Aller aux putes en islam… Halal ou haram ? Par Philippe Jallade


« En islam aller aux putes est interdit … » dit l’un des barbus ayant décidé de faire la police islamique à Bruxelles.

Ne serait-ce pas plutôt le contraire ?
Il s’agit principalement du verset 24 de la sourate 4 Les femmes. Ce verset est plutôt tordu et les traducteurs s’en sont donné à cœur joie pour faire prendre des vessies pour des lanternes. Au final, par exemple, le lecteur lambda croit qu’on parle de « mariage », de « contracter mariage », « d’épouses » … mots absents de ce verset en arabe.

Pour faire court ici, 4:24 : Les femmes mariées sont interdites aux musulmans sauf si elles sont leurs captives. Sinon, toutes les femmes leurs sont permises, qu’ils cherchent -chastes et non débauchés ( ?)- au moyen de leurs biens. Ils donnent aux femmes une « dot » (dans le texte arabe : salaire/récompense, suivi d’un autre mot signifiant aussi gage/traitement/salaire/obligation) après en avoir joui sexuellement. Il n’y a pas d’inconvénient à donner plus que ce qui était convenu.

Autrement dit, si le musulman paie pour forniquer, il n’est pas fornicateur, il ne commet pas d’acte sexuel illégal.
Ou encore : pour être chastes, baisez d’autres femmes que les vôtres et ensuite payez-les… (dans le cas d’un « vrai » mariage, la dot se paie avant la consommation du mariage, et non après).
Ce verset reste silencieux sur le statut des femmes concernées par cette pratique.

Allez, une fois, maintenant, un petit coup de persiflage : le zêlé boy-scout muslim sur la vidéo est peut-être un Belge « de souche » converti de fraîche date ; il est bien brave mais n’y connaît rien … Les autres musulmans, « de souche » (musulmane) qui l’accompagnent doivent bien rire sous cape.

Philippe Jallade

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “Aller aux putes en islam… Halal ou haram ? Par Philippe Jallade

  1. AvatarMandalay

    Il est belge de souche (pas peut-être) et converti.
    Comme beaucoup de convertis, il s’efforce d’apparaître comme plus musulman qu’un musulman – un peu comme un lessivier vantant sa poudre qui lave plus blanc que blanc.

    Il s’est déjà fait remarquer dans la gare du nord (Bruxelles), en distribuant des repas halal aux SDF avec une prédication à la clé.
    Il a été forcé de quitter la gare, et exerce son islamique philantropie dans les environs immédiats.
    Paradoxe, la video a été filmée rue d’Aerschot, connue pour ses « vitrines », et située en plein quartier à forte population islamisée.

      1. AvatarPhilippe le routier & Co

        Mais tu confisque tout mes coms ! ! ! Je suis flatté ! ! ! Péché d’orgueil mais tant pis.
        PS perso, je t’avais envoyé un courriel perso. Rien de grave que tu mettes du temps à répondre, j’ai conscience que tu es TRÈS occupée, mais rassure moi juste, tu l’as bien reçu ou dois je le réenvoyer ?

        Bises à toi.

        1. Avatarresistancerepublicaine

          Bien reçu chef mais maison pleine plus plein de retard gestion RR, courriels… je cours derrière le temps, ça ira mieux jeudi !

  2. AvatarJallade

    Donc, si on comprend bien, mon persiflage n’était pas vraiment du persiflage ?
    Zut, c’est raté, j’essaierai de faire mieux la prochaine fois.

  3. AvatarLa France

    Aller aux putes est interdits en Islam, mais le paradis en est rempli, et leur hymen se reconstituerait après chaque rapport sexuel. De plus l’alcool est interdit aux musulmans mais les rivières du paradis sont faites de vin ! L’islam est rempli de contradictions bizarres !

  4. Avatarcugnot

    N empêche que ça ne les gène pas de violer les femmes (blanches de préférence )au Caire
    Bien cette morale !!!!!!!!

  5. AvatarJallade

    Christine, je suis à la bourre. Je voulais faire un complément sur des aspects de traductions de ce verset 4 :24, notamment celle de Malek Chebel où il y a une entourloupe inattendue et grammaticalement grossière donc un peu géniale. Mais hier, seulement hier, j’ai ressorti Kasimirski, le vrai d’un côté et de l’autre le Kasimirski faussé par … Arkoun. Là, les bras m’en tombent, c’est quasiment du Chebel… d’où autres pertes de temps et mon retard. Je jure que j’l’ai pas fait exprès, c’est d’la faute à Arkoun.
    Mon prochain commentaire là-dessus risque d’être un peu du chinois pour certains autres lecteurs. Cà coince.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Tu es tout excusé, et comme c’est la faute à Arkoun c’est, encore, la faut e à Delanoë… Si tu penses que ce sera difficile à suivre/comprendre, tant pis, comprenne qui pourra, il faut seulement veiller à ce que l’article soit court pour ne pas décourager celui qui fera l’effort d’entrer dans l’analyse, pour le reste il m’appartiendra de le publier un jour où il y aura un ou dexu articles plus faciles à lire /comprendre pour équilibrer et ne pas chasser le lecteur occasionnel qui passerait par là !

  6. Avatardot

    Ceux qui consomment des femmes tarifées ne violent pas, c’est déjà bien car le viol est un fléau dans leurs pays, sans oublier l’inceste tu et caché par les femmes de la famille car une honte pour la fille violée par un homme de sa famille ! Sinon l’islam n’est qu’hypocrisie, pas mal de filles musulmanes se sont fait « réparer » leur hymen à l’hopital avant de se marier, opération qui n’est plus remboursée par la sécurité sociale dieu merci, sinon la sodomie est aussi très pratiquée pour préserver la virginité de la fille jusqu’au mariage.

Comments are closed.