Duflot veut vous interdire la voiture, par Nagau


La nouvelle loi ALUR pondue par C Duflot et votée à l’assemblée le 17 octobre prévoit que dans les PLU (Plan Local d’Urbanisme) on réduise encore plus le nombre de places de stationnement normalement obligatoires par logement dans les centres urbanisés…autrement traduit : ils croient qu’en em…erdant les citoyens, en réduisant les stationnement ça va encourager les transports en commun…

Qu’on m’explique quand il faut faire les courses, aller chercher les gosses dans 2 écoles différentes, etc… comment faire…

Doivent pas avoir de famille ces gens là !!

Nagau

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Duflot veut vous interdire la voiture, par Nagau

  1. AvatarDaniel

    Rebonjour….

    « Doivent pas avoir de famille ces gens là !! »

    De cerveau non plus, visiblement. Ou alors c’est de l’Isorel (très bon coefficient d’isolation !!)
    Et toutes les grandes villes (et maintenant certaines petites !!) subissent la même doxa : le poumon, le poumon (pardon, le tramway) vous dis-je.ou le bus en « site propre » traduisez voie réservée, interdite aux voitures….ce qui a permis de ne laisser qu’une voie de circulation dans les grandes artères, assorties bien entendu de « radars » de feux fort efficaces pour taxer les automobilistes coincés au milieu des carrefours….pas de petits profits…..
    Je n’ira

  2. AvatarDaniel

    Je n’irai pas jusqu’à suggérer que quelques « enveloppes fourrées »…. Comment ça je l’ai pensé trop fort ????

  3. POLLETT DanielPOLLETT Daniel

    Pour ce qui est des transports en commun, voir aussi mon commentaire sur le voyage de Catherine à Marseille…

    1. AvatarDaniel

      Bonjour et amitiés….

      Transports en commun, transports en commun…..ce serait pas ça qu’on appelle une partouze ??? (MDR !!)

  4. AvatarAaron

    Toutes les villes, même les moyennes agissent de même.
    En fait, le but de la manoeuvre est pervers : diminution du nombre de places de stationnement, emplacements à stationnement interdit (sans que l’on en connaisse le bien-fondé réel) donc « provocation au stationnement irrégulier » (parce que comme vous le dites il y a l’école, le pain à acheter quotidiennement….) et donc multiplication des verbalisations à outrances (quota de chiffre oblige)……

  5. AvatarLaurence

    La voiture c’est pas écolo. Faut prendre les transports en commun ou le vélo. Avec 4 gosses dont le dernier en poussette je vous laisse imaginer la galère que cela pouvait être… Je me souviens même d’un trajet, gare Montparnasse, Basilique de Saint-Denis en métro, avec les 4 gamins, la poussette et les bagages. A ce moment là j’en ai rêvé de la voiture , n’en déplaise à la Duflot.
    Et puis, elle ne s’est pas amusé à comparer les prix entre le TGV pour 5 personnes, avec le tarif famille nombreuse et la voiture. PArce que même avec le tarif famille nombreuse cela me revenait moins cher de faire Paris-Nantes pour aller chez Papi et Mamie en voiture, qu’en TGV!
    Et je gage que cela fait des lustres que Mâdâme n’a pas pris le métro ( où l’on respire un air trois fois pété comme disait il y a déjà 40 ans le pédiatre familial ). Non, Mâdâme est ministre et a donc une voiture avec chauffeur. LE fameux « tous à vélo et moi en hélico ». PArce que les transports en commun c’est formidable, quand ça fonctionne, que ça n’est pas tout le temps en grève, que c’est propre, que la fréquence est forte, que les usagers sont polis etc etc
    Allez Mâdâme, un petit tour de métro : départ 8 heures du matin de Saint-Denis Basilique ( vous devriez pouvoir vous glisser dans un wagon, mais attention plus de place assise, donc debout ), changement à Saint-Lazare ( comme beaucoup de monde descend à cette station, laissez vous porter ) direction Pont de Levallois ( vous devrez sans doute laisser passer 2 ou 3 rames avant de pouvoir vous glisser dans un wagon et en apnée encore ). Descendre à Pereire et sortir du métro. Prendre le bus numéro 92 en direction de la gare Montparnasse et si vous parvenez à monter dedans, allez jusqu’à Etoile où vous descendrez pour aller prendre le RER A ou B. Je vous laisse le choix de vous faire piétiner, écraser, tripoter ( dans le meilleur des cas ), fouiller les poches, le sac, le soutien-gorge… Bref une vraie partie de plaisir que beaucoup de gens, ceux que vous méprisez ( bien que vous vous en défendiez devant les caméras ) subissent matin et soir.
    Mon époux préférait passer 3 heures dans les bouchons, dans sa petite auto, plutôt que d’étouffer dans les transports en commun. D’autant que les dessertes et les connections ne sont pas toujours à la hauteur. Saint-Denis Aubervilliers : 10 minutes en voiture, 1H30 en transports en commun. Saint-Denis Bondy : 20 minutes en voiture ( quand ça roule ) 1H30 en transports en commun et quand ça roule!!!! Combien de fois mes deux aînées ont-elles fait à pieds, Bondy Saint-Denis ? Parce que la neige, parce que les grèves, parce que des racailles sur les voies du tramway, parce que le cuivre des caténaires volé par les roms ( beh faut bien appeler un chat un chat ) et j’en passe j’en passe. Alors une connection Nord de Paris vers Sud de Paris :,
    20 minutes de périph hors bouchons contre 3 heures en transports en commun…

    Mais ça Mâdâme le ministre s’en contrefiche, elle a une voiture avec chauffeur, car les dignitaires du parti qui veulent le bien du peuple et ont la science infuse ont bien droit à quelques avantages. Faut pas qu’ils se fatiguent de trop, ils doivent penser et réfléchir au bien commun.

    1. AvatarNad

      …vous n’avez pas encore compris qu’il ne faut pas avoir de gosses ? Au mieux (pire) vous avez le droit d’en faire faire un, parce que ça leur rapporte un peu de sous-sous (encore, j’en veux encore des sous-sous ; donnez les moi vos sous-sous…)
      …vous n’avez pas encore compris qu’il ne faut pas avoir de travail ? C’est mal le travail, parce que le travail c’est la santé, et si tu as la santé, tu ne consommes pas de médicament etc
      …vous n’avez pas encore compris qu’il ne faut pas être autonome ? Il vous faut utiliser les transports qu’ils mettent à votre disposition, il vous faut utiliser les logements qu’ils mettent à votre disposition etc….arrêter donc d’utiliser votre cerveau !
      « Laissez nous vous guider car c’est nous les maîtreeeeeuxxxxxx ! ah ahahahahah (rire hystérique !) »

    2. AvatarPhilippe le routier & Co

      Franchement je connais extrêmement mal Paris, mais faut avouer qu’après votre descriptif j’ai encore moins envie de connaître.
      Quand on lis ce que vivent les « Parigots » les « titi » (surnom amicaux croyez le bien) ça ressemble à l’enfer.

      J’ai connu, fort peu, Paname quand je portais encore l’uniforme et vraiment, la première fois que j’y suis passé, d’une gare à l’autre, ça semblait déjà un autre monde (c’était en 90) mais pas forcément en mal, juste en plus grand, plus pressé, sans oublier la gouaille parisienne qui finissaient pas devenir sympathique très vite…j’avais 17 ans, j’avais devancé l’appel, et Paris c’était… PARIS ! La capitale de mon pays, le Louvre, l’Elysée, les quais où on pouvait chiner, les p’tits bistrots où on commençait par être moqué comme provincial pour être adopté dix minutes après (surtout en uniforme)
      Mais j’ai vu les choses se dégrader, l’ambiance des bistrots virer à l’aigre, les métros devenir encore pires (chose qui m’avait semblé impossible) et j’ai fini par planifier mes trajets au plus rapide.

      En fait cette ville (superbe) souffre de deux handicaps majeurs…
      -Les politicards
      -L’immigration

      Et sincèrement c’est bien dommage.

      1. AvatarDaniel

        Bonjour Philippe…..

        Moi je suis un ex (très ex !!) parisien, j’ai quitté Paris à 17 ans (j’en ai 70 !!) ; Oserais-je dire que je ne l’ai jamais vraiment regretté ??
        Professionnellement j’ai eu de fort nombreuses occasions de revenir dans la capitale. Pour des salons, des congrès..avec à chaque fois l’impression d’une dégradation de plus en plus prégnante. Circulation impossible (il y a belle lurette que j’ai renoncé à la voiture dans ces circonstances), puanteur des transports en commun, taxis introuvables, odeur omniprésente de gas-oil et de la « diversité » partout..
        mais le pire a sans doute été une visite (pèlerinage ?) à mon ancien quartier. J’habitais rue Clignancourt, au pied de la Butte, et le jardin du Sacré Coeur était « mon » jardin. Rue pour le moins animée, nombreux commerces, bistrots, marchandes des 4 saisons si pittoresques..; la Goutte d’Or n’avait pas encore traversé le boulevard Barbès, et tout le quartier était encore peuplé de « vrais » parigots.
        Las, aujourd’hui le soleil féroce de la butte a sévi. la population y est presque quasi exclusivement bronzée, ma rue est devenue Abidjan sur seine, boutiques spécialisées dans la cotonnade exotique, mamas en boubou vendant des trucs difficilement identifiables à même le trottoir…..et beaucoup plus de kamis et de voiles que de jeans !!
        Et le marché aux voleurs sous le métro Barbès, où les flics ne font que « passer » sous peine d’émeute….je ne suis pas allé voir plus loin, du côté de Château rouge ou Jaurès,, mais il paraît que c’est pire !!

        Oui, qu’il était beau mon village, comme dit la chanson…..Entre les quartiers entiers « colonisés » et ce qui reste des pièges à touristes, pour un ex-autochtone Paris n’est plus séduisant du tout…

  6. AvatarDaniel

    Rebonjour…..

    Oui, et avec les PV électroniques (ta mère ?) rentabilité maximale et contestation difficile voire impossible puisque non prévenus…..ou comme dans certaines villes déjà fort réputées pour leur pègre municipale PV à distance par caméra…..
    Viva la révolucion !! Aurons nous assez de réverbères pour les pendre ???

  7. AvatarDUVAL Maxime

    Puisque pleuvent les interditset les plaintes des pouvoirs publics à l’encontre du citoyen récalcitrant ; en hommage à Josiane Filio, valeureuse et dernière victime du Préfet Boucault, sauvagement agressé d’une plume assassine par la Dame comme ne l’a même pas été son confrère de Haute-Savoie par 30 Chances pour la France, je me permets ici dans mon commentaire de vous faire connaître en la lui dédicaçant :

    http://www.youtube.com/watch?v=c6OXcda92qU

    Par une petite troupe du Trégor. Ça détend.

  8. Avatarlonginus

    tout simplement,elle veut qu’on se met la corde au cou,c’est trop facile de faire ça alors que c’est eux mème qui ont contribués a ce système-la.
    qu’ils balayent,mieux ratissent mème devant chez eux,vu la crasse déposée depuis bientot 40 ans

  9. AvatarDaniel

    Je compte pourtant pas moins de 4 voitures et une moto devant chez elle. Sans compter la voiture avec chauffeur et garde du corps, évidemment.
    « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » ?

Comments are closed.