Comme à Nogent sur Oise, vos commerces non halal obligés de mettre la clé sous la porte ? Témoignez


Voici que revient cette horrible histoire de Nogent sur Oise où le boucher-charcutier a dû mettre en vente son commerce et fuir les vitrines brisées, portes caillassées, les clients intimidés à raccompagner…

Depuis, les offres de rachat ne manquent pas et notamment celle d’ajouter une boucherie halal à celles qui y sont déjà. Or le maire se réveille et prétend préempter le magasin concerné afin d’imposer la diversité commerciale… Bravo à lui. Il se réveille un peu tard et sans doute que s’il avait demandé l’aide de la police pour surveiller et protéger la boucherie-charcuterie tant qu’elle était ouverte les choses seraient différentes. Sans doute également que s’il avait veillé à limiter l’installation de commerces et de population allogènes la question ne se poserait pas. Si… On n’ironisera pas sur le reportage de France 3 Picardie qui opte clairement pour une poissonnerie qui, elle, ne ferait pas concurrence au boucher halal  ni sur le commentaire présenté dans  le reportage du Parisien qui donne la parole à une passante « dans le coup » puisqu’elle mange halal : « Ce sont les personnes âgées qui seront embêtées pour acheter leur viande. Nous, on est encore dans le coup, ça ne nous dérange pas de manger de la viande halal. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde »  Elle a tout compris. Elle est déjà prête pour la burka .

Il est clair que d’aucuns qui se plaignent d’un prétendu racisme, de ségrégation et de ghettoïsation font absolument tout ce qu’il faut pour que habitants, médecins et infirmières agressés et commerçants d’origine française fuient les quartiers, abandonnant à vil prix leurs boutiques, leurs cabinets et leurs appartements… ce qui fait le bonheur de populations immigrées ou d’origine immigrée et permet d’installer durablement et complètement voiles et halal, et donc l’islam en France, quartier après quartier, ville après ville.

Nous aimerions publier un dossier sur le sujet. Merci de nous envoyer vos témoignages (avec les preuves, article de journal, lien Internet…) via les commentaires de ce site.

Christine Tasin




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


4 thoughts on “Comme à Nogent sur Oise, vos commerces non halal obligés de mettre la clé sous la porte ? Témoignez

  1. AlainAlain

    Les commercants français d’un quartier de Rennes obligés de quitter une zone musulmane sous les menaces
    A noter que la police ne prend même pas les plaintes

Comments are closed.