Ramadan en Indonésie : raids contre « l’immoralité »


A lire, cette dépêche de l’AFP qui montre bien que dès qu’une commnauté musulmane se sent en force et/ou majoritaire, elle cherche à imposer, par la force s’il le faut, le respect par tous des préceptes mahométans. Et cela se passe dans un pays que d’aucuns considèrent comme une démocratie…

Qu’on ne nous parle pas d »islamistes radicaux, il s’agit seulement de musulmans appliquant les préceptes coraniques. Et si on en arrive à maquiller les bars, à servir l’alcool dans des tasses à thé pour tromper l’énnemi, c’est bien qu’il ne s’agit pas des élucubrations de quelques personnes isolées mais d’un mouvement important. 

Nous n’aurons de cesse de le dire. Tant qu’on acceptera en France une doctrine qui affirme clairement que la loi d’Allah est au-dessus de celle des hommes, il ne pourra y avoir liberté d’expression, de culte, de conscience, d’action, et la force brutale sera de plus en plus souvent à l’oeuvre pour rentrer dans le rang les non musulmans et les nés musulmans récalcitrants.

Les islamistes radicaux ont promis ce mercredi de lancer des raids contre les bars et boîtes de nuit «immorales», au premier jour du ramadan en Indonésie, pays musulman le plus peuplé de la planète. «Nous allons adopter une action ferme contre l’alcool, les danses nues et la prostitution», a promis Habib Idrus Algadri, un des responsables du Front des défenseurs de l’islam (FPI), organisation de masse qui se veut la gardienne d’une loi islamique orthodoxe.

Habib Idrus Algadri et son groupe de fidèles basés à Depok, dans la banlieue de Jakarta, a mené le weekend dernier une opération préventive, confisquant des bouteilles d’alcool sur les rayons des magasins avant de les détruire. Le responsable de la branche du FPI à Jakarta, Habib Salim Alatas, a indiqué à l’AFP que 50 membres seraient mobilisés afin de faire chaque jour une tournée des nombreux bars, salons de «massage» et autres boîtes de nuit que compte Jakarta.

«Nous n’hésiterons pas à mener nos propres raids»

«Nous allons envoyer des équipes de deux à trois membres, habillés en civil, afin d’espionner ces activités immorales comme la consommation d’alcool lors du mois saint du ramadan», a-t-il déclaré. «Nous n’hésiterons pas à mener nos propres raids si nous voyons que la police et les autorités ne font pas les choses correctement», a-t-il ajouté. La consommation d’alcool est autorisée à Jakarta mais sévèrement réglementée, en particulier lors du ramadan. Une licence est exigée mais de nombreux endroits distribuent de l’alcool sans en avoir.

Pour calmer les islamistes, il est de coutume de servir l’alcool dans des tasses à thé et de placarder les vitrines des bars et pubs, afin de cacher à la vue de la rue la «débauche» qui suit normalement son cours à l’intérieur. Le FPI, dont les manifestations avaient récemment fait annuler un concert de la chanteuseLady Gaga, jugée «satanique», mène lors de chaque ramadan des raids contre les quartiers nocturnes de Jakarta.

Mais les analystes craignent que les opérations du FPI soient plus nombreuses cette année, l’organisation pouvant se sentir encouragée par l’impunité dont ont bénéficié les actes d’intolérance religieuse qui se sont multipliés ces derniers temps, contre les non-musulmans ou les sectes musulmanes minoritaires. Le ramadan a commencé mercredi en Indonésie, plus grand pays musulman au monde avec 240 millions d’habitants.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Ramadan en Indonésie : raids contre « l’immoralité »

  1. AvatarPhilippe le routier

    Leur conception de la moralité me sidère et m’énerve, et je parle bien ici des musulmans en général je l’admet.
    Chaque fois que je croise une voilée (ce qui est rare pour moi heureusement) où un barbu (idem et je parle de barbu à la mode djihad) j’ai vraiment envie de hurler, de cogner…me retient car je respecte la loi mais c’est dur.
    -Savoir que la voilée considère ma sublime femme avec ses tenues si féminines et charmantes comme une PUTE, et nos filles comme de FUTURES PUTES ça me rend malade.
    -Savoir que le barbu me considère comme un sous homme (avec l’appui de notre « régime élyséen »), comme un porc, un singe…et ma femme (toujours sublime, navré mais elle râle si je le répète pas) nos filles comme des prostituées où des proies à violer, voire à épouser car en ville j’ai déjà vu de vieux pervers musulmans se rincer l’oeil sur mon aînée (neuf ans à peine) j’en arrive à regretter d’être civil désormais et de ne pouvoir laisser libre cour parfois à la joie de leur refaire le portrait…car, sincèrement, combien de ces « surhommes » ai-je affronté qui se sont mis à pleurer comme des bébés alors que faute de munitions le combat se finissait mano à mano et qu’ils prenaient conscience que musulmans où pas, ils étaient incapables de me battre car j’étais simplement trop bien entraîné.

    Je hais leur « culture »
    Pour être bon, en intelligence, en combat (ce qu’ils ne sont pas) où en tricot, où en lavage de vaisselle (où je suis un expert) il ne suffit pas de NAÎTRE et de décréter, PAR MA NAISSANCE JE SUIS, non, non et encore non, Il faut TRAVAILLER ce en quoi on désir être bons, même pour un truc aussi « simple » que réussir un bon café (bon ça marche pas toujours le mien reste imbuvable à part pour moi)

    Et on rejoint ici la fin des bourses au mérite, les fils et filles de nos « zélites » assez grands pour être déjà très bien placés le sont, MAIS, sans travail ni excellence pour cela, or leurs pères et mères SAVENT que leurs petits-enfants seront encore plus bêtes que leurs rejetons, dès lors, un seul moyen, conserver ET FAIRE ADMETTRE PAR LE PETIT PEUPLE, L’ÉLITISME DE NAISSANCE, on renverse la logique, on islamise la pensée, ainsi, comme au Qatar, par exemple, le fils succède au père en étant EN PLUS, convaincu qu’il MÉRITE sa place, qu’elle est NATURELLE.

  2. AvatarCharlie

    Y a-t-il encore des touristes pour enrichir les pays islamiques ?

    Déjà l’Égypte et la Tunisie, puis l’Indonésie, la plupart des pays du Maghreb, de l’Afrique sub-saharienne et du Moyen Orient… A qui le tour ?

    Finalement, les pays du nord méritent tout notre intérêt. Même la Chine est finalement plus accueillante…

    Il y a aussi les pays d’Amérique du sud ou centrale.
    Entre les pyramides de Gizeh (bientôt détruite ?) et celles de Tehotihuacan, ma préférence va à ces dernières.
    En plus d’être situées dans un cadre magnifique (pas comme le désert de basse Égypte) on peut y boire ce qu’on veut: Margaritas, Tequila, Mezcal, et même de la bière (ouiouioui). Franchement, y a pas photo !

    Vous voyez: On peut aisément se passer de ces pays malodorants et de leurs pauvres ruines d’un intérêt limité…
    Le reste du monde est vaste, et notre France en est l’un des joyaux.

  3. AlainAlain

    Je vais me faire envoyer au piquet pour mettre ça ici, mais sujet de ramdam, Wallerand de Saint-Just du FN ne rigole pas avec Delanoë lui aussi et encore une fois, dépensant NOTRE argent pour les obscurantistes. Publié sur le site du FN , et j’attends avec impatience la réaction de l’intéressé :

    « Communiqué de Wallerand de Saint-Just ,Candidat du Front National à la mairie de Paris

    Monsieur le maire

    Cette année encore, les parisiennes et les parisiens vont être appelés à dépenser plus de cent mille euros pour financer la soirée que vous organisez le 17 juillet dans les salons de l’hôtel de ville à l’occasion du Ramadan.

    Ne soyez pas hypocrite, s’il vous plaît, il s’agit bien pour la Mairie de Paris de favoriser une fête religieuse particulière. Vous voulez favoriser l’islam avec l’argent des contribuables parisiens alors qu’à plusieurs reprises, depuis vous êtes maire, vous avez spécialement désavantagé la religion catholique. Le PS organise depuis déjà de nombreuses années et en toute connaissance de cause la montée du communautarisme dans notre pays, aggravant sciemment et pour de mesquines visées électoralistes l’état du tissu social français. Mais voir un maire de Paris, au su et vu de tout le monde, oser organiser une « soirée à l’occasion du Ramadan » dans les salons de l’Hôtel de Ville relève de la pure indécence et a de quoi laisser songeur.

    Il vous est interdit, Monsieur le maire, d’utiliser l’argent des contribuables parisiens pour une telle manifestation sectaire qui viole ouvertement les règles de la laïcité française.
    Le préfet de Paris, l’année dernière, vous l’a rappelé. Toutefois, piteusement, il n’a pas été plus loin.

    Je vous demande donc d’annuler cette de réception du 17 juillet 2013.

    En tout état de cause, dans le cadre du budget pour l’année 2014, la décision du conseil municipal accordant des crédits pour cette manifestation, sera déférée pour annulation au tribunal administratif.
    Veuillez agréer, Monsieur le maire, l’expression de mes sentiments distingués. »

  4. Avatarjallade

    Le mois de ramadan n’est pas seulement propice à une forte augmentation de la consommation de nourriture, mais aussi à une forte augmentation de la violence, affublée ou non d’oripeaux « religieux ».

    En temps normal, hors ramadan, la violence se déclenche souvent en fin de semaine, après le prêche du vendredi à la mosquée (il y a quelque indication là-dessus dans le manuel, i.e. le coran) : quand c’est le mois du ramadan, la violence est plutôt à attendre à la fin dudit mois de ramadan. Gardez un calendrier sous la main, à toutes fins utiles, pour voir.

  5. Avatarmaginet

    LE RAMADAN polémique sur les dates même entre eux ils ne sont plus d’accord ARTICLES PARUS dans notre quotidien du 10 et 11 07 2013

    Religion Report du ramadan : la légitimité du Conseil du culte musulman contestée du 10 07 2013

    Le Conseil français du culte musulman (CFCM) fait face à une fronde inédite après son récent cafouillage sur la date du ramadan. Hier, les responsables indépendants du mouvement « Mosquées et musulmans solidaires » (MMS) ont appelé les fidèles à manifester « leur distance et leur défiance » vis-à-vis du CFCM, dont ils ont qualifié les dirigeants de « girouettes incapables d’orientation et de réflexion, soumis à des injonctions politiques ou diplomatiques ». « Nous avons besoin d’une représentation beaucoup plus forte et moins politisée », a estimé Kamel Kabtane, recteur de la mosquée de Lyon, qui souligne qu’une vingtaine de mosquées envisagerait de rejoindre la quarantaine d’adhérents des MMS

    Religion Polémique en France Ramadan : un étrange report
    Les fidèles musulmans de France ne savent plus à quel « saint » se vouer. Traditionnellement fixé par le calendrier lunaire, le début du mois de jeûne, durant lequel les croyants musulmans doivent s’abstenir de manger, boire et d’avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil, avait été fixé au 10 juillet.
    Mais début mai, le Conseil français du culte musulman avait pris l’initiative de le faire débuter au 9 en abandonnant l’observation empirique de la lune pour adopter une règle de calcul astronomique. Finalement, l’instance représentative des musulmans de l’Hexagone est revenue, hier, sur sa position pour s’aligner sur celle des pays arabes laissant des fidèles complètement déboussolés. Nouveau président du CFCM et recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur avait été désavoué par la commission théologique de sa propre mosquée, qui avait tranché pour mercredi.
    Son rétropédalage illustre les fortes dissensions qui déchirent la communauté musulmane française.

    Vite dit Ramadan
    Ramadan
    Le CRCM garde
    Son calendrier
    Le Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) Alsace n’a pas reporté la date du début du ramadan au 10 juillet comme l’avait souhaité la Grande Mosquée de Paris. Une décision sur laquelle s’est pourtant rangé mardi le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) (voir DNA d’hier). Les croyants ont donc rompu le jeûne mardi soir, comme prévu. Saban Kiper, membre du CRCM Alsace et chargé des relations avec les pouvoirs publics, dit regretter le débat, qui porte préjudice à l’image de l’islam. « On est né en France, il n’y a pas de raison de suivre les autres pays arabes », a-t-il déclaré ce mercredi. La date de fin du ramadan, fixée au 8 août, ne devrait pas poser de problème, « pour préserver l’unité », précise Saban Kiper. Abdelhaq Nabaoui, premier vice-président du CRCM Alsace, déclare que « ce genre d’erreur n’est pas grave du point de vue religieux », mais qu’il faut l’éviter. Quant au changement d’avis du CFCM, il affirme que « c’est un manque de respect envers les fidèles ».

      1. AvatarPhilippe le routier

        Morte de rire dis tu ? ? ?
        Relis mieux ma Christine s’il te plaît…

        « Saban Kiper, membre du CRCM Alsace et chargé des relations avec les pouvoirs publics, dit regretter le débat, qui porte préjudice à l’image de l’islam. « On est né en France, il n’y a pas de raison de suivre les autres pays arabes »

        Il assimile la FRANCE à un pays arabe !

        Je te sais très occupée ces temps ci, donc, je peux comprendre que ça t’ai échappé, mais moi ça me fait pas rire du tout.

        1. Avatarresistancerepublicaine

          Tu as raison, mon cher Philippe je lis vite et donc trop souvent en diagonale cela m’avait échappé…

Comments are closed.