Non, les chrétiens ne doivent pas tendre l’autre joue, par Eva


Pour moi, il est clair que Jésus n’était pas contre la légitime défense, car à l’approche du moment de son arrestation, il a demandé à ses disciples de s’acheter une épée, et a demandé à ceux qui n’avaient pas d’argent de vendre leur manteau pour s’acheter une arme.

Il craignait non pas pour lui-même, mais que ses compagnons ne soient blessés ou tués pendant son arrestation.

Il n’a pas demandé d’épée pour lui-même.

Au moment de l’arrestation de Jésus, Saint Pierre a usé de son arme, blessant l’oreille de Malchus, le serviteur de Caïphe, le souverain sacrificateur. Jésus ordonna à Pierre de ranger son arme, a guéri l’oreille du serviteur, et s’est laissé arrêter sans opposer de résistance.

Au cours de mes nombreuses discussions avec les musulmans, j’ai constaté qu’il y a un vrai malentendu à ce sujet.

La plupart des musulmans avec lesquels j’ai discuté, leur disant clairement que l’islam n’est pas une religion, mais une idéologie criminelle que je suis décidée à combattre, m’ont répondu d’un air déçu:

« Tu n’es pas une vraie chrétienne, car le chrétien n’est pas agressif, le chrétien ne réagit pas à la violence par la violence. Tu trahis Jésus, qui s’est laissé arrêter sans résister ».

Bref, les musulmans s’imaginent que les chrétiens sont une aubaine: ils pensent que notre idéal, c’est d’être tous crucifiés comme Jésus. Je suis obligée à chaque fois de rectifier en disant:

« Le fait d’être crucifié faisait partie de la mission de Jésus, il avait accepté cette mission, il était donc normal qu’il ne résiste pas. Mais Jésus n’a jamais voulu le crucifiement collectif de tous les chrétiens. La mort de Jésus signe le début du christianisme, mais la mort de tous les chrétiens signifie la fin du christianisme. Qui a convaincu les musulmans que la doctrine chrétienne consiste en un suicide collectif ? »

C’est d’autant plus étrange que les musulmans pensent que Jésus n’a pas été crucifié, mais qu’il a laissé un autre être crucifié à sa place. La mère de Jésus, qui était au pied de la croix, n’aurait pas remarqué que son fils a été remplacé par un autre.

Beaucoup de chrétiens occidentaux avec qui j’ai discuté de ce sujet semblent croire que la légitime défense leur est interdite, et qu’il faut traiter l’islam comme on traite n’importe quel ennemi. Or Jésus n’a-t-il pas recommandé aux chrétiens d’aimer leurs ennemis ?

Ce à quoi je réponds que l’islam n’est pas juste un ennemi, avec lequel nous sommes en désaccord aujourd’hui, mais avec lequel nous pourrions finir par trouver un terrain d’entente, une sorte de modus vivendi. L’islam est un culte voué au mal, et Jésus nous a recommandé de combattre le mal. Jésus était certes pacifique, mais il a néanmoins passé sa vie à combattre le mal. Jésus n’aurait pas pactisé avec Mahomet, il l’aurait combattu. Peut-être pas avec une épée, mais il l’aurait combattu. En Occident, nous sommes encore à un stade où nous pouvons combattre l’islam sans épée, juste en regardant les musulmans dans les yeux, et en leur disant que nous ne voulons pas d’une idéologie criminelle maquillée en religion. Pour que cette méthode (apparemment naïve) fonctionne, il faut que nous soyons des millions à dire la vérité aux musulmans: les autorités ne pourront pas arrêter des millions, juger des millions, condamner des millions à payer de lourdes amendes pour avoir chiffonné la susceptibilité maladive des musulmans.

Aimer les musulmans, c’est leur dire franchement ce que nous pensons de l’islam, quitte à encourir leur courroux. Les musulmans connaissent les points faibles des chrétiens, et me disent souvent:

« Tu as un discours de rejet, de haine. C’est pas normal pour une chrétienne ».

La plupart des chrétiens nient farouchement ressentir de la haine, comme si ce sentiment leur était interdit. Personnellement, j’admets volontiers ressentir de la haine pour l’islam.

Je hais l’islam comme on hait sa propre perte, car l’islam veut la perte des non-musulmans. Il n’y a pas de honte à éprouver de la haine, car la haine n’est pas haïssable en soi: cela dépend de ce qu’on hait. Haïr sa propre perte est un signe d’équilibre psychologique.

De même pour l’amour, qui n’est pas aimable en soi, ça dépend  de ce qu’on aime. Il n’y a aucun mérite à aimer un homme aussi diabolique que Mahomet, ni à répandre une doctrine qui impose une vision double du bien et du mal: en islam, le bien n’est recommandé que s’il profite aux musulmans. Et faire du mal aux non-musulmans est vu comme un bien.

Alors ce sera non merci. Les musulmans sont très choqués face à des chrétiens du genre combatif, car ils sont persuadés que notre raison d’être, c’est d’aller allègrement, avec nos enfants dans les bras, nous faire sacrifier sur l’autel de l’islam.

A mon avis, y en a qui vont déchanter, car comme dirait mon neveu: « Ca va pas ête possible ».

Eva

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


22 thoughts on “Non, les chrétiens ne doivent pas tendre l’autre joue, par Eva

  1. yoniii

    hi

    lorsque l’ont regarde comment la dhimmitude occidentale en occident meme . agie vis a vis des chretien de l’orient.
    il n’ y a rien de surprenant sur le faite que les islamofaschiste pense cela des chretien.

    en laissant les chretien du moyen orient ce faire genocider par les islamofaschiste du moyen orient.

    l’occcident j chretien a lancer le message siuvant . exterminer nous au moyen orient. nous nous laissont mener a l’abatoire , comme des moutons, sans rien faire.

    $ensiute exterminer nous chez nous , nous nous laissont mener a l »‘abatoire aussi;

    la chretienté occidentale a montrer a l’islame conquerant que la chretienté est lache , dhimmiphié , soumissse s’auto detriusant elle meme;

    pourquoi voulez vous que l’islamofashcime n’en profite pas; vous mettez vous meme votre tete sous le sabre de l’islame;

    ils en profite pour vous trancher la tete;

    quand ils verront que vous vous batter concretement sur le terrain les armes a la main ; pour defendre les chretien d’orient.

    quans ils verreont que vous vous defender vraiment les armes a la main pour defendre votre civilisation , votre religion , votre sol occidentale , vos enfants , vos femme , vos vous meme .

    alors ils vous crinderront et alors ils vous respecteront.

    l’islame ne connaient pas la pitié , profite du faible , du lache …… et la chretienté est lache .
    malheureusement en cette periode , l’occident est lache;

    et tant que vous serez lache , ils vous traiteront comme ils ce doit avec des lache. en vous tranchant la tete avec le sabre de la ,conquette islamique.

    battez vous ou creuver. dhimmis.

    quand ils verront que vous combattez islame conquerant sur le sol de l’occident .

    ou en jettant dehors a coup de pieds les conquerant islamique ou en les passant par le fil de l’épée.

    quand ils verront que vous protéger vos chretiens en orient y compris par les armes.

    alors ils vous traiteront egale a egale . pas avant.

    a vous de choisir . la mort ou la vie . car etre dhimmis c’est pire que la mort.

    1. EVA

      Je ne pense pas qu’il faudrait que les occidentaux défendent les chrétiens d’Orient par les armes. Il suffirait que l’on parle en Occident de la manière dont les musulmans traitent les chrétiens des pays qu’ils ont envahis pour que les musulmans se rendent compte que l’Occident n’est nullement complice, et nullement décidé à se laisser envahir à son tour.
      C’est le travail que les media classiques ne font pas, et que les sites de ré-information sur l’islam font, et ils le font bien.
      Tellement bien que leurs fondateurs reçoivent des menaces de la part des musulmans. Pourquoi les menacerait-on s’ils n’étaient pas redoutablement efficaces ?
      Vous avez aussi remarqué que l’audimat des journaux télévisés est en chute libre. Les citoyens préfèrent s’informer sur internet, où on les informe de ce qui se passe réellement dans le pays, et où les Souleyman ne sont pas travestis en Vladimir.

  2. EVA

    Madame Tasin,

    Je ne sais pas si le titre que vous avez choisi pour mon texte est approprié: je parlais de légitime défense dans mon texte, et pas de tendre l’autre joue, que j’assimile plutôt à l’interdiction par Jésus de la vengeance, entraînant l’annulation de la loi du talion (oeil pour oeil, dent pour dent).
    La loi du talion était en vigueur pour empêcher que les juifs ne se vengent d’une manière disproportionnée par rapport au préjudice subi. Ainsi la loi du talion interdisait, par exemple, à une personne qui avait eu sa maison brûlée, d’aller brûler tout le village du coupable.
    Jésus pensait que c’est Dieu qui rend justice, que la vengeance appartient à Dieu seul, et que se faire justice par soi-même augmenterait la violence.
    Pour montrer à quel point il désapprouvait la loi du talion, il a recommandé de tendre la joue gauche, ce qui est sans doute une image, car quand lui-même a été giflé, il n’a pas giflé en retour, mais il n’a pas tourné l’autre joue non plus.
    Ce qui laisse supposer (enfin à mon avis) que tendre l’autre joue n’est pas un conseil masochiste comme certains l’interprètent, mais caractérise l’interdiction de se venger, afin d’endiguer la propagation de la violence.

      1. EVA

        Ce n’est pas un problème, Madame Tasin, du moment que vous avez publié mon commentaire sur la différence que je fais entre le droit pour le chrétien à défendre sa vie, et l’interdiction qui lui est faite de se venger.

        Je précise que mon neveu dit: « Ca va pas ete possib »
        Je vous jure qu’il lui arrive de parler comme ça !

        1. resistancerepublicaine

          éclat de rire, Eva j’ai machinalement corrigé, croyant à 2 lettres avalées par l’informatique…

  3. Respectvaleurs

    Dans la Manif pour tous et au Printemps français, je gage et je m’engage sur le fait que beaucoup de disciples du Christ ne tendront pas la joue gauche. Tant mieux!!! Dialoguons avec eux.

    1. EVA

      Parfaitement d’accord avec vous, Respectvaleurs.
      Nous pouvons tendre l’autre joue à un ennemi ordinaire, mais pas au mal.
      L’ennemi d’aujourd’hui pourrait devenir l’ami de demain, touché par notre attitude aux antipodes de la réponse agressive à laquelle il s’attendait.
      Mais le mal restera le mal. L’islam ne sera jamais un bien. Un chrétien doit combattre l’islam, et aider les musulmans qui veulent en sortir.

  4. EVA

    Madame Tasin,

    Je viens de remarquer que vous avez mis la version initiale de mon commentaire, et non celle que j’ai complétée et que je vous ai renvoyée hier soir. Je vous prie de bien vouloir la remplacer par la seconde version que je vous ai fait parvenir, car il y a dans cette deuxième version une notion que je développe et qui me tient beaucoup à coeur: celle de l’islam qui échappe à la recommandation de Jésus d’aimer nos ennemis.
    Je sais que cela représente du travail supplémentaire pour vous, mais je tiens vraiment à ce que la deuxième version soit publiée (je vous l’ai envoyée hier soir vers 22 heures, avec du retard car j’ai eu un contre-temps).
    Merci d’avance.

    1. resistancerepublicaine

      Eva je suis désolée je viens de vérifier je n’ai aucun message de vous dans mes courriels non plus que dans les spams, j’avais programmé comme je vous l’avais dit aux aurores parce que je savais que je serais prise toute la journée aujourhd »‘hui.. je jette juste un coup d’oeil aux commentaires sans avoir le temps de les gérer parce qu’il me reste 2 minutes mais … pas de correction !
      Je viens de le retrouver, Eva, vous me l’avez envoyé avec un autre courriel que le vôtre que je connais et à 23h comme vuos me l’aviez annoncé en fin d’après-midi et que j’étais prise aussi hier sior, perdu dans mes autres courriels il n’a pas attiré mon oeil tout à l’heure.. Je remplace sans avoir le temps de relire ce que je déteste, mais je vous fais confianc e!

      1. EVA

        Merci Madame Tasin d’avoir publié la dernière mouture que je vous ai fait parvenir tard hier soir, accompagnée de mes excuses pour ce contre-temps.

  5. bretonnedecoeur

    « …il est clair que Jésus n’était pas contre la légitime défense, car à l’approche du moment de son arrestation, il a demandé à ses disciples de s’acheter une épée… ».
    A cet égard, je me rappelle parfaitement d’une image qui m’a marquée au cathéchisme : Jésus chassant les marchands du Temple à coups de pieds et de lanières d’un air fort courroucé tandis que lesdits marchands se précipitaient à quatre pattes pour récupérer les pièces d’or qui roulaient partout ! Et oui ! Vous avez bien lu !!!
    Inutile de dire que de nos jours, une telle image dans un livre pour enfants ferait hurler dans les chaumières. Mais je veux bien croire qu’elle reflétait une certaine vérité car je n’imagine pas Jésus en parfait crétin tolérant devant les abus, contrairement à nos dhimmis actuels.

    « C’est d’autant plus étrange que les musulmans pensent que Jésus n’a pas été crucifié, mais qu’il a laissé un autre être crucifié à sa place. La mère de Jésus, qui était au pied de la croix, n’aurait pas remarqué que son fils a été remplacé par un autre. »
    En effet, il a été dit que Thomas, son jumeau (décidément on nous cache tout on nous dit rien) aurait été crucifié à sa place. Quelqu’un parmi vous pourrait-il éclairer la lanterne des autres ? Parce que j’ai l’impression que depuis 2 000 ans les choses ont été transformées et retransformées à souhait. Ce qui explique que l’on s’y perde un peu…

    1. jallade

      « les musulmans pensent que Jésus n’a pas été crucifié, mais qu’il a laissé un autre être crucifié à sa place… »

      En effet, selon le coran, Jésus n’a pas été crucifié, ni même tué, mais Allah l’a élevé vers lui, sans plus de précisions (sourate 4 versets 157-158).
      Dans « l’évangile de Barnabé », un faux islamique des environs du XVème siècle, il est raconté avec force détails presque amusants que celui qui a été crucifié à la place de Jésus est Judas (le traître) ; Dieu aurair donné à Judas l’apparence de Jésus, si bien que les soldats ont arrêté Judas, persuadés que c’était Jésus…

      « il a été dit que Thomas, … aurait été crucifié à sa place…. » : vous avez des sources ?

      Evangile de Barnabé :
      Chapitre 215
      Comme les soldats et Judas approchaient de l’endroit où se trouvait Jésus, celui-ci entendit venir beaucoup de monde. Il eu peur et se retira dans la maison. Les onze dormaient. Mais Dieu voyant le périple que courait son serviteur ordonna à Gabriel, Michel, Raphaël et Uriel, ses serviteurs, d’enlever Jésus du monde. Les saints anges vinrent et enlevèrent Jésus par la fenêtre qui fait face au midi. Ils l’emportèrent et le mirent au troisième ciel avec des anges, bénissant Dieu à jamais.
      Chapitre 216
      Judas fit irruption le premier dans la pièce d’où Jésus avait été enlevé et où dormaient les onze. Alors, l’admirable Dieu agit admirablement : Judas devint si semblable à Jésus par son langage et dans son visage que nous crûmes que c’était Jésus.
      Judas, lui, nous ayant réveillés, cherchait où était le Maître. Mais, stupéfaits, nous répondîmes : « C’est toi, Seigneur, notre Maître! Nous as-tu oubliés ?  » Mais il nous dit en souriant : « Etes-vous fous? Je suis Judas Iscariote. »
      Tandis qu’il parlait, la milice entra et on mit la main sur lui car il était en tout semblable à Jésus. Quant à nous, après avoir entendu les paroles de Judas et vu la foule des soldats, comme hors de nous-mêmes, nous nous enfuîmes. Jean qui dormait enveloppé d’un drap s’éveilla et s’enfuit. Comme un soldat l’avait saisi par le drap, il laissa le drap et se sauva nu, car Dieu avait exaucé la prière de Jésus et sauvé les onze du mal.
      Chapitre 217
      Les soldats s’emparèrent de Judas et le ligotèrent non sans dérision car il niait la vérité qu’il était Jésus. Ils lui disaient en se moquant de lui : « Ne crains pas, Seigneur, nous sommes venu pour te faire roi d’Israël! Nous ne t’avons ligoté que parce que nous savons que tu refuses le royaume! » Judas répondit : « Avez-vous perdu la cervelle? Vous êtes venus prendre Jésus Nazaréen avec des armes et des lanternes comme un voleur et vous m’avez ligoté pour me faire roi, moi qui vous ai conduits ici! » Alors les soldats perdirent patience et à coups de poings et à coups de pieds ils commencèrent à rendre à Judas la monnaie de sa pièce et en furie, ils le conduisirent à Jérusalem.

      Etc…

      1. Bretonnedecoeur

        Merci Philippe, pour ces développements plus que passionnants. Mes renseignements étaient plutôt flous car pêchés dans diverses revues et confirmées par un ami protestant. Mais il faudra que je lise L’Evangile de Barnabé. Bonne soirée et à bientôt

        1. jallade

          Lire l’évangile de Barnabé ? N’est-ce pas une perte de temps ?
          Ce machin relativement récent n’est pas vraiment un cheval de bataille de l’islam.
          A l’occasion, dans le coran Jésus est appelé le Messie (on se demande bien pourquoi), comme chez les chrétiens. Mais à plusieurs reprises dans l’évangile de Barnabé, le Messie, dont Jésus est chargé d’annoncer la venue, est tout bonnement Mohammed. Il y a donc là dedans une grossière contradiction avec le coran.
          C’est peut-être pour cela que l’islam est assez discret sur ce soit-disant évangile ; néanmoins certains sites internet islamiques, aujourd’hui, lui sont dédiés, évidemment dans le but d’aller à la peche aux plus cons des bobos et d’en faire des convertis.

        2. jallade

          Lire l’évangile de Barnabé ? N’est-ce pas une perte de temps ?
          Ce machin relativement récent n’est pas vraiment un cheval de bataille de l’islam.
          A l’occasion, dans le coran Jésus est appelé le Messie (on se demande bien pourquoi), comme chez les chrétiens. Mais à plusieurs reprises dans l’évangile de Barnabé, le Messie, dont Jésus annonce la venue, est tout bonnement Mohammed. Il y a donc là dedans une grossière contradiction avec le coran.
          C’est peut-être pour cela que l’islam est assez discret sur ce soit-disant évangile ; néanmoins certains sites internet islamiques, aujourd’hui, lui sont dédiés, évidemment dans le but d’aller à la peche aux plus cons des bobos et d’en faire des convertis.

      2. EVA

        Vous ne pensiez tout de même pas que Mahomet allait accepter l’idée que Jésus avait sacrifié sa vie, alors que lui-même voulait mourir tranquillement dans son lit, entouré de ses neuf femmes ?

        Mieux valait pour Mahomet de nier le sacrifice de Jésus, afin que ses compagnons n’attendent pas la même chose de lui.

  6. Minona

    Assez effrontés ces musulmans qui donnent des leçons de chrétienté alors qu’ils n’ont généralement jamais lu un évangile! Le Coran recommande pourtant aux musulmans de se conformer aux Évangiles dans les versets 5.66 et 5.68 (j’ignore cependant si ces versets sont considéré comme abrogés).

    Cela dit, le Coran ne dit pas un mot sur le message non-violent de Jésus, c’est tout juste s’il mentionne l’Annonciation et sa naissance. Les génocides d’origine « divine » de l’Ancien Testament, où des populations entières (et même la quasi-totalité dans le cas du Déluge) de sont éliminées, voilà qui était davantage de nature à intéresser Muhammad!

  7. jallade

    « Le Coran recommande pourtant aux musulmans de se conformer aux Évangiles dans les versets 5.66 et 5.68 » :

    Non, pas du tout ; les musulmans doivent se conformer uniquement au coran, transmis à leur intention par Mohammed le messager.
    Par contre, le coran reproche à diverses reprises aux gens du Livre, juifs et chrétiens, de ne pas avoir suivi respectivement la Thora et l’évangile et/ou d’en avoir dénaturé le sens (sans plus de précisions ou de preuves).

    Par ailleurs, dans le coran (texte arabe) il n’est jamais question d’évangiles, au pluriel, mais de l’évangile au singulier, al-indjîl (??????????? ) . Selon le coran, l’évangile est LE livre qui a été « descendu » à Jésus, de la même manière que LE coran a été « descendu » à Mohammed. L’islam ne sait toujours pas qu’il y a en réalité quatre (4) évangiles, écrits après la mort de Jésus.

    5 :66. S’ils avaient appliqué la Thora et l’évangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds . Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture; mais pour beaucoup d’entre eux, comme est mauvais ce qu’ils font !

    5 :67. ô Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisait pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Allah te protégera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants.

    5 :68. Dis : “ô gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l’évangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur.” .” Et certes, ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur va accroître beaucoup d’entre eux en rébellion et en mécréance. Ne te tourmente donc pas pour les gens mécréants.

  8. soucoline

    Mouais, perso, tout ce qui est religion me laisse sans voix, chacun pratique celle qu’il veut a condition qu’il ne fasse pas « chier » les autres avec ça. J’ai pas besoin d’être catho pour voir que l’islam est un véritable danger pour la France, j’ai juste besoin d’être français. Or les cathos ne m’ont jamais fait chier avec leur religion contrairement aux musulmans.
    Je précise que je ne suis ni chrétien ni athé. Je me fiche pas mal des religions et des sectes du moment qu’elle ne sont pas dangereuses. Et pour les questions qui pourraient arriver, je me fout aussi de savoir si un dieu existe ou pas, ça ne m’intéresse pas.

Comments are closed.