Je suis allé dans les vallées du bonheur interdit, en territoire taliban, par Philippe le Routier


Je suis allé jadis dans les contrées où sévissent les talibans, (juste en observateur dans un premier temps, vers 97) et je me suis lié avec un soldat Russe francophone qui avait trouvé un nom pour les zones sous contrôle Taliban, il les nommait « vallées du bonheur interdit » je trouve que c’était bien trouvé.

Le plus fou c’est que même les hommes qui imposent ces « lois » se rendent eux même malheureux.
Nous depuis les hauteurs avec notre matériel de vision et d’écoute à longue distance, on pouvait le constater jour après jour, certains villages étaient des villages du silence, au sens littéral du terme.
Aucune joie, aucun rire… franchement c’est plus angoissant encore qu’une bataille.
Pas étonnant que ces fous rêvent d’un paradis de lucre dans l’au delà…

Curieusement je me souviens des chats !
Notamment d’une petite fille, peut être cinq ans, qui observait des chatons, des adorables boules de poils encore toute maladroites… on sentait qu’elle voulait les caresser, jouer avec… avoir cinq ans quoi.
MAIS un Taliban est arrivé et il s’est assis dans la poussière à côté d’elle. Oh, il ne lui a rien fait physiquement, mais il lui a expliqué doctement que NON ! PAS DE PLAISIR, PAS DE JEUX EN ISLAM ! Ces chats étaient juste tolérés pour tuer les souris, les rats… Allah allait leur offrir un paradis magnifique à tous (surtout à lui) MAIS, il fallait être humble (traduire malheureux et soumis) durant la vie terrestre.
Et pour cette gosse c’était simple à accepter puisqu’elle ignorait totalement qu’il existe autre chose ailleurs, pour elle la planète entière était ainsi.

À l’époque j’avais pas encore d’enfant mais je venais de rencontrer ma femme. Et bien je garantis qu’après une mission comme ça t’as qu’une idée en tête…te coller contre elle, l’Aimer, rire, sortir, bouger… VIVRE !
Faut l’avoir vécu c’est dur à expliquer avec des mots, mais ces gens sont réellement terrifiants.

Philippe le Routier 

(NDLR Les commentaires postés les 26 et 27 octobre ne seront validés que le 28) 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Philippe Le Routier

LE Routier de Résistance républicaine, ayant combattu pour la France pendant presque 3 lustres et prêt à recommencer s'il le faut.


5 thoughts on “Je suis allé dans les vallées du bonheur interdit, en territoire taliban, par Philippe le Routier

  1. François le français

    Effectivement
    Il suffit de les voir dans nos villes, ils sont ternes, rarement un sourire, des regards meprisant, et que dire de leur femmes voilées aux couleurs sombres, déambulant comme des fantômes.
    Une vie de malheur et d’oppression pour un hypothétique paradis.

  2. Minona

    Ceux qui s’interdisent le bonheur l’interdisent généralement aux autres car ils ne supportent pas d’être exposés à la « tentation ».

  3. Jallade

    Mais qu’est-ce qu’ils leur apprennent, leurs muftis et tout çà ? C’est vraiment des nuls !
    Comme nous sommes des gens charitables, et instruits, nous pouvons proposer un hadith joyeux -c’est quand même exceptionnel-, pour dérider tous les talibans de la terre. Que les talibans et tous les autres rient, à l’instar du modèle qu’ils doivent copier : Mohammed !

    Il s’agit d’un hadith où une femme ayant eu des relations sexuelles avec trois hommes (NOTE 1) se retrouve enceinte. Les trois hommes se disputent la paternité de l’enfant et sont amenés à Mohammed pour qu’il tranche entre eux.
    « Ensuite (le Prophète) dit: Vous êtes des querelleurs. Je vais tirer au sort entre vous ; celui qui gagnera aura l’enfant et paiera deux tiers du prix du sang à ses deux compagnons. Puis il tira au sort entre eux et donna l’enfant à celui qui gagna. L’Apôtre d’Allah riait tellement qu’on voyait ses canines et molaires ». (Abou Daoud : Hadith 2262) (NOTE 2).

    Alors, c’est pas marrant? A votre tour, rigolez.

    NOTE 1 : C’est quoi ce bordel ? La « fornication » n’est pas interdite ?
    NOTE 2 : Il y a ici confirmation que l’Apôtre d’Allah était un joyeux drille… Certains connaissaient déjà sa fameuse boutade : « Je suis le prophète du carnage, je suis un rieur sanglant »

  4. Daniel

    Bonjour à tous….

    « Tu ne te feras point d’image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
    5:9
    Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent, » (Deutéronome)
    Serait pas des fois un peu plagiaire, Momo? Il en a même rajouté…..

    En plus, il paraît qu’il avait une chatte. Pauvre minette, qu’avait elle fait pour mériter un tel maitre ???

    Bonne journée Amitiés Daniel.

Comments are closed.