A Roubaix, le ramadan est si gênant qu’il faut un arrêté municipal pour limiter les débordements


Bien que l’adjointe au maire s’en défende, il semble bien qu’il y ait un rapport entre l’arrêté municipal enjoignant aux terrasses des cafés de fermer et le ramadan.

La preuve ? Seul le quartier fortement islamisé de l’Epeule est touché par l’arrêté. Ses cafetiers doivent fermer leurs terrasses à 20h30 contre 23h pour le reste de la ville. C.Q.F.D.

La raison ? Les débordements de l’année passée.

La preuve par neuf que le ramadan n’est pas compatible avec la France, avec le mode de vie français. On ne peut pas accepter qu’à la rupture du jeûne les rues deviennent des lieux de vie, de bruit… parce que nous sommes en France et que chacun a le droit d’avoir des soirées et des nuits calmes.

On dénoncera une fois de plus la lâcheté de nos dirigeants qui n’ont pas le courage de reconnaître que le ramadan et donc l’islam doivent être chassés de France et les maires qui n’ont pas le courage de reconnaître que c’est le ramadan qui pose problème dans leur ville.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


19 thoughts on “A Roubaix, le ramadan est si gênant qu’il faut un arrêté municipal pour limiter les débordements

  1. Avatarnini

    Oui, bon, à force de tout remâcher j’en viens à la conclusion que l’intégration de cette partie de la population est impossible et donc, ce seront aux français et à la France de s’intégrer à eux . Et finalement, ceux qui ne s’intégreront pas à ces nouvelles moeurs , coutumes et religion n’auront qu’un seul autre choix, celui de partir. D’ailleurs s’ils ne partent pas ils seront bottés hors du pays comme ces jeunes travailleurs bottés hors de leur appartement pour le laisser libre aux étrangers. Voilà, c’est clair.

  2. Avatarjeanne

    Quelles raisons donne t-elle cette brave dame ? Pourquoi pénaliser les cafetiers ils ont une clientèle qui « boit »
    en cette période de jeun diurne ?

  3. AvatarPhilippe le routier

    ..On ne peut pas accepter qu’à la rupture du jeûne les rues deviennent des lieux de vie, de bruit… parce que nous sommes en France et que chacun a le droit d’avoir des soirées et des nuits calmes…

    Chère Christine, ta phrase me semble maladroite, souvient toi de la VRAIE France, la France D’AVANT…les rues pouvaient être des lieux de vie, y compris les terrasses des cafés, simplement les consommateurs desdits cafés, les promeneurs tardifs dans les rues, et bien ces gens là avaient un savoir vivre, une politesse qui les poussait à ne pas hurler sous des fenêtres, ou à déambuler en meutes de barbares détruisant ce qui les gênait dans le paysage urbain.

    Tes invités quand tu en as, ne quitte pas ta rue en klaxonnant, idem pour les miens, on se dit au revoir, et dehors on se fait discret, on démarre sans faire crisser les pneus etc

    Terrasse de café, voilà vingt ou vingt-cinq ans les femmes accrochaient leur sac au dossier de leur chaise, les fumeurs laissaient paquets de clopes et portefeuille en évidence sur les tables, la probabilité de vol était faible.
    Aujourd’hui, ces dames glissent leur sac SOUS la table, et gardent la bandoulière en main, les fumeurs cachent leur paquet de clopes et se déforment le fessier en gardant le portefeuille dans la poche arrière…mais comme dit la pub, « ça c’était AVANT » quand on était entre gens civilisés où la proportion de voleurs était infiniment plus faible et à une époque où les voleurs étaient punis par de la prison ferme pour un vol simple, pas « condamnés » avec sursis dix fois pour dix vols avec violence par la grâce de leur origine ethno-culturelle…

  4. AvatarJacqueline S

    bien dit Christine, cette lâcheté des maires qui ont peur pour eux mêmes et leur famille n’hésitent pas à mettre le reste de la population en danger pour satisfaire leurs protections et leurs réélections …

    1. AvatarCharlie

      A ce petit jeu, beaucoup de maires vont perdre leur siège.

      Il faut espérer que leurs successeurs « en auront dans la culotte »…

  5. AvatarNagau06

    A nice, le maire a dû prendre un arrêté contre les mariages trop bruyants. Effectivement, une certaine frange de la population niçoise ces jours là, tellement ivre de joie et d’allégresse, que des voitures foncent sur des passants, avec une personne assise sur le bord de la fenêtre passager, brandissant un drapeau d’un pays outre méditerranée, claxonnant à fond, des hurlements, etc…bref…un foutoir absolu et dangereux dans le quartier de la mairie….ce n’est pas les jours de ramadan, c’est tous les samedis jour des mariages !!!

  6. Avatarallavena

    On ne peut pas accepter qu’à la rupture du jeûne les rues deviennent des lieux de vie, de bruit… parce que nous sommes en France et que chacun a le droit d’avoir des soirées et des nuits calmes.

    moi je l’ai pris dans le sens qu’il faut faire taire les braillards et revenir a une france que nous avons connu avant les envahisseurs islamiques

  7. AvatarDURADUPIF

    La rue à l’islam…mais encore pour combien de temps ? Jusqu’à quand allons-nous laisser notre territoire à cette pratique politico-masochiste de l’islam ? Le ton monte , Le Caire, Nice et ailleurs, le mauvais temps arrive ?

  8. AvatarcharlesMartel33

    Lasse de répéter toujours les mêmes choses à coups de commentaires sur les différents sites anti-islamiques et cela depuis des années; je pose une question : devons nous attendre encore des années que le fruit soit bien mure pour réagir? Les Muzzz sont très patients et ils savent que les politiques francais y compris son peuple sont des « laches » babouches avec le trouillomètre à zéro. Quand la tempête islamistes se produira il sera trop tard. C’est donc, dès à présent qu’il faut nous affirmer dans une lutte radicalement opposée à l’UMPS et les Gauchos de tout bord.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Certes nous aussi nous sommes las mais nous ne sommes pas assez nombreux pour s’affirmer pour le moment, je pense que les gens sont de plus en plus mûrs mais pas encore prêts il faut continuer à informer

    2. AvatarCharlie

      Moi aussi, le wasabi me monte au nez, mais tout le monde n’a pas encore goûté ce délicieux condiment…

      Patience… Tout vient à point à qui sait attendre !

  9. Avatarjegouzo

    ce n’est pas le ramadan le problème c’est le comportement de certaines personnes qui le pratiquent. il ne faut pas oublier qu’il y a aussi énormément de musulmans qui le pratiquent dans le calme et le respect des autres voisins

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Si c’est le ramadan qui pose problème quand on donne prioritairement le mois de congé correspondant aux musulmans, quand on a moins de productivité dans les entreprises, que les risques sont élevés dans les métiers des transports ou de la santé….

Comments are closed.