L’indépendantiste guyanaise Taubira est garde des sceaux… Bravo Hollande, par Beate


Né en 1962 à Barcelone, Manuel Valls a acquis la nationalité française par naturalisation en 1982, a fait son service militaire dans l’armée française, donc il est français. Mais, je peux comprendre que certains soient choqués qu’un citoyen naturalisé soit ministre de l’intérieur… car c’est un ministère Ô combien important.
Ce que je trouve vraiment choquant est l’inauguration de la mosquée de Cergy en 2012.

Mais le pire n’est pas Manuel Valls. Le pire, l’absurdité sans nom… c’est d’avoir comme Garde des sceaux, ministre de la Justice une personne ayant commencé sa carrière politique comme militante indépendantiste… Je ne comprends pas comment cela. La Garde des sceaux, ministre de la Justice est une personne qui hait la France et les français. Je suis sans voix.

Sur France Guyane on peut lire :

– L’indépendantiste. « Moi, je n’ai pas un discours indépendantiste, j’ai une pratique militante indépendantiste. » C’est ainsi que Christiane Taubira répondait à une interview au mois de décembre. Car si beaucoup connaissent la députée au fort tempérament, peu connaissent son passé d’indépendantiste.

En 1978, elle rentre en Guyane pour passer quelques jours de vacances après son DEA d’économie. Mais finalement ne repartira pas. C’est au Moguyde, Mouvement guyanais de décolonisation, qu’on la retrouve auprès de bon nombre de jeunes Guyanais. Ses prises de position vont lui valoir quelques ennuis à la suite des émeutes de Cayenne. Elle est obligée de vivre en « semi » clandestinité. « Tous les deux jours je devais changer de lieu, tout en trimbalant un bébé de deux mois » , raconte-t-elle. Ses détracteurs diront que c’est plutôt son mari, Roland Delannon, qui était recherché. Il passera dix-huit mois en prison, à la Santé. »
http://www.franceguyane.fr/actualite/politique/taubira-un-parcours-de-plus-de-30-ans-126368.php

Sur le blog  » Je suis stupide, j’ai voté Hollande  » on peut lire :

– Admirez celle qui aime la France et accessoirement les Français !
Il y a plus de vingt ans, elle allait se faire oublier en attendant que l’orage passe car son mari, indépendiste, révolutionnaire guyanais avait voulu commettre un attentat en faisant exploser le dépôt pétrolier de Cayenne et paralyser ainsi tout le département. Ce courageux guerrier avait dû fuir dans la foret amazonienne.

C’est une belle récompense pour services rendus à la nation française que lui a offert Hollande. Félicitations Mr Hollande !

Quel média en a-t-il parlé lorsqu’elle a été nommée ministre ? Combien de français connaissent cet épisode ?
Chuttt….Comme l’on dit : dormez tranquilles braves gens, la justice vous protège ! Elle est entre de bonnes mains cette justice.

En 2009, en compagnie d’un certain Domota, se réjouissant des désordres qui paralysaient la Guadeloupe voici l’incertaine Taubira, membre (et non des moindres) du gouvernement z’Ayrault.

Taubira est aujourd’hui Garde des sceaux ! Vive la République ! Vive la France !
Bravo la République ?
Bravo Hollande !
http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/taubira-son-passe-que-les-medias-taisent/

Beate

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “L’indépendantiste guyanaise Taubira est garde des sceaux… Bravo Hollande, par Beate

  1. Avatarbreizatao

    Mais c’ est normal, vous n’ imaginez pas un indépendantiste BRETON désigné comme ministre de la justice ? C’ est quand même plus logique que cela soit une Guyannaise indépendantiste non ?
    Chez moi la police est venu arrêter (il y a 15 ans environ) un Breton dans sa maison et cela devant ses enfants à 6h du matin par ce que suspecté d’ être indépendantiste … il a été relâché après plusieurs jours ! Personnellement je trouve fabuleux les dirigeants Français ils font un concours du plus « intellectuel-débile »… avant la seconde guerre mondiale ils avaient donné ordre aux enseignants de punir sévèrement les enfants dans les écoles qui osaient parler Breton au lieu de parler Français, taper sur les doigts avec une règle, les mettre pieds nus avec leurs sabots autour du coup, le bonnet d’ âne dans la cour de récréation, bref tout pour ridiculiser devant les autres… et aujourd’ hui tous les Bretons parlent le Français alors que tous les étrangers devenus Français se permettent de continuer à parler Arabe, Africain etc… et même se déguiser pour montrer qu’ ils sont avant tout des étrangers et qu’ ils veulent le rester… La France sent la vase et pour nous la vase ça pue… on va ouvrir les fenêtres pour respirer l’ air du large… je vous dis pas la taille du courant d’ air !!!

  2. AvatarJacqueline S

    le président Wade du sénégal avait suggéré lors du tremblement de terre d’Haïti :
    ceux qui veulent revenir sur le sol de leurs ancêtres seront les bienvenus ….Nenni, et les avantages et bénéfices secondaires ….c’est plus enrichissant en FRANCE,
    tobira : intérêt l’arzent !!! son mépris des français est flagrant … plus tard, on parlera de sa loi convenue pour elle -même. .
    Le lien entre tobira et les co- co-petits petits enfants d’esclaves : le roi tout puissant de la tribu offraient en cadeau des humains, ces pratiques existent encore en 2013 !! entendons tobira ??? pleurnicheuse de l’anti- esclavage ??
    en Guyane,Tobira : la région qui l’a vu naitre, aux antilles ,l’esclavage existe toujours…appelé par un sobriquet, la loi anti esclavage ne s’applique pas aux africains de souche ….

    Dans les hôpitaux, est il possible aux employés blancs de se plaindre d’être malmené ?? oui, ils peuvent , leur remarque restera lettre morte.. la discrimination sera pas considérée…..parce qu’il est blanc….
    Depuis 1970, des postes et formations sont attribués aux antillais, plus tard magrébins et africains.
    La participation d’aide adressée à un employé de couleur noire ou un magrébin est soupçonnée de racisme et d’esclavage.. refus de participation= pas de sanction….Motif déclaré: futilité n’ayant aucun regard sur la réalité…
    Dans l’autre sens : un français blanc qui n’accepte pas une tâche sera sanctionné…
    Exemple :Un employé pratiquant catholique se verra refuser son congé si un agent musulman réclame une fête musulmane à la même date !! pour cette personne, pas de probléme !!!

  3. AvatarPhilippe le routier

    Excellent chère Béate, je savais qu’elle avait été indépendantiste mais j’ignorais tous ces détails, merci à vous.

    Maintenant, par mes anciens contacts militaires j’ai gardé quelques amis aux renseignements je puis donc vous expliquer le pourquoi du comment.

    Étape numéro Une,
    Benêt1er rencontre Christiane Taubira et lui demande ce qu’est une indépendantiste. Elle lui répond que ça veux dire dentiste indépendant, ils sont seul dans la pièce et les RG ne pouvant pas avouer qu’il y a des micros partout choisissent de ne rien dire.

    Étape numéro Deux,
    Flamby est élu. Arrivé à l’Elysée on lui raconte l’Histoire du bâtiment, il ne comprend pas grand chose sauf que c’est très ancien.

    Étape numéro Trois,
    On lui dit qu’il lui faut un Garde des sceaux, lui ayant retenu que Élysée=vieille bâtisse en conclu que le toit fuit et qu’on met des seaux sous les fuites quand il pleut pour pas abîmer le parquet.

    Étape numéro Quatre,
    Fraise-des-bois s’aperçoit qu’avec Valérie « rottweiler » comme copine il va en prendre plein les dents.

    Étape numéro Cinq, il se souvient que le copain d’un copain du PS lui avait dit d’employer moins de monde que nabot1er, enfin de le promettre pour avoir le job, mais hollandouille y a crû alors il décide de faire coup double et appelle Taubira, ainsi, « pense »-t’il il aura une dentiste indépendante quand Valérie lui tapera dessus ET il pourra même lui confier de vider ces fichus seaux les jours de pluie. Christiane comprend qu’il est vraiment aussi con que le prétend la rumeur et forcément…elle accepte !

    Voili-voilou, bon désolé je ne peux siter mes sources, sécurité oblige.

  4. AvatarPivoine

    Ce mouvement indépendantiste guyanais est-il composé… de personnes d’origine africaine ?
    Auquel cas il ne faudrait pas leur donner l’indépendance, car je plains les autochtones, cad les Amérindiens !
    Et puis, on a vu ce qu’est devenu Haïti…

  5. Avatarmaginet

    ARTICLE FORT INTÉRESSANT à lire Voilà comment la gauche nous ficelle
    Madame, Monsieur,

    Christiane Taubira devait être confrontée, ce vendredi soir sur France 2, au secrétaire général de l’Institut pour la Justice, Xavier Bébin.

    Xavier Bébin s’apprêtait à porter la voix des millions de Français qui contestent le laxisme de la Justice envers les criminels.

    Mais, à la dernière minute, Christiane Taubira a refusé cette confrontation. Elle a exigé un interlocuteur plus accommodant et France 2 s’est soumise à ce diktat.

    Voilà comment on parvient à museler ceux qui défendent les victimes. Il suffit de ne pas leur donner la parole !

    Mais vous pouvez agir, aujourd’hui même, pour effectuer un acte simple et efficace contre cette dictature de la pensée unique.

    Car si Christiane Taubira a fait pression pour empêcher le secrétaire général de notre association d’être sur le plateau de « Ce soir ou jamais » sur France 2, ce n’est pas seulement parce qu’elle craignait le débat.

    C’est surtout parce qu’elle ne voulait pas faire de publicité au livre qu’il vient de publier « Quand la Justice crée l’insécurité » (Fayard).

    Car ce livre donne à tous les citoyens les chiffres et arguments clés pour comprendre à quel point ses projets sont dangereux :
    – Christiane Taubira veut en finir avec le « tout carcéral » ? En réalité, le nombre de places de prison par habitant est, en France, inférieur de près de moitié à la moyenne de l’Union européenne.

    – Le gouvernement veut développer les « libérations anticipées » des délinquants? Mais par le jeu des remises de peine et de la libération conditionnelle, un détenu peut déjà sortir après avoir effectué un peu plus d’un tiers de sa peine.

    – Une nouvelle loi s’apprête à supprimer les « peines plancher pour les récidivistes » ? Alors qu’il existe bien un noyau dur de la criminalité, ces 5 % de délinquants qui sont responsables de plus de 50 % des crimes et délits commis !

    – La prison doit devenir l’exception ? Mais elle l’est déjà : Sur 1,4 million d’auteurs présentés chaque année à la Justice, seuls 80 000 sont réellement envoyés en prison.

    – La garde des Sceaux veut supprimer les « tribunaux correctionnels pour mineurs » ? Les mineurs de 14 à 18 ans représentent 1 % de la population carcérale et 5 % de la population générale, mais ils sont responsables de 25 % des viols, 24 % des cambriolages et 46 % des vols avec violence.

    Tous ces chiffres, mais aussi de nombreux exemples concrets, sont révélés dans Quand la Justice crée l’insécurité.

    Le problème est que la plupart des médias ont décidé de passer ce livre sous silence.

    Pourquoi ? Parce que ce livre est « dangereux » pour le pouvoir.

    Ce n’est pas moi qui le dit mais Philippe Bilger, ancien avocat général à la Cour d’appel de Paris, et qui n’appartient pas à l’Institut pour la Justice :

    Étayée par de nombreuses statistiques, illustrée par des exemples puisés dans l’actualité, fondée sur de solides arguments, l’analyse de Bébin démolit tranquillement, sans vergogne mais sur un ton mesuré, les poncifs de la phraséologie pénale, judiciaire, pénitentiaire, sociale et médiatique.

    Cette démolition est d’autant plus redoutable, donc à exclure des circuits d’information et de diffusion, qu’elle est enrichie par des propositions que les politiques pourraient aisément et rapidement mettre en œuvre.

    La mécanique habituelle de la disqualification s’est mise en marche. Xavier Bébin serait « de droite », et l’Institut pour la Justice, une association « très droitière ». Il faut faire litière de ces accusations (…)Il est malhonnête de le présenter comme une émanation de la droite dure – et irresponsable d’ignorer son implacable diagnostic.

    Mais si les médias n’en parlent pas, VOUS pouvez briser le mur du silence en vous procurant ce livre. Vous pouvez aussi en parler autour de vous et l’offrir à des membres de votre entourage – surtout ceux qui doutent de l’urgence absolue d’une réforme de la Justice en France.

    Plus ce livre sera diffusé, moins les politiques, les médias et les juges pourront ignorer son diagnostic et ses recommandations.

    Si vous souhaitez contribuer à ce grand mouvement pour la vérité et la Justice, merci de le commander maintenant en cliquant ici.

    Je vous invite aussi à transférer ce message à tous vos contacts : il est impératif que chacun sache comment les idées « non conformes » mais de bon sens, sur la Justice et l’insécurité, sont exclues du débat public en France.

    Avec tous mes remerciements,

    Laurence Havel
    Secrétaire nationale de l’Institut pour la Justice

    PS : quelques témoignages sur le livre « Quand la justice crée l’insécurité ».

    « J’ai bien reçu l’ouvrage de Xavier Bébin et vous remercie de l’envoi rapide de cet ouvrage dont j’ai déjà entamé la lecture avec le plus vif intérêt. Il conforte en tous points votre admirable engagement à vouloir défendre les victimes et leurs familles. Ces témoignages cités par l’auteur sont bouleversants et montrent à quel point la Justice de ce pays est irresponsable et inopérante. »
    Monsieur Philippe V. sympathisant de l’Institut pour la Justice

    « Un réquisitoire clinique et implacable contre les dogmes qui ont dévoyé notre système judiciaire »
    Thibault de Montbrial, avocat au barreau de Paris

    « M. Xavier Bébin démontre magistralement la perversion de notre système pénal, oublieux de son rôle de protection de la société et indifférent aux victimes. Ce livre salutaire prouve que l’humanisme n’est pas là où l’on voudrait nous le faire croire »
    Jean-Claude Magendie, ancien président de la Cour d’appel de Paris

    « En matière criminelle, on est trop souvent interpellé par les incantations, les imprécations ou les lamentations. Le débat mérite mieux. On peut partager ou critiquer les analyses de Xavier Bebin. Mais il faut lire ce livre pour construire enfin le dispositif équilibré entre prévention, dissuasion et sanction adaptée que méritent les citoyens. »
    Alain Bauer, professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers, New York et Beijing

    « Un ouvrage courageux, qui défend de façon rigoureuse une politique pénale du bon sens, loin des idéologies abstraites et préconçues »
    Jean Pradel, professeur émérite des Universités, ancien juge d’instruction

    « A partir d’exemples concrets, dans un style vif et accessible, cet excellent livre décrit les dérives d’un système judiciaire à bout de souffle. »
    Olivier Foll, ancien directeur de la police judiciaire de Paris

    « Tout est vrai dans cet ouvrage remarquable qui nous ramène du fantasmagorique au pragmatique, de l’angélisme au trivial, du dogmatisme idéologique à la pratique du réel ».
    Michel Be?ne?zech, psychiatre, légiste, expert judiciaire honoraire et professeur associé des Universités

    « Un plaidoyer étayé par des exemples frappants et une solide connaissance de la criminologie. »
    Maurice Cusson, criminologue, professeur émérite à l’Ecole de criminologie de l’Université de Montréal

    Institut pour la Justice

    Institut pour la Justice – 140 bis, rue de Rennes – 75006 Paris
    http://www.institutpourlajustice.org

  6. AvatarJean F

    Bonjour

    Voici qui sont les amis de la ci-devant citoyenne Taubira

    Résistance et lutte armée aux Antilles-Guyane. Chronologie et fragments d’une histoire occultée

    http://etoilerouge.chez-alice.fr/docrevinter3/resistance.pdf

    Chronologie d’un combat :

    13 décembre 1974
     » Complot de Noël  » en Guyane : 13 militants du Mouvement Guyanais de Décolonisation (MOGUYDE) et de l’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) sont emprisonnés. L’UTG déclenche la grève générale.

    http://philemi.org/print.php?sid=40

    Roland Delannon ancien mari de la sinistre de l’injustice et garde des sots

    Pas mal le parcours de quelqu’un qui a passé dix-huit mois en prison pour tentative d’attentat.

    Le 2 décembre 1943, naissance à Cayenne de Roland Delannon.
    Après des études en Guyane, Roland Delannon obtient à Marseille une Licence de Biochimie et à Toulouse une Maîtrise en Génétique et un DES en Ecologie Virale.
    Sa carrière professionnelle débute au Gabon où il enseigne de 1972 à 1974.
    Revenu en Guyane il sera professeur en 1974 et 1975 puis Lecteur à l’Université du Guyana en 1976.
    Agriculteur de 1978 à 1981, il devient Technicien Agricole à la Coopérative Fruitière de 1982 à 1984 puis enseignant au Centre de Formation des Apprentis pendant 7 ans.
    Il devient ensuite resposable de la DRIRE au Conseil Général en 1990.
    Roland delannon a été membre fondateur du MOGUYDE en 1974.
    Roland Delannon est actuellement directeur du CARIF-OREF de Guyane (Centre d’Animation et de Ressources de l’Information sur la Formation Observatoire Régional de l’Emploi et de la Formation) au moins jusqu’en FEVRIER 2008 (mise à jour du site ci-dessous)

    http://redris.pagesperso-orange.fr/HTML/delannon_roland.html

  7. AvatarJacqueline S

    à pivoine,
    allez sur les sites concernant la Guyane. Immense pays divisé en plusieurs régions dont la partie interdite pour les touristes .Dans ces forets habitent des amérindiens « vivant » comme leurs ancêtres…. Combien de tribus parviendront à préserver leur mode de vie … ?? ces amérindiens ne touchent pas les allocations versés aux africains devenus guyanais français…
    les asiatiques venus ds les années 1975 ont défriché les terres qu’ils occupent , eux aussi voudraient que ces terres deviennent un territoire monk indépendant.

    Des intellectuels d’origine africaine ont fait leurs études en France, ont refait le trajet vers le point de départ de la transbordation d’Afrique en guyane …Ils ont retrouvé leurs familles en Afrique beaucoup d’émotions … le mode rituel du commerce d’humains. aucune demande d’indemnité aux rois africains descendants des rois et chefs impliqués dans la vente d’esclaves .Rappelons : les blancs doivent payer !!

    Les indépendantistes Guyanais : la création de cette mouvance étaient des français et métis début 20 e siecle…. des événements dramatiques, des procés connus ont brisé le désir d’indépendante, la guillotine…

    .Aujourd’hui l’indépendance est vue sous un autre angle ,par les africains de souche qui veulent faire de cette terre française leur pays…. avec l’argent des français…

    aujourd’hui des fonctionnaires, des douaniers, des enseignants, des astrophysiciens, des chercheurs vivent à COUROU en vase clos. les villes sont assez éloignées les unes des autres. Ces lointaines régions françaises méritent d’être réoccupées
    Evidemment, supporter le climat humide à 100 % à la saison des pluies n’est pas facile, nous avons des moyens techniques qui pourraient amoindrir les effets du climat pluvieux. Question de volonté politique ??
    la Guyane posséde des richesses non exploitées, des gisements d’or convoités par des brésiliens, nos soldats légionnaires essayent difficilement de protéger cette terre des rapaces habituels.

  8. AvatarAmandine973

    En Guyane, on associe les blancs au FN?

    Comment expliquer la percée du Front National en Guyane? Florencine Edouard, coordinatrice de l’Organisation des nations autochtones de Guyane et candidate Europe Écologie Les Verts (EELV) battue aux dernières élections européennes a une réponse toute faite qu’elle livre dans une tribune virulente.

    « La population de la Guyane est cosmopolite et ceux qui se rendent aux urnes sont souvent plus les Métropolitains (les Blancs, NDLR) qui ignorant les problèmes de la cité transposent ici, les difficultés que l’on rencontre dans l’Hexagone. Ce qui explique, en partie la montée du Front national. Quand on pense, entre autres, aux attaques du Front national vis-à-vis de madame Taubira, en particulier, à l’hommage non rendu à Villers-Cotterêts lors de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, on a du mal à imaginer qu’un parti xénophobe et raciste puisse avoir une représentation locale, si ce n’est la manifestation des Métropolitains (les Blancs, NDLR) vivant sur le territoire et n’ayant rien compris à notre mode de vie » lâche t-elle! http://goo.gl/CJYnU5

    Les électeurs apprécieront.
    Le FN est en hausse dans les urnes guyanaises, et EELV Guyane Écologie accuse immédiatement « les Blancs ». Et du côté de la direction d’Europe Écologie Les Verts et du côté de la section locale Guyane Écologie? Silence complet. De tels dérapages à connotation racistes et xénophobes y seraient-ils les cautionnés?

    1. AvatarChristine Tasin

      Merci pour cette information très importante en effet ! J’essaierai de publier votre commentaire en l’étoffant éventuellement la semaine prochaine

  9. AvatarLutz I. Fehr

    Mme Taubira, l’ancienne (?) séparatiste guyanaise, me fait toujours penser à l’autonomiste alsacien Philippe-Charles (Karl) Roos : Le 7 février 1940 cet instituteur pacifiste (inspecteur français d’écoles en Sarre, fraichement annexée par la France en 1918!) et politicien catholique tombait sous les balles d’un peloton d’exécution français sur le terrain militaire de Champigneulles près de Nancy. Il fut condamné à mort dans un procès secret (dont les actes sont restés secrets jusqu’aujourd’hui et sa mémoire toujours souillée), bien qu’aucune preuve de son prétendu délit, la haute trahison, n’ait été apportée. De toute façon, Roos voulait l’autonomie pour l’Alsace au sein de la République, la réouverture du Parlement alsacien-lorrain de Strasbourg et le respect de la langue allemande (langue ancestrale) de l’Alsace. Par contre, Mme Taubira qui militait pour une Guyane indépendante de la France n’a jamais eu son procès secret devant un tribunal militaire ! Au contraire, elle est devenue cheffe de cette justice ! Dommage que Roos n’avait pas connue une carrière pareille en accédant par exemple au post du ministre de l’éducation nationale (respectant les vrais et très valables minorités et leurs langues : Alsaciens, Bretons, Corses, Basques, Flamands etc.) ou ministre de la nécessaire (et aujourd’hui urgente, de mon point de vue suisse) décentralisation de la France.
    Karl Roos me rappelle également le sort d’Abdullah Öcalan, ce chef militaire et politique des Kurdes séparatistes (un « terroriste » pour les Turcs et l’OTAN, un candidat pour le prix Nobel 2014 pour les autres) que les Turcs ont embastionné depuis 1999 mais pas (encore) exterminé ce qui me suggère que la Turquie d’aujourd’hui est plus humanitaire que la France des années trente ?
    A côté de Karl Roos, il y a un autre Alsacien dont la mémoire reste bizarrement occultée, en Alsace et en France : Jules (Julius) Leber (né à Biesheim en Alsace), cet éminent et courageux membre de la résistance allemande et membre du directoire du parti social-démocrate dissolu qui fut guillotiné par les sbires de Hitler. Je me demande si on n’aime pas dans l’hexagone les héros de « souche » qui ne font pas obligatoirement coquerico (ou ceux qui ne suivent pas quasi religieusement un itinéraire jacobin et laïque dans un pays où l’égalité n’est évidemment pas un droit mais un devoir!)?
    Amicalement des sources du Rhône (du Valais, Suisse)
    Lutz I. Fehr (la provocation, c’est ma vocation!)

Comments are closed.