Et si nous, non musulmans, mettions en oeuvre un contre-pacte d’Omar ? Par Mandalay


Pour un croyant pieux, … l’islam est amour, paix et tolérance.
Pour un non-croyant refusant cette idéologie, … l’islam est sang, fureur et obscurantisme.

Pour encore aggraver mon cas, je verrais d’un assez bon oeil la mise en pratique d’un « contre-pacte d’Omar ».
Contre-pacte qui serait l’application -in extenso- du pacte d’Omar (datant +/- de 717 après J.C.) imposé exclusivement à l’islam et ses croyants, et non plus aux populations refusant l’islamisation, et réduites en dhimmitude.
Qaradawi (la « star » d’al jeezira) et le grand mufti d’Arabie vont adorer !

Mandalay

 

P.S de Christine Tasin : voici quelques exemples de ce que cela pourrait donner :

Pacte d’Omar                                                  

  • Ceci est une lettre adressée par les Chrétiens de telle ville, au serviteur d’All?h, ‘Umar b. Khatt?b, commandeur des Croyants.
  • Quand vous êtes venus dans ce pays, nous vous avons demandé la sauvegarde pour nous, notre progéniture, nos biens et nos coréligionnaires.
  • Et nous avons pris par devers vous l’engagement suivant:
  • Nous ne construirons plus dans nos villes et dans leurs environs, ni couvents, ni églises, ni cellules de moines, ni ermitages. Nous ne réparerons point, ni de jour ni de nuit, ceux de ces édifices qui tomberaient en ruine, ou qui seraient situés dans les quartiers musulmans.
  • Nous tiendrons nos portes grandes ouvertes aux passants et aux voyageurs. Nous donnerons l’hospitalité à tous les Musulmans qui passeront chez nous et les hébergerons durant trois jours.
  • Nous ne donnerons asile, ni dans nos églises ni dans nos demeures, à aucun espion.
  • Nous ne cacherons rien aux Musulmans qui soit de nature à leur nuire.
  • Nous n’enseignerons pas le Coran à nos enfants.
  • Nous ne manifesterons pas publiquement notre culte et ne le prêcherons pas. Nous n’empêcherons aucun de nos parents d’embrasser l’Islam, si telle est sa volonté.
  • Nous serons pleins de respect envers les Musulmans. Nous nous lèverons de nos sièges lorsqu’ils voudront s’asseoir…

  Contre-pacte d’Omar

  • Ceci est une lettre adressée par les musulmans de telle ville, au maire, représentant des habitants de cette ville.
  • Quand nous sommes venus dans ce pays, nous vous avons demandé la sauvegarde pour nous, notre progéniture, nos biens et nos coréligionnaires.
  • Et nous avons pris par devers vous l’engagement suivant:
  • Nous ne construirons plus dans nos villes et dans leurs environs, ni mosquées ni centres culturels, ni écoles coraniques.Nous ne réparerons point, ni de jour ni de nuit, ceux de ces édifices qui tomberaient en ruine, ou qui seraient situés dans les quartiers musulmans.
  • Nous tiendrons nos portes grandes ouvertes aux passants et aux voyageurs. Nous donnerons l’hospitalité à tous les non-musulmans qui passeront chez nous et les hébergerons durant trois jours.
  • Nous ne donnerons asile, ni dans nos mosquées ni dans nos demeures, à aucun espion.
  • Nous ne cacherons rien aux non musulmans qui soit de nature à leur nuire.
  • Nous n’enseignerons pas le Coran à nos enfants.
  • Nous ne manifesterons pas publiquement notre culte et ne le prêcherons pas. Nous n’empêcherons aucun de nos parents d’embrasser une autre religion que l’Islam, ou de devenir athée si telle est sa volonté.
  • Nous serons pleins de respect envers les non musulmans. Nous nous lèverons de nos sièges lorsqu’ils voudront s’asseoir….

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Et si nous, non musulmans, mettions en oeuvre un contre-pacte d’Omar ? Par Mandalay

  1. AvatarMandalay

    Mon petit doigt me dit que les preuves d’amour, de paix et de tolérance (selon les mots des croyants et imitateurs du beau modèle), vont égayer nos longues soirées d’hiver.

  2. AvatarMinona

    Je ne perds jamais une occasion de parler du Pacte d’Omar à ceux qui me bassinent avec l’âge d’or musulman et les relations passées, soi-disant égalitaires et harmonieuses, entre les musulmans et les adeptes des autres religions. Il suffit de taper « Le mythe de l’âge d’or musulman » pour trouver plusieurs textes intéressants sur le sujet.

      1. AlainAlain

        Mais si il apparaît là votre avatar Mimona 🙂 Z’aviez peut-être fait une faute de frappe en remplissant le champs Email
        de votre premier post ?

  3. AvatarLaurence

    Entièrement d’accord Minona. A ce sujet, chacun peut lire le premier tome de  » historiquement correct » de J.Sevilla. Le chapitre sur le califat de Cordoue et l’âge d’or de l’islam est édifiant.

    Bonne soirée à tous.

  4. Avatarkafirpride

    J’avais caressé cette idée un temps et j’y souscris à fond, ne serait-ce que pour contrer avec l’arme humoristique les monstruosités de ce pacte. Je verrais bien, par exemple, pour les affidés de l’umma l’obligation de ne voyager qu’à dos d’âne et d’en descendre à la vue d’un kafir.
    En ce qui concerne l’accoutrement ridicule il faut chauffer les méninges car ils le font assez bien d’eux-mêmes….
    A creuser….

Comments are closed.