Que sont les veilleurs devenus ? Des hors-la-loi ? Par Maximilien


En France, avoir des réflexes manichéens, les gens bons d’un côté, les méchants de l’autre, c’est à la mode.  Mais les choses ne sont pas si simples. En tant que militant laïque et républicain, il est de mon devoir de ne pas fermer les yeux sur les atteintes à la loi, qu’elles  viennent de musulmans, de chrétiens ou de Roms…

En effet, le point commun entre certains musulmans, certains Roms, et certains catholiques, c’est qu’ils occupent  de manière illégale l’espace public.

Ainsi il y a eu le problème d’occupation illégale d’un certain nombre  de musulmans dans nos rues les vendredis de prière. Il y a également le problème d’occupation de terrains publics par des Roms.

Ces deux faits ont été avec raison dénoncés avec vigueur, car le non-respect de la  laïcité et de la propriété d’autrui, fût-elle communale, n’a pas sa place au sein de la république française.

Quid des veilleurs ?

Depuis des mois, la France subit l’exaltation d’un certain nombre de catholiques qui ne se sont toujours pas remis du vote à l’assemblée nationale du mariage pour tous.

Que l’on soit pour ou contre le Mariage Pour Tous, là n’est pas le sujet, j’ai pour ma part manifesté contre, la loi est passée c’est la règle républicaine.

Ainsi donc ce sont des centaines de personnes qui chaque jour occupent des places notamment dans Paris, pour prier, ou lire des textes, religieux ou philosophiques et tout cela sans demander au préalable d’autorisation à la préfecture, comme la loi le veut.

Comment expliquerons-nous aux musulmans qu’ils ne doivent plus prier dans les rues si on accepte que ceux qui sont en colère le fassent ?

Le loi de 1905 a défini les règles et il est inacceptable qu’elles soient transgressées. Ceux qui veulent prier doivent le faire en privé. C’est cela la laïcité qui permet le vivre ensemble. Ceux qui ne sont pas d’accord avec la loi ont le droit de faire de la politique pour se faire élire ou pour élire les leurs afin de changer la loi. Mais on n’occupe pas l’espace public.

Maximilien




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Que sont les veilleurs devenus ? Des hors-la-loi ? Par Maximilien

  1. Laurent CLaurent C

    Protéger une minorité est louable.
    Par contre, nous savons très bien que cette loi a été édictée pour faire plaisir aux petits copains de certains « bien placés » et cela au détriment de notre culture.

    Si certains veilleurs prient, cela n’a me semble-t-il aucun rapport, quant au fond, avec les occupations, illégales, de rue par les musulmans qui eux veulent des casernes.
    Dans ces lieux ils pourront continuer d’étudier les moyens de satisfaire leurs exigences communautaristes.
    Dans ces lieux, véritables conseils communaux, on apprend la charia et on se concerte sur l’art de contourner les lois de la république.
    Qu’on ne me dise pas que « en islam de France », l’imam passe sous silence les sourates de violence puisque selon eux, ce serait dieu qui les aurait transmises aux benêts!
    N’oublions pas que les grandes mosquées offrent, bibliothèques, chambres d’hôtes, salles de sport et cafétaria.
    Véritables ambassades, considérées comme terre musulmanne, en application du principe « peau de panthère », comme dirait R.Marchand dans son livre Reconquista. Toutes ramifiées, elles constituent un état dans l’état.

    1. coco

      http://www.les-veilleurs.eu/wp/qui-sommes-nous/
      Cher Maximilien, voici en lien la présentation des veilleurs, qui explique ce qu’est ce mouvement.
      Et, en temps que catholique et ayant participé à plusieurs veillées dans ma ville, je peux témoigner
      que ce mouvement n’est absolument pas une réunion de prières. Nous n’invoquons pas le Seigneur, lors
      de ces rassemblements. La manif pour tous prie certes, mais dans ce cas là, un temps d’adoration du Saint-Sacrement a été organisé dans une église et non dans la rue. Le mouvement des veilleurs a une vocation hautement politique, ainsi, il accepte tout citoyen de toute confession et de toute religion, ou même sans religion.

  2. bretonnedecoeur

    Je suis d’accord avec Maximilien. Personnellement, je me moque du mariage pour tous qui ne me dérange pas le moins du monde. Après tout si certains veulent s’unir légalement, homos ou hétéros, qui sommes-nous pour vouloir les en empêcher ?
    Mais il faut bien reconnaître que l’envahissement des rues par les « anti » est en passe de devenir intolérable. La loi est passée, inutile de revenir dessus. Et qu’ils aillent prier chez eux, ainsi que nous le demandons aux musulmans.

  3. lapôtre

    Vous oubliez quelques faits : 1- La France est catholique et entend le rester.
    : 2 – La préfecture de police interdit systématiquement toute marche patriotique.
    : 3 – L’islam est une intruse sur notre sol et si on permet aux musulmans de pratiquer leur religion, les prières de rues par les musulmans n’est qu’une façon de faire pression sur les autorités pour avoir des mosquées et pour tester jusqu’où ira la république dans sa lâcheté. Il y a + de 2000 mosquées en France et, ce nombre est déjà trop, beaucoup trop. Une mosquée est considérée par les musulmans comme étant un territoire conquis; il est faux de croire que c’est un lieu de prières, c’est une façon à eux de s’approprier la terre de France, le comprenez-vous ?
    D’autre part la loi Taubira n’est pas acceptable et se doit d’être combattue jusqu’à son abrogation .
    En poursuivant ce but, il est normal de continuer à rappeler aux autorités que nous ne lâcherons jamais.
    Les dérives de cette loi sont trop importantes sur nos enfants, sur la famille et sur la civilisation tout entière pour que nous abandonnions le combat. Acceptez-vous que nos enfants subissent l’enseignement du « genre » , idéologie délétère, fausse à tous points de vue, véritable assaut contre l’équilibre mental de toute une génération, insérée dans les manuels scolaires sur la décision de dangereux dégénérés qui devraient être enfermés.

    1. resistancerepublicaine

      Non vous vous trompez, la France a des origines chrétiennes mais n’est pas catholique,elle est laïque et elle comprend des catholiques en son sein, nuance…
      La préfecture n’interdit pas systématiquement les gens de la MPT sont bien placés pour le savoir
      nous savons mieux que quiconque ce que sont des mosquées mais des prières dans la rue sont des prières dans la rue et elles sont inacceptables quels qu’en soientles auteurs
      La loi Taubira n’est pas acceptable pour VOUS pas par l’ensembles de s Français, beaucoup y sont favorables, vous défendez votre point de vue et non celui du peuple
      Il n’y a aucune dérive à cette loi et le genre n’a rien à voir avec cette loi, vous mélangez tout avec une mauvaise foi qui n’aide pas à prendre au sérieux votre combat

  4. Fabrice

    Pourriez-vous publier cet article svp, c’est pas pour d’éternelles discussion, c’est une critique constructive pour aider résistance républicaine je l’espère en clarifiant les objectifs et en réduisant les divisions je l’espère et en illustrant et proposant des idées pour l’action et en éclaircissant le droit sur les rassemblements et attroupements.
    ____________________

    1. resistancerepublicaine

      Avec plaisir, Fabrice, vous y donnez des arguments intéressants, certains sont discutables, mais je laisse chacun en juger. Merci à vous

  5. Paticha

    Pas d’accord avec Maximilien :
    1°) sur l’idée que ce qui a été voté est irréversible. Ce qu’une loi a fait, une autre loi peut le défaire.
    Si le pouvoir actuel voulait que les choses soient vraiment claires il aurait eu recours au référendum. Mais il ne risquait pas de le faire car il savait pertinemment que la loi Taubira présentée au référendum aurait été rejetée.
    J’appelle cela une démocratie dévoyée.
    2°) Demander des autorisations, c’est bien ; mais Résistance Républicaine est bien placée pour savoir qu’elle peuvent être refusées sous des prétextes fallacieux et avec la plus parfaite mauvaise foi.
    C’est vrai que la limite entre une vraie manifestation et une veillée des veilleurs est assez mince. Mais s’ils ont trouvé la parade : ils ne font pas de déclaration car ce n’est pas un manifestation. Je leur dis bravo !
    Dans le même temps la police (politique) du pouvoir multiplie les infractions…
    Nous sommes le peuple et nous sommes très mal représentés à l’Assemblée Nationale et très mal défendus et pas du tout respectés par les forces de l’ordre.
    3°) Tout n’est pas exact dans la réponse de Fabrice, car les veilleurs ne sont pas toujours quelques dizaines mais parfois quelques centaines, voire plus lors de la veillée sur la place de la Concorde, le 31 août. Les veilleurs sont en principe silencieux, mais ils ont quand même des micros et une sono pour que les veilleurs du fond entendent. Mais sur l’essentiel j’adhère à ce qu’il écrit.

    Je condamne surtout les querelles de chapelles et les anathèmes lancés contre les uns et les autres.
    Comparer les veilleurs aux prières de rue musulmanes, pourquoi pas ? Mais pour moi c’est inutilement insultant !

  6. elisseievna

    Maximilien écrit :
    « Le loi de 1905 a défini les règles et il est inacceptable qu’elles soient transgressées. Ceux qui veulent prier doivent le faire en privé. C’est cela la laïcité qui permet le vivre ensemble. Ceux qui ne sont pas d’accord avec la loi ont le droit de faire de la politique pour se faire élire ou pour élire les leurs afin de changer la loi. Mais on n’occupe pas l’espace public. »

    absolument pas d’accord

    1- Les Veilleurs ne sont pas un mouvement visant à occuper le territoire français au nom d’une puissance extérieure comme le califat selon le coran de médine, ils sont français de culture française (catho) et quand bien meme ils voudraient revenir au royaume catholique et manifesteraient pacifiquement pour, ce serait revenir au régime qui a construit la France et l’a défendue
    2 – Les Veilleurs n’organisent pas des CULTES, des messes dans la rue, ils manifestent individuellement et s’ils prient au lieu de lancer des slogans bruyants, cela reste une modalité pacifique de manifestatoin et ce n’est pas en violation de l’interdit de réaliser des offices religieux en public – quand les cathos font exceptinnellement des cérémonies religieuses hors des eglises comme des processions ils les déclarent avant

    1. resistancerepublicaine

      Maximilien a entièrement raison d’écrire ce qu’il a écrit : Ceux qui ne sont pas d’accord avec la loi ont le droit de faire de la politique pour se faire élire ou pour élire les leurs afin de changer la loi. Mais on n’occupe pas l’espace public. » prières ou pas prières

    2. christiane

      Je suis entièrement d’accord avec vous. La France est catholique et entend le rester; l’islam ne fait absolument pas partie de nos racines qui sont essentiellement chrétiennes. Nos politiques ont livré le pays à l’islam par intérêt personnel et mercantile. L’ expression ‘islam DE France ‘ a été forgée par eux;
      elle est tout-à-fait mensongère et pa

  7. christiane

    l’expression ‘islam DE France ‘ a été forgée par eux; elle est particulièrement mensongère et odieuse;
    il serait bien plus adapté à la réalité de dire : ‘l’islam EN France ‘ , cela permettrait de remettre les pendules à l’heure.

Comments are closed.