Ramadan : jeûner, c’est manger plus ! Par Philippe Jallade


« Maroc : Une récente étude du cabinet Solis estime que le chariot moyen d’une famille qui fait le Ramadan augmente de 30%. Cette hausse de la consommation n’est pas le propre des pays musulmans mais également des pays européens ou ceux asiatiques à forte communauté musulmane

http://www.leconomiste.com/article/897050-ramadan-dope-la-demande

 « Durant le Ramadan, la consommation tunisienne des viandes et des volailles progresse de 38%. La hausse est de 98% pour la consommation des oeufs, de 92% du lait et dérivés, et de 30% pour les pains. D’un autre côté, la consommation des poissons séchés se quadruple et celle des dattes se multiplie par six, d’après des chiffres officiels. »

http://www.afriquinfos.com/articles/2012/7/19/tunisiens-sappr%C3%AAtent-percevoir-croissant-mois-ramadan-206735.asp

Chaque année, en terre d’islam, à l’approche du ramadan, le grand souci des gouvernants est d’augmenter sensiblement les importations de denrées alimentaires pour être assuré de pouvoir faire face à l’accroissement de la consommation.

Dans ces pays-là, curieusement, le mois de jeûne, le ramadan, est le mois où l’on mange le plus ; ci-dessous un avis émis sur le sujet, il y a exactement cent ans, en Afrique du Nord :

« Leur Ramadan qui parait si rude et qui l’est en effet pour ceux qui travaillent, n’est pas non plus ce que, de loin, il parait être. Il se réduit, en définitive, à une simple transposition des heures de repas, grâce aux deux ou trois festins dont les pénitents de Mahomet agrémentent, la nuit, leur abstinence légale.

Car, si l’abstinence doit être absolue, du lever au coucher du soleil, au point que les plus fervents, avec une rigidité d’observance puérile et pharisaïque, évitent d’avaler leur salive, il est loisible, et c’est d’usage universel, de faire joyeusement la noce depuis le soir jusqu’au matin. Les nuits de Ramadan sont des nuits de fête. Les marchés regorgent. C’est le mois où l’on mange le plus. En sorte que, à bien prendre les choses, leur fameux Carême n’était, au temps de Mahomet, surtout en Orient, qu’une atténuation très sensible du Carême chrétien d’autrefois, qui durait six semaines, ne comportait qu’un seul repas, le soir, toujours maigre, et ne connaissait pas ces reprises nocturnes. »

L’Islam : les trompe-l’oeil de l’Islam, la France, puissance musulmane. 1913. Maurice Landrieux. Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6207463r

Au fait, ici, en France, ce n’est pas bientôt fini de nous emmerder avec tout çà ?

Philippe Jallade 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Ramadan : jeûner, c’est manger plus ! Par Philippe Jallade

  1. AvatarNagau06

    Il suffit aussi de demander aux étudiants non musulmans dans les cités universitaires, comment se passent leurs nuits ….nuits blanches assurées, fête à outrance des voisins….pendant toute la période du ramadan. Le top en période d’examens!

  2. BeateBeate

    « Jeûner, c’est manger plus !  »

    Voilà pourquoi ce rite est ridicule. Il est aussi mauvais pour la santé de se priver d’eau et de nourriture dans la journée lorsqu’on doit travailler, et de trop manger la nuit alors qu’on devrait se reposer et dormir.

     » Ce n’est pas bientôt fini de nous emmerder avec tout çà ? »

    Oui. Faisons interdire l’Islam et toutes ses pratiques sur notre territoire.
    http://unmondesansislam.wordpress.com/interdire-le-coran-et-lislam-en-europe/

  3. AvatarPhilippe le routier

    J’aurai une question pour notre spécialiste es coran qu’est Philippe Jallade.
    Avec leur idiotie de mois lunaire, le ramadan se décale chaque année, mais dans quel sens ? L’an prochain démarrera t’il plus TÔT ou plus TARD ?
    Je demande ça parce l’an passé il avait déjà lieu durant la période de canicule, idem cette année où on va ENCORE avoir des chauffeurs, de voitures, de fourgons, de bus, de poids lourds…qui vont rouler en hypoglycémie constante c’est aberrant !

    Dans l’absolu l’idéal serait d’interdire cette pratique, mais en attendant, vivement que ça revienne vers des mois plus cléments car ces idiots nous mettent tous en danger avec ce truc.

    À noter que j’ai un copain « musulman » (enfin athée mais NÉ musulman) auquel son patron viens ENCORE de lui faire la faveur d’un changement d’équipe (il travaille en usine) pour qu’il puisse NE PAS JEÛNER sans risque, MAIS, IM-PO-SSIBLE de convaincre les pratiquants de laisser les autres tranquilles !
    « curieusement » ce patron qui était jadis très ouvert sur la tolérance pratique désormais un tri. Si un musulman quitte sa boîte, « étrangement » il ira embaucher à qualifications égales un type avec un nom tout sauf oriental car vu les produits que ses gars manipulent, acides, chaux vive, soude, sans oublier les postes à souder, les cercleuses à métal, tours où fraiseuses (ils travaillent tous le métal) il en a ras le bol des brûlures, blessures, coupures, que les musulmans s’infligent chaque année. Bien sur dans une production telle des petites blessures il y en a chaque jour, des blessures sans même un arrêt de travail, MAIS, il est patent selon lui que durant le ramadan les musulmans se blessent beaucoup plus, et bien sur IM-PO-SSIBLE également de réaliser un comparatif, ce serait semble-t-il « islamophobe »

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Ce témoignage ne nous étonne pas mais si l epetit patron en question disait cela tout haut bonjour le procès

  4. AvatarDaniel

    Fausse manœuvre, merci d’éditer !! Mille excuses ….

    Bonjour Philippe, Amitiés à Christine.

    Avec ça, rien d’étonnant à ce que la « grande distribution » (et une parie de la petite, celle qui est tenue par des « frères » ) ne passe la main dans le dos des consommateurs nocturnes à l’appétit exacerbé par le jeûne. L’argent n’a pas d’odeur (même s’il sent un peu le bouc !!) et il n’y a pas de petits bénéfices.
    Évidemment que le ramadan est une imbécillité !! même pas de véritable fondement religieux….Sa véritable fonction (outre d’emmerder volontairement les non-muzz) est de faire le tri des bons et des mauvais croyants, et comme dans toutes les religions d’affirmer pal’autorité du clergé. Le message est clair (voir sourates !!) « nous sommes les meilleurs, nous croyons en allah (sans majuscule, pour moi il n’est rien !!), nous sommes prêts à souffrir pour notre divinité (merdique) et à obliger les mécréants à en faire autant ». Avant de les massacrer comme prescrit ??
    Petite consolation, même si la casuistique autorise la désobéissance pour raisons de santé il doit quand même s’en perdre quelques uns….
    Quelle tristesse !!! Bonne journée cordialement Daniel.

  5. AvatarBretonnedecoeur

    Ce n’est pas la première fois que je dis qu’ils nous les brisent menu avec leurs coutumes à la c… J’instaure une nouvelle religion : celle qui consiste à faire griller du cochon toutes fenêtres ouvertes tard le soir pendant le mois du ramadan… C’est pas de l’islamophobie, c’est de la gourmandise. Et ce n’est pas de ma faute si je suis insomniaque !

    1. Avatarnini

      Je me joins à vous avec mes fourneaux pour un cochon braisé ! miam ! …servi avec des petites pommes de terres rissolées au bacon grillé à point…en hors d’oeuvre, des rillets du Mans ou du jambon de parme au melon au porto..au choix. Et pour servir l’apéritif, des  » oreilles de Christ  » !…attention ! j’arrive avec la marchandise et tous les petits gourmands sur mes talons ! alors ouvrez grand vos fenêtres et faites de la place !

  6. Avatarnini

    Vous croyez que c’est bon pour le système de faire la grève de la faim le jour et de s’empifrer comme des porcs la nuit ?…après on s’étonne des heures d’attente dans les hopitaux et le manque de place dans l’aire gastrique !…la bouffe halal ou malbouffe + ce genre de régime fait faire fortune aux commerçants et mettent en faillite les hopitaux à cause des soins que ça requiert. Quelle bêtise !

Comments are closed.