Le must pour Delanoë : inscrire pensée et pratique musulmanes dans notre culture, par Philippe Jallade


Il y a trois ans, déclaration de Delanoë lors du décès de Mohammed Arkoun :

Réaction suite au décès de Mohamed Arkoun – 15/09/2010
Par M. Bertrand DELANOË

« J’apprends avec émotion et tristesse la disparition, mardi 14 septembre à Paris de Mohamed Arkoun.

Avec lui, c’est un grand savant et un esprit libre qui nous quitte. Depuis son enfance en Kabylie, il aura toujours défendu, expliqué et incarné l’islam des Lumières, contre toutes les intolérances et au-delà de toutes les incompréhensions. Ce grand intellectuel, à travers notamment son Histoire de l’Islam et des musulmans de France a également contribué à inscrire la pensée et la pratique musulmanes dans la culture française.
Mohamed Arkoun fut un inlassable artisan du dialogue entre le christianisme, le judaïsme et l’islam, animé par la conviction que ce qui rassemble les différentes expressions de la foi monothéiste est infiniment plus puissant, et finalement plus réel, que ce qui les sépare.
C’est donc un deuil pour Paris, où ce professeur à la Sorbonne avait choisi de faire vivre et rayonner sa pensée et son action.
Je tiens à assurer la famille et les proches de Mohamed Arkoun de ma sympathie et de ma solidarité. »

Deux points sont à noter dans cette déclaration de Delanoë :
1- « incarné l’islam des Lumières » ; on veut vraiment, A TOUTES FORCES ET PAR TOUS LES TROUS, NOUS FAIRE RENTRER CETTE FABLE D’UN « ISLAM DES LUMIERES » qui n’a jamais existé, et n’existera jamais.
2- « Ce grand intellectuel … a également contribué à inscrire la pensée et la pratique musulmanes dans la culture française ». DELANOË EST CLAIR, LE PROGRAMME EST : ISLAMISER LA FRANCE. Pourquoi ?
Au fait, faut-il comprendre ici que pour la viande halal, le voile islamique, c’est en partie Arkoun qu’il faut remercier ?

Philippe Jallade

P.S Le cas Arkoun : Toujours à propos d’Arkoun, trouvé seulement aujourd’hui -honte à moi- un article de mars 2008 paru sur RIPOSTE LAIQUE : « Mohamed Arkoun, un idéologue de la domination du religieux contre la laïcité et les droits de l’Homme » par Guylain Chevrier.

Ne pas vous en priver :
http://ripostelaique.com/Mohamed-Arkoun-un-ideologue-de-la.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “Le must pour Delanoë : inscrire pensée et pratique musulmanes dans notre culture, par Philippe Jallade

  1. Pivoine

    L’attitude de Delanoë est d’autant plus incompréhensible qu’étant homosexuel, il doit savoir ce qu’il risque si les musulmans arrivent au pouvoir !

  2. jarczyk

    Ce monsieur Delanoë commence sérieusement à nous chauffer les oreilles avec ses assertions plus stupides les unes que les autres! Elles sont dictées par l’ignorance de la philosophie, de l’histoire…Et surtout, je crois le mensonge…Qui est une des composantes essentielles de la culture musulmane…Monsieur Delanoë…Retournez à Tunis !!!
    Qui sait si la fonction de maire ne vous serait pas octroyée ???

  3. Jallade

    ALGERIE PRESSE SERVICE 24 octobre 2013 :
    http://www.aps.dz/Une-bibliotheque-parisienne.html

    « Une bibliothèque parisienne baptisée Mohamed Arkoun
    PARIS – Une bibliothèque municipale située dans la rue Mouffetard-Contrescarpe dans le 5e arrondissement de la capitale française, a été baptisée mercredi du nom de l’Algérien Mohamed Arkoun ….

    Cette démarche intervient à l’initiative du maire de Paris, Bertrand Delanoë, en concertation avec le Conseil de Paris.
    La cérémonie d’inauguration de la bibliothèque, … a été l’occasion de rappeler le parcours riche de Mohamed Arkoun et de son apport considérable notamment dans le domaine des études islamiques, ainsi que de mettre en exergue l’héritage précieux de ce philosophe.
    Intervenant à cette occasion, le maire de Paris Bertrand Delanoë a indiqué que l’inauguration de cette bibliothèque « constitue un moment de gratitude pour un homme d’une immense exigence morale qui a contribué à la richesse de l’humanité », soulignant « l’importance de faire vivre la pensée, l’héritage et la personnalité de Mohamed Arkoun ».
    M. Delanoë a également souhaité que cet événement soit un « message de fidélité » et « un engagement de Paris pour sa pensée et un message d’espérance pour l’avenir ».
    Il a rappelé, en outre, que ce grand professeur « faisait usage dans ses travaux de recherche d’instruments scientifiques qui ont permis de mieux connaître la vision de l’Islam des lumières », mettant l’accent sur les significations du choix d’une bibliothèque du 5e arrondissement de la capitale française, qui abrite la Grande mosquée de Paris et l’Institut du monde arabe (IMA), pour porter le nom de Mohamed Arkoun.
    Située au 74-76 place Mouffetard, la bibliothèque qui porte désormais le nom de Mohamed Arkoun, disposant d’un important fonds de sciences humaines et organisant de nombreuses conférences dans le domaine de la philosophie, « est à même de promouvoir l’œuvre de Mohamed Arkoun », a estimé le Maire de Paris… »

    PARISIENS, voila votre vocation : promouvoir l’œuvre de Mohamed Arkoun. Avec Delanoë et sa smala, tirez un trait sur la France, « arkounisez » Paris (qui sera peut-être prochainement débaptisée en « Arkounbled »).

  4. Jallade

    ALGERIE PRESSE SERVICE 24 octobre 2013 :
    http://www.aps.dz/Une-bibliotheque-parisienne.html

    « Une bibliothèque parisienne baptisée Mohamed Arkoun
    PARIS – Une bibliothèque municipale située dans la rue Mouffetard-Contrescarpe dans le 5e arrondissement de la capitale française, a été baptisée mercredi du nom de l’Algérien Mohamed Arkoun ….

    Cette démarche intervient à l’initiative du maire de Paris, Bertrand Delanoë, en concertation avec le Conseil de Paris.
    La cérémonie d’inauguration de la bibliothèque, … a été l’occasion de rappeler le parcours riche de Mohamed Arkoun et de son apport considérable notamment dans le domaine des études islamiques, ainsi que de mettre en exergue l’héritage précieux de ce philosophe.
    Intervenant à cette occasion, le maire de Paris Bertrand Delanoë a indiqué que l’inauguration de cette bibliothèque « constitue un moment de gratitude pour un homme d’une immense exigence morale qui a contribué à la richesse de l’humanité », soulignant « l’importance de faire vivre la pensée, l’héritage et la personnalité de Mohamed Arkoun ».
    M. Delanoë a également souhaité que cet événement soit un « message de fidélité » et « un engagement de Paris pour sa pensée et un message d’espérance pour l’avenir ».
    Il a rappelé, en outre, que ce grand professeur « faisait usage dans ses travaux de recherche d’instruments scientifiques qui ont permis de mieux connaître la vision de l’Islam des lumières », mettant l’accent sur les significations du choix d’une bibliothèque du 5e arrondissement de la capitale française, qui abrite la Grande mosquée de Paris et l’Institut du monde arabe (IMA), pour porter le nom de Mohamed Arkoun.
    Située au 74-76 place Mouffetard, la bibliothèque qui porte désormais le nom de Mohamed Arkoun, disposant d’un important fonds de sciences humaines et organisant de nombreuses conférences dans le domaine de la philosophie, « est à même de promouvoir l’œuvre de Mohamed Arkoun », a estimé le Maire de Paris… »

    PARISIENS, voila votre vocation : promouvoir l’œuvre de Mohamed Arkoun. Avec Delanoë et sa smala, tirez un trait sur la France, « arkounisez » Paris (qui sera peut-être prochainement débaptisée en « Arkounbled »).

  5. dicentime

    le pourrissement des cerveau progresse car il y a une cinquieme colonne a l oeuvre dans toute la blogosphere :

    Publiée le 14 août 2013

    « Ce reportage vous présente le concept du tourisme islamique tel qu’il existe dans quelques hôtels club en Turquie. Le but est de mettre à la connaissance de la communauté musulmane francophone l’existence de ce concept afin que chacune et chacun puissent se faire une idée incha’Allah. Hôtel club : Bera Alanya, Turquie. »
    (sic)

    « Le premier reportage sur le concept du tourisme islamique »

    on croit rever !

    question : y a t il un « tourisme chrétien » ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

    http://www.youtube.com/watch?v=GAXbNb5pOpA

    question 2 :

    pourquoi les « fantaisistes » du PAF genre ROLAN RAGé OU LAD EL MAGU attaquent a outrance les chretienst dans leurs croyances et jamais ni les juifs ni les MUZZ ??

  6. Paul

    Ce monsieur Delanoe semble avoir une passion pour le fait religieux ,mais il n a point à le faire partager aux Parisiens.
    La laicité ,il à été l un des premiers maires à la fouler au pied et avec constance….Entre report de conseil municipal
    pour cause de Yom kippour ,les subventions de creches confessionnelles et il a osé baptiser la place du parvis Notre Dame du nom de Jean Paul II : Un des papes les plus reactionnaires sous habits de modernité et de grand communiquant….Mais c est avec l Islam qu il pousse le flirt le plus loin…Nostalgie de Bizerte peut etre ! mais les Parisien n ont pas a payer des impots pour organiser de somptueuses festivés au sein meme de l Hotel de ville en l honneur d une religion mortifere avec les nuits du Ramadan ..Avoir été poignardé par un mohametan aux cris d allah ouakbar ne la visiblement pas traumatisé plus que ça !….Et bien nous si ,Bertrand, on est traumatisé par cette religion de mort et fetide ,et il est plus que temps que le maire de Paris rende des comptes sur ses compromissions avec ces facistes là. Le strict respect de la laicité est au moins aussi sacré que les croyances en un dieu hematophage…

  7. templiertemplier

    ces fumiers de socialistes vont prochainement proposer au senat une proposition de loi pour accorder le droit de vote aux etrangers …..
    les municipales approchants,ces traites cherchent par ce moyens ,a garder,dans un premier temps,les pouvoirs dans les mairies…

    1. resistancerepublicaine

      Pour le moment ils n’en parlent plus, cela implique une réforme de la constitution, et ils ont peu de chance de la faire passer, ils n’ont pas la majprité nécessaire pour le faire…

  8. Jacqueline S

    est probablement converti à l’islamisme pour se croire indispensable à cette politique barbare ….

  9. yoniiii

    hi

    de pluys en plus dhimmmiphié nos dirigeant de merd…

    quelques exemples de cet apport a notre cultures de la part de l’islamofaschisme

    Le dictat de l’EIIL et al-Nosra à Raqqa et Alep

    http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/article-le-dictat-de-l-eiil-et-al-nosra-a-raqqa-et-alep-120891479.html

    exemples :

    Ainsi, il est interdit aux jeunes filles de porter des pantalons Jeans, et de se maquiller et toutes se doivent de vêtir la soutane (abaya) et de se cacher le visage avec la burka. Une nouvelle liste d’interdits a été publiée dans un communiqué par la milice d’Al-Qaïda, l’Etat islamique en Irak

    Certaines des restrictions s’adressent aux hommes qui ne devraient pas porter de pantalon taille basse, ni se peigner selon de nouvelles coupes, ni les induire avec quoique ce soit. Il semble aussi qu’il leur est interdit de se couper les cheveux. Les salons de coiffures des hommes ont été sommés de fermer leur porte, et ceux des femmes d’éliminer les panneaux publicitaires les concernant.

    NE VOUS FAIRTE PAS D4I LLUSION LA MEME CHOSE CE DEROULE ICI EN OCCIDENT

    A PETITE ECHELLE ? EST SANS REEL VIOLENCE

    MAIS DEMAIN ? VOUS SUBIRAIENT LA MEME CHOSE AVEC TOUTES LA CRUAUTER PHYSYQUE ET PSYCHIQUE NECESAIRE

    BATTER VOUS OU MOURREZ …..

    de meme que

    « Je vous prédis, moi, que vous aurez l’Algérie de Tamanrasset à Dunkerque »

    http://www.dreuz.info/2013/11/je-vous-predis-moi-que-vous-aurez-lalgerie-de-tamanrasset-a-dunkerque/

    « Le temps des mille ans s’achève. Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer. Elles partiront en expédition sur la surface de la terre, elles investiront le camp des saints et la ville bien-aimée » (XXe chant de l’Apocalypse)

    Printemps 1491. Après sept siècles de luttes contre l’occupant Musulman, la « Reconquista » sous la conduite des rois catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon, est sur le point d’aboutir. Le 26 avril commence le siège final de Grenade, seule province espagnole encore aux mains des Maures commandés par le Sultan Boabdil. Les réserves de nourriture s’épuisant et le moral de ses hommes étant au plus bas, Boadbil, comprenant que la fin était proche, négocia, dans le souci de conserver sa vie, celle de sa famille et de sa cour, les 1 et 2 janvier 1492 sa reddition qui prévoyait un départ en exil vers l’Afrique du Nord.

    Le 2 janvier au matin, les Espagnols avec à leur tête les Rois catholiques, entraient sans combattre dans Grenade. Aussitôt, la bannière de Castille et la Croix chrétienne furent hissées sur la forteresse de l’Alhambra, bijou architectural maure.

    Dans le même temps, arrivé avec sa troupe sur les hauteurs d’un col surplombant Grenade d’où l’Alhambra se dessinait majestueusement, Boadbil, dans un instant de dépressive mélancolie se mit à pleurer. Le surprenant en larmes, sa mère Aïcha El Horra, s’exclama sur un ton de reproches : « Llora como mujer lo que no supiste guardar y defender como un hombre ». (Pleure comme une femme ce que tu n’as pas su défendre comme un homme). Depuis lors, on appelle ce col « El Suspiro del Moro », « Le Soupir du Maure ». Ce moment historique est particulièrement bien relaté par Chateaubriand dans sa nouvelle « Les aventures du dernier Abencerage».

    VOILA UN EXEMPLE A SIUVRE

    BY

Comments are closed.