Ils seront avec nous le 8 décembre, pour la laïcité et nos traditions ! Premiers soutiens


Image de prévisualisation YouTube

Pourquoi la marche ?

Pourquoi la défense de la loi de 1905 implique-t-elle la défense des jours fériés chrétiens de notre calendrier et des fêtes chrétiennes ?

Ils seront avec nous. Et vous ? 

Riposte laïque

SIEL (Souveraineté, Indépendance et Libertés)

Génération patriotes

Anne Zelensky, co-fondatrice de la  Ligue du Droit des Femmes

Parti de l’In-nocence

Ligue du Midi

La Droite Libre

Ligue Francilienne

Union des Français juifs

UJP

Non au Remplacement de Peuple et de Civilisation

Free World Academy

RPF

La Ligue savoyarde

CARED (Comité d’Action pour le Respect de l’Etat de Droit)

Front de Défense de la France (FDF)

Minurne Résistance

Puteaux Libre

Français de France

Agenda patriote

La Blonde de Youtube

Blog Hernani

Mireille Vallette

Laurence Nguyen




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


29 thoughts on “Ils seront avec nous le 8 décembre, pour la laïcité et nos traditions ! Premiers soutiens

  1. Rodolphe Leroyer

    Difficile, tout de même, de défendre le maintien des fêtes chrétiennes au nom de la laïcité.
    Le christianisme s’est imposé avec la même violence que le fera l’Islam. Le christianisme est une idéologie étrangère comme l’Islam. Nos vraies racines sont païennes. Et le pire, c’est qu’il n’y a quasiment aucun chrétien en France.
    Donnez une gifle à un présumé chrétien et vous verrez s’il tend l’autre joue. Le chrétien considère sa vie terrestre comme une série de malheurs auxquels il doit se soumettre pour être meilleur dans sa vie céleste. Il est mis à l’épreuve par son dieu. Il doit se prosterner devant son ennemi et l’aimer, comme Pétain devant le nazisme, et non comme de Gaulle qui choisissait de lutter (de loin en ce qui le concerne).
    C’est pourquoi les fêtes chrétiennes sont à supprimer, à remplacer par les fêtes païennes des saisons, tout en supprimant leur aspect religieux et superstitieux. Pour les païens, la nature était la véritable divinité.
    Et entre nous, les termes de liberté de croire ou de ne pas croire, et de droit de croire, sont stupides. On ne croit pas par choix. On croit parce que nos connaissances nous portent à croire. C’est la culture qui engendre la croyance ou la non-croyance. Celui qui croit cesse de croire dès qu’il sait. La foi religieuse n’est qu’une volonté de croire en la réalité d’une mythologie alors qu’on sait très bien que ce en quoi on croit n’existe pas. En réalité, personne ne croit en Dieu, à part quelques schizophrènes. La croyance en Dieu est une pure idéologie qu’on s’impose à soi-même, généralement pour des raisons identitaires et communautaristes.

    1. resistancerepublicaine

      Non ce n’est pas difficile, c’est facile, j’ai expliqué pourquoi dans l’article que j’ai publié ce matin je vous y renvoie. Le christianisme n’est pas une idéologie étrangère parce qu’il a transité par l’Empire romain et est arrivé avec lui il y a près de 2000 ans et s’est fondu dans nos traditions paÏennes pour l’essentiel. Et il n’y a aucune raison pour supprimer ce qui est installé avec bonheur chez nous depujis des siècles, qu’on l’appelle Noël ou fête dusolstice ne change rien ! Chacun a le droit de croire et chacun a le devoir de laisser l’autre croire s’il en a envie ou besoin en lui épargnant sarcasmes, sermons, analyses pédantes et compagnie. Vous avez bien trop de certitudes absolues sur ceux qui croient ! JE VOUS renvoie à Socrate, vous devriez ne savoir qu’une chose, c’est que vou sne savez RIEN

      1. Rodolphe Leroyer

        Si Socrate ne sait rien, il est inutile de me renvoyer à lui, car il n’a rien à m’apprendre.

        Le christianisme est donc bien une religion étrangère et l’empire romain est aussi un empire étranger qui a imposé sa culture par conquête. La France est coupée en deux : celle du nord et celle du sud. Si les français du sud se sentent très proches de la culture gréco-latine dans leurs habitudes culinaires, architecturales et dans leur mentalité, ceux du nord sont de culture celto-germanique. Le contraste est assez flagrant. Notre véritable identité est le résultat de conquêtes. Demain, l’islam aura conquis notre pays et vous revendiquerez sans doute notre origine musulmane.

        Pour ce qui est de la croyance, le thème de l’existence d’une divinité créatrice est résolu par la science. Les enseignants ne respectent pas la croyance de ceux qui pensent que la Terre est plate. Cela fait partie de la culture générale. Pour la création, c’est un peu plus complexe. Il faut savoir que le temps ne s’écoule pas, qu’il est une dimension de l’espace-temps, ce qui implique que le déroulement temporel est une illusion. On en déduit tout simplement que le passé comme le futur sont présents, que tous les événements sont simultanés, et que la causalité est due à la compilation d’événements qui vérifient une transformation qui respecte des lois physiques données. En poussant plus loin avec la physique quantique, on en vient à considérer la réalité comme un océan infini d’information qui permet d’expliquer le fine tuning comme l’existence incontournable de réalité si complexes et cohérentes qu’elles représentent des perceptions. En sachant cela, effectivement, on peut dire qu’on ne sait rien puisqu’il n’y a en fait rien à savoir. Mais je doute que Socrate exprimait la même chose que moi, car il cherchait en vain une signification à ce qui n’en a pas.

        La subtilité de cette science ainsi que la protection des croyants et de leur fragilité psychique fait que ces aspects ne sont pas enseignés.
        Conserver des fêtes chrétiennes dans un pays laïque risque fort, quand l’islam sera prédominant, de forcer à ajouter les fêtes musulmanes au calendrier.
        Il serait bon de choisir maintenant de supprimer tout ce qui est religieux, à enseigner en classe d’histoire dans le thème des mythologies d’autrefois.

        1. resistancerepublicaine

          Vous êtes dans le délire le plus complet : vos propositions sont dignes de Pol Pot ou Mao…. Comme si on pouvait empêcher les gens de croire et comme si c’était souhaitable ! Vous négligez quelque chose d’essentiel c’est l’importance de la culture – littérature, philo…- gréco-romaine qui a formé et formaté du nord au sud de la France les mentalités ainsi que la langue ! L’humanisme est un de nos héritages mais apparemment il vous a oublié

        2. Brisset Claude

          En réponse à Rodolphe Leroyer, dans son affirmation suivante : <>

          la France n’est pas un pays laïque. Charles de Gaulle le disait bien : <>

          C’est l’effet de cette confusion et amalgame entretenue par une certaine gauche ( je pense que
          Christine Tasin sera d’accord, donc je n’incriminerais pas toute la gauche) qui consiste à dire que la
          République c’est la France.

          La France est un territoire et une entité historique forgée par le christianisme, ce n’est pas l’affirmation
          d’un croyant mais un simple constat d’Histoire.
          Ce qui est laïque actuellement , c’est le régime institutionnel qui la régie, à savoir la République.
          Mais je vous concède que certaines de vos affirmations sont tout à fait pertinentes, notamment sur le
          fait que nous pourrions être amenés à inscrire des fêtes musulmanes dans nôtre calendrier.

          C’était justement ce qui conduisait la réflexion de Nicolas Sarkozy lorsqu’il parlait de laïcité positive,
          sous entendu inclusive, par rapport à une conception exclusive qui est celle qui s’est développée
          historiquement en France, pour des raisons trop vastes à explorer. (personnellement , je me dis que
          les horreurs des guerres de religions en France, à une époque ou la mémoire était longue à très
          certainement influencé le rapport au religieux dans la redéfinition de « la nouvelle société » qu’auront
          voulu les révolutionnaires. Mais je n’appuie ce jugement sur aucun fait factuel à ma connaissance, je
          procède par pur introspection dans ce que pouvait être la pensée « refoulée » de l’époque.)

          Quant la domination passée du christianisme sur le paganisme originelle, je ne pense pas que cela
          soit souhaitable de réfuter le fait historique en général.
          L’histoire de France est faite de cette continuité d’évènements et de séquences qui ont fait ce que nous
          sommes.

          Vouloir faire table rase vaudrait caution du jusque boutisme révolutionnaire qui à donné le régime de
          la terreur.
          Votre affirmation qu’il faudrait réinstaurer les fêtes païennes en les débarrassant de leur dimension
          religieuse et superstitieuse , c’est ne pas prendre en compte un aspect consubstantiel de l’être
          humain, son attirance pour le surnaturel et le besoin qui est le sien d’y adjoindre des croyances.

          Bref, vous reprochez au christianisme d’avoir éradiqué le paganisme , et vous proposez de faire
          de même avec lui, tout en privant l’homme de ce qui lui est consubstantiel.

          C’est dommage car c’est vouloir le priver de son imaginaire. Et que de belles histoires il nous à donné.
          Et puis vous voudriez sans doute priver les enfants de leur propre imaginaire, qui n’est pas fait que de
          ce que les grands leur inculque.

    2. oxydent75

      @Rodolphe-
      C’est avec des raisonnements comme celui-là que la FRANCE
      – des clochers, des sapins de noël, des us et coutumes judéo-chrétiens (que vous le vouliez ou non), du savoir vivre, du respect d’autrui (parfois contestable, c’est vrai), de l’humanisme (parvenu aux confins de la naïveté gauchisante), de la critique, de la liberté d’expression, du courage, de la fierté nationale, et autres valeurs et symboles (drapeau, hymne)- est devenue une poubelle dans laquelle, se sont déversés tous les déchets pseudo-intellos (cf Mai 68) qui ont pollué notre identité. Avec les remises en cause absurdes de ses fondements ancestraux, le Français s’est mis à douter, à ne plus croire en rien, à perdre ses repères (essentiels) à favoriser la prise de pouvoir par des « élites »(sic) molles, sans parole, opportunistes et désormais soumises aux émirs enturbannés et à leur coreligionnaires, barbares attardés, qui ont débarqué par millions dans notre pays trahi et abandonné.
      On se fiche de l’Inquisition, des croisades ou de la prise de Constantinople dans l’analyse de nos actuels problèmes masqués par un habile harcèlement religieux de nos « frères barbus ». Les Sudistes et les Nordistes sont aujourd’hui des Américains, fiers et forts dans leur nation (qu’on les aime ou pas). Le passé, comme le nôtre avec l’Allemagne, s’il demeure inoublié, n’est pas un obstacle à une progression vers l’avenir. Alors ne nous faites pas entrer dans le jeu de ces hordes (animées par une supposée foi religieuse copiée de toutes pièces sur les religions du livre) pour nous faire dévier de notre voie Occidentale tracée depuis des siècles dans notre histoire, dans nos cathédrales, nos synagogues, dans notre pensée qui par ses fondements de tolérance a fait naître la République, la Démocratie et la laïcité. Ne comparez pas l’ islam et ses avancées destructrices avec notre civilisation établie et ses repères judéo-chrétiens. Ces repères, sont là, dans nos calendriers, dans nos maisons, dans de notre société, dans notre vie quotidienne et votre suggestion « païenne » est une absurdité de plus qui ne ferait qu’ajouter aux désordres d’une Nation Française qui a surtout besoin de retrouver sa foi en elle, sa cohésion et sa fierté.
      Je trouve quant à moi que nos rues, nos bâtiments et nos espaces publics, nos administrations ( dont profitent à plein ceux que notre « charité chrétienne » aide à proliférer) manquent cruellement de drapeaux FRANçAIS… celui, seul en qui croire au stade actuel de nos interrogations sur l’avenir. .

    3. AlainAlain

      Rodolphe, rien à voir et pas touche à NOS fêtes ! Bien qu’agnostique quoi que traditionnellement baptisé, j’adore les fêtes de Noël et Pâques et toussa, et pour moi est profondément ancré dans nos racines, traditions et tout le tintouin. Il est hors de question pour moi de renier cet héritage, y compris nos clochers et cathédrales etc, ni mes racines ni mon identité FRANÇAISE que je revendique fièrement et bien évidement cela implique notre drapeau tricolore, car ma Patrie, je l’aime et n’en ai pas honte, ce sont les pourris qui la fossoient qui lui font honte et ne la mérite pas.

      Et j’ajoute que Chrétienté et soit-disant religion islam n’ont strictement rien à voir et ne sont comparables en rien. De plus, si il y a eu combat pour ne plus devoir bouffer du curé à toutes les sauces et surtout séparation de l’Église et État et donc non ingérence et donc laïcité ici joue un rôle important, ce n’est certes pas pour bouffer du imam et cet obscurantisme d’islam qui lui s’ingère PARTOUT car tel est son but et ce sans réciprocité aucune, et je me fout et contrefout que NOS fêtes les offensent. Et je refuse de reconnaître et encore moins les laisser imposer les « leurs », point barre.

  2. EVA

    @ Rodolphe Leroyer:
    « Difficile, tout de même, de défendre le maintien des fêtes chrétiennes au nom de la laïcité ».

    Au contraire, c’est au nom du christianisme qu’on devrait s’interdire de mélanger le politique et le spirituel. Au cas où vous ne le sauriez pas, Jésus a dit que son royaume n’est pas de ce monde, et qu’il faut rendre à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.
    Autrement dit, le premier militant pour la laïcité, c’est Jésus.
    Il n’y a donc aucune contradiction à être chrétien et à militer pour la séparation des sphères religieuse et politique.
    ———————————————————-
    « Le christianisme s’est imposé avec la même violence que le fera l’Islam ».

    Vraiment ? Jésus attaquait de nuit les tribus qui avaient refusé son message comme le faisait Mahomet ?
    Jésus égorgeait les prisonniers, violait leurs femmes, et vendait leurs enfants sur les marchés aux esclaves ?

    Les trois premiers siècles après la mort de Jésus n’ont vu AUCUNE violence de la part des chrétiens. Pas trois jours, ni trois mois, mais trois siècles se sont écoulés avant que le message de Jésus ne soit dévoyé (par certains chrétiens, et pas par l’ensemble des chrétiens).
    L’islam, dès ses débuts, du vivant de Mahomet et sous ses ordres, a tué, violé, asservi pour se répandre. Il n’en est pas de même pour le christianisme.
    Aujourd’hui, n’importe quel chrétien peut quitter sa religion sans être inquiété.
    Il n’en est pas de même pour le musulman, qui risque sa vie s’il tourne le dos à l’islam.
    ————————————————————–
    « Le christianisme est une idéologie étrangère comme l’Islam ».

    Etrangère à qui ? Aux occidentaux ?
    Et vous croyez qu’elle n’était pas étrangère aux juifs qui ont été en contact avec Jésus, qui était pourtant un juif comme eux ?
    L’islam aussi était étranger aux juifs, chrétiens et païens qui vivaient à la Mecque quand Mahomet a commencé à se prétendre l’envoyé de Dieu.
    L’islam était étranger aux musulmans avant qu’ils ne soient obligés de s’y convertir.
    ————————————————————-
    « Nos vraies racines sont païennes ».

    Libre à vous de rester païen si ça vous convient. Moi, là où je suis née, les païens offraient à leur Dieu des sacrifices humains. Ca ne me convient pas. Je veux être chrétienne, pour mille raisons autres que celle que je viens d’avancer.
    ————————————————————
    « Et le pire, c’est qu’il n’y a quasiment aucun chrétien en France.
    Donnez une gifle à un présumé chrétien et vous verrez s’il tend l’autre joue ».

    Vous confondez chrétien et crétin. Le chrétien n’est pas celui qui offre les clous destinés à son propre crucifiement. Le chrétien est celui qui désamorce un conflit naissant en abandonnant l’oeil pour oeil, dent pour dent.
    Mais Jésus n’a jamais interdit la légitime défense. Lui-même ne s’est pas défendu, car être crucifié faisait partie de sa mission, qu’il avait acceptée.
    Mais Jésus n’a pas voulu le sacrifice collectif de touts les humains. Nous avons donc le droit de nous battre contre l’islam, qui n’est pas un ennemi ordinaire, comme on peut en avoir au travail ou dans sa vie privée.
    L’islam est une idéologie qui prône le mal, qui impose de commettre le mal, et qui légitime et même magnifie ce mal.
    Jésus a passé sa vie à se battre contre le mal sous toutes ses formes.
    Donc nous devons aimer nos ennemis, certes, mais combattre le mal.
    Vous avez sans doute remarqué que jésus n’a pas pas tendu l’autre joue quand il a été giflé suite à son arrestation. Il n’a pas rendu la gifle non plus, mais en a demandé la raison.
    Etre païen ne vous dispense pas de lire les évangiles vous savez…
    —————————————————————-
    « Le chrétien considère sa vie terrestre comme une série de malheurs auxquels il doit se soumettre pour être meilleur dans sa vie céleste ».

    Non, ça c’est le crétin, pas le chrétien.
    Le chrétien ne suit pas le Christ dans l’espoir d’être malheureux sur terre et d’accéder au paradis. Car après tout, nous ne savons pas s’il y a une vie après celle que nous vivons actuellement. Nous l’espérons, mais nous n’en sommes pas sûrs. Si nous sommes chrétiens, c’est parce-que cela nous plaît de l’être ici, maintenant, au quotidien, et pas dans l’attende hypothétique d’une vie éternelle et meilleure que celle que nous vivions actuellement.
    ————————————————————————
    « Il (le chrétien) est mis à l’épreuve par son dieu ».

    Tous les humains, croyants ou pas, subissent des épreuves à certains moments de leur vie. Les chrétiens donnent à ces épreuves un sens qui ne sera peut-être pas partagé par un non-chrétien. Mais en quoi cela gêne-il la laïcité, qui est l’objet de la marche prévue pour le 8 décembre prochain ?
    ———————————————————————
    « Il doit se prosterner devant son ennemi et l’aimer, comme Pétain devant le nazisme, et non comme de Gaulle qui choisissait de lutter ».

    Pouvez-vous me citer le passage où Jésus dit qu’il faut se « prosterner » devant des idéologies criminelles ?
    ——————————————————————
    « C’est pourquoi les fêtes chrétiennes sont à supprimer, à remplacer par les fêtes païennes des saisons, tout en supprimant leur aspect religieux et superstitieux. Pour les païens, la nature était la véritable divinité ».

    La religion est le meilleur antidote à la superstition.
    Et le paganisme est plein de superstitions, et parfois de fanatisme aussi, si j’en juge d’après votre post, dans lequel vous proposez benoîtement de balayer d’un geste nonchalant de druide illuminé 2000 ans de christianisme qui ont fondé l’Occident.
    L’Occident a bien des racines païennes, mais il n’était pas le phare du monde au temps du paganisme, et il y a une raison à ça.
    —————————————————————–
    « Et les termes de liberté de croire ou de ne pas croire, et de droit de croire, sont stupides. On ne croit pas par choix. On croit parce que nos connaissances nous portent à croire. C’est la culture qui engendre la croyance ou la non-croyance. Celui qui croit cesse de croire dès qu’il sait. La foi religieuse n’est qu’une volonté de croire en la réalité d’une mythologie alors qu’on sait très bien que ce en quoi on croit n’existe pas. En réalité, personne ne croit en Dieu, à part quelques schizophrènes. La croyance en Dieu est une pure idéologie qu’on s’impose à soi-même, généralement pour des raisons identitaires et communautaristes ».

    Je crois que ces propos typiques d’un ignare moralisateur se passent de commentaire.
    Sachez qu’en tant que chrétienne, cela ne me dérange pas qu’il y ait des païens, à la condition qu’il ne célèbrent pas de sacrifices humains, et qu’il ne viennent pas étaler leur affligeante ignorance sur le christianisme, qu’ils osent mettre dans le même sac que l’islam.
    Que vous soyez païen, druide, athée ou autre: si vous êtes pour la laïcité, vous pouvez venir défiler le 8 décembre. Vous rencontrerez des gens très différents les uns des autres, mais qui ont tous en commun la volonté de sauver leur pays.

  3. SLANDER

    J’espère que cette fois la marche aura lieu ! Je crains tellement que l’Intérieur et la Préfecture de Paris interdisent encore la manif. Avec la montée du FN et le vote de Brignoles, les armes doivent se fourbir en nombre dans les ministères pour museler les vrais Français. Une telle marche serait aussi l’occasion pour la racaille de venir semer la pagaille.
    Je sais que votre service d’ordre est au point mais ils sont tellement vicieux .
    En tous cas bon courage et bonne chance

      1. hagardunord

        Bonjour, toutes les manifs sont a Paris Les grandes métropoles provinciales devraient être concernées Me payer
        1500 Km pour une manif, malgré tout mon amour de la France, au prix des voyage et a mon age non ! Je veux bien faire les 150 Km (A R) de chez moi à Bordeaux

        1. resistancerepublicaine

          Je sais, et je le regrette mais en l »état actuel nou sn’avons pas les moyens d’avoir des services d’ordre en plusieurs endroits en France ni les moyens financiers d’organiser plus sieurs manifs… Merci d’être avec nous au moins par la pensée et de nous soutenir

  4. oxydent75

    @ Résistance Républicaine
    Perte de temps avec un tel olibrius qui exprime le fond de sa pensée (de dhimmi) dans la phrase suivante.

    Le reste de ses arguties n’est qu’enfumage et salmigondis. de probable inspiration coranique mal digérée.
    Et il en remet une couche, le bougre :

    Il y a un vieil adage, directement issu de notre culture occidentale, pragmatique et cartésienne, qui se substitue aisément à « SA physique quantique », et à SA perception « post socratique de l’espace temps » (!) : Ne pas parler aux imbéciles (et je suis poli), ça les instruit.
    Bon courage RR,

    1. resistancerepublicaine

      Vous avez raison, Oxydent, la courtoisie fait que j’essaie au moins la première fois d’expliquer… ensuite j’ai autre chose àfaire !

  5. Rodolphe Leroyer

    Merci pour toutes ces réactions qui me laissent vraiment dans un grand malaise. D’autant que j’admire le travail et le courage de Christine Tasin, que je partage l’essentiel de ses opinions et que je lis les articles avec plaisir. Mais il est bien difficile de se faire comprendre.
    J’ai seulement envie de corriger deux éléments de votre logiciel : l’origine chrétienne et la demande de réforme de l’Islam.
    Je ne souhaite pas le retour du paganisme. Je dis seulement que nos origines sont païennes, parce que ces rites et croyances sont l’œuvre créatrice de nos ancêtres et qu’ils ont vu le jour sur notre territoire. Je souhaite tourner cette page ainsi que celle du christianisme qui a aussi été la chasse aux sorcières, l’inquisition, l’obscurantisme, l’opposition à la science, les exorcismes, l’interdiction du plaisir (oeuvre de Satan), etc.. Eva confond le christianisme et Jesus. Le christianisme est à l’origine de beaucoup d’oppressions. Jesus (vous allez encore crier) est un personnage inventé par des juifs désireux de voir la prophétie biblique se réaliser. C’est la raison pour laquelle les évangiles se contredisent et révèlent des erreurs de chronologies, de traductions de l’araméen au grec, etc. Ce qu’il enseigne, l’humanisme, existait déjà dans d’autres civilisations, même chez nos druides. Le christianisme a survécu parce que l’Eglise a été fortement combattue et n’a conservé, pour survivre, que son aspect humaniste. je pense qu’un civisme humaniste suffirait amplement.
    Pour la réforme de l’islam, je récuse cette idée de vouloir demander aux musulmans de supprimer les versets du Coran qui sont incompatibles avec les droits de l’homme. Ces versets sont tout d’abord abrogés, comme le dit le Coran, par les versets de Medine. Ensuite, c’est considérer les musulmans comme une race, puisque leur statut de musulman serait irrévocable. Ce serait aussi impossible, puisque par définition, le musulman croit en Dieu, craint la colère de Dieu, que le Coran est la parole de Dieu, que Dieu interdit l’interprétation du Coran, qu’il dit que seuls les arabes le comprennent. Il est donc inconcevable, pour un musulman, d’accepter qu’une impie se permette de travestir un texte sacré qu’elle ne comprend pas. La solution, c’est de convaincre par l’enseignement que Dieu est une invention humaine. Bref, transformer le musulman en non-musulman.

    1. AlainAlain

      Rodolphe par pitié, nul besoin de décortiquer car c’est en fait très simple en ce qui nous concerne nous Français(es) en France: croyez ce que bon vous semble mais n’imposez ni ne forcez vos idées/croyances sur les autres. On peut débattre certes mais au final, les croyances, cela relève de la sphère privée et non du domaine public. Ce qui rend cette soit-disant religion d’islam totalement incompatible avec notre culture mode de vie et tout le reste et Gazolito et autres traîtres disant le contraire peuvent aller se rhabiller:ces adeptes sont incapables de ne pas l’imposer et l’étaler publiquement et dans tout les domaines, car tel est leur devoir en bon soumis, car n’oubliez jamais que soumission est en fait ce que veut dire islam. Alors on le sait qu’sil n’abrogeront ni n’évolueront, si possible ils l’auraient déjà fait au lieu de rester figés ainsi depuis 14 siècles, et de ce fait rejetons ceci, chez nous. Oui, chez nous car je m’en fout qu’ils aient ou nationalité ou carte de séjour ou quoi, car ils sont incapables de se comporter en Français(es) dignes de ce nom.

      Un bourricot a beau être né dans une étable, ça ne fera jamais de lui un pur-sang.

  6. Alain 69

    Sans vouloir polémiquer sur les religions ( quoique..) je me pose une question

    La France est la France.
    Ceux qui y habitent s’appellent des français. (sous chiens ou pas…)

    L’Algérie ( idem pour Maroc, Tunisie, Turquie etc etc) est aussi un pays avec ses habitants.

    Ces habitants ont décidés de s’expatrier.

    Que je sache, personne ne les a forcés, personne le les a obligés.

    Ils viennent s’installer en France – jusque là je suis d’accord, pourquoi pas – mais
    LA OU JE NE SUIS PLUS D’ACCORD, c’est qu’ils veulent nous IMPOSER leurs us et coutumes..

    Heu, je pense qu’il y a un problème là.

    Si leurs us et coutumes sont si biens, pourquoi viennent-ils en France, pourquoi ne restent-ils pas dans leur pays ?

    D’autre part, leur pays, si nos ancêtres n’y avaient pas été, ne serait que désert;

    C’est facile de demander a l’état de s’excuser pour … pourquoi au fait ? pour avoir commis des exactions alors que les Français qui ont développé leur pays se faisaient FOUTRE A LA PORTE comme des malpropres, des profiteurs…

    C’est facile de dire que la France est plus riche. OUI mais leur pays a aussi eu droit a la prospérité (c’est NOUS qui l’avons développée) C’est (un peu) moins facile de constater ce qu’ils en ont fait.

    Alors là NON, je ne suis plus d’accord.

    Je ne suis pas d’accord sur le fait que l’on (..) accorde la nationalité française a des gens qui ne parlent pas français, que l’on accorde des allocations a des polygames ( ce qui, je crois est interdit en France), que sous prétexte de discrimination, les étrangers aient plus de droits que les Français ( les sous-chiens que je préfère appeler les Gaulois..)

    A vouloir etre CONS on en est devenu CONS.

    Plus d’arbre de Noel ?
    Du foie gras hallal?
    Des piscines réservées ?
    Des salles de prière ?

    Arretez, S’il vous plait, vous etes chez nous, VOUS vous pliez a nos regles pas l’inverse.

  7. rambaud

    je ne pourrais être à paris le 8 décembre car je n’ai pas le courage de faire le trajet bourg en bresse paris aller retour, mais je serais de tout Coeur avec vous en attendant des manifs en province bon courage et vous tenez le bon bout!!!

    1. resistancerepublicaine

      Merci Rambaud, d’ici là vous pouvez nous aider en informent le maximum de gens, en imprimant et distribuant les tracts concernant la manif que nous proposons surnotre site

  8. SAVANA

    l’Organisation SAVANA (SAuvegarde des VAleurs NAtionales) est avec tous les patriotes qui défendent la laïcité. Si la démocratie a mis des siècles pour établir des lois, (faites par les hommes pour les hommes) et ainsi protéger le bien vivre ensemble, la démocratie, la liberté , ce n’est pas pour se soumettre à une secte qui, depuis 14 siècles, ne progresse que par la terreur, l’oppression, le déni de la femme et semble 14 siècles après figée dans la soumission à une constitution mortifère et inhumaine, coran-charia (se faire exploser pour tuer des innocents femmes et enfants donne droit à des orgies sexuelles avec des fatmas toujours vierges…quelle absurdité !!)
    D’autre part, et à ma connaissance, les juifs de France présents en France depuis des siècles n’ont jamais rien demandé en la matière et ont toujours exercé leur croyance sans em….personne ! Et c’est encore une hypocrisie des musulmans de demander une journée pour eux……….aussi ! Une façon d’avancer en se cachant derrière l’autre…
    Nous n’allons pas dans les pays musulmans pour changer leur société; alors si ces islamistes étaient vraiment des croyants ils iraient vivre leur « foi » dans un pays comme l’Arabie Saoudite, berceau pur de leur islam au lieu de venir parasiter les droits sociaux dans un pays gorgé de sang de cochon depuis des millénaires…
    Nous, SAVANA acceptons tous les hommes de bonne volonté quelque soit l’origine, la religion, la politique pourvu qu’il respecte notre drapeau, notre laïcité, notre démocratie (seule loi !) avec la stricte obligation d’être mono-national. On a une mère, un père, une nation !!!!!!

    1. resistancerepublicaine

      ça veut dire quoi « être mono-national » ??? une opposition à la binationalité ? Je suis gênée par votre idée de mettre sur le même plan père, mère, nation ; il ya des gens sans père, d’autres sans mère, d’autres avec deux mères ou deux pères… ils n’ont pas le droit d’avoir une nation ?

      1. SAVANA

        Pardon, j’ai manqué de précision. un enfant a une mère il n’en a pas deux, il aime sa mère et la respecte de tout son être et il est difficile de donner le MEME amour à une autre…idem pour son papa.
        Alors quand j’entends franco-marocain je trouve absurde ! Car l’individu est marocain avant d’être français et musulman avant d’être marocain… Demandez leur position si la France était en guerre avec le Maroc …..
        Si je préférais vivre aux USA et que je veuille être américain j’abandonnerais la nationalité française.
        Alors qu’ils choisissent devenir français et QUE français sinon vivre en France en tant qu’étranger.
        Le « vote » des étrangers se fait depuis longtemps….quand un franco-marocain vote en France alors qu’il est un sujet du roi du maroc, chef des croyants !!

  9. SAVANA

    Quant à la marche tous les adhérents de Savana seront là, mais avec un objectif:
    « Pas de double nationalité » …Une mère, un père, une nation !!!
    L’islam ne reconnait aucune nation, aucune autre religion, aucune politique, aucun droit… autres que la charia !
    Un franco-algérien, un France-marocain n’est ni l’un ni l’autre il est musulman !!

Comments are closed.