Refondation des politiques d’intégration, disent-ils !


Il faut lire le rapport qui a été remis au premier ministre le premier février dernier. Son auteur,  Thierry Thuot, a trouvé un titre qui dit exactement la ligne directrice de ses   « Pour une société inclusive ». Oui, vous avez bien lu… POur une société inclusive…   Sous-entendu, notre société serait une société qui exclut, forcément !

rapport_de_thierry_tuot_sur refondation politiques dintgration1-1

Pot pourri. Quelques phrases prises au hasard… IL y en a comme ça 100 pages… et ce ne sont que des extraits du préambule…

« la crise économique suscitait le fantasme de l’arrêt de l’immigration, incitant à
réduire les budgets et à taire le discours naissant sur les nécessités de l’intégration. Donnant libre cours à une xénophobie archaïque et minoritaire, le discours d’apparence rationnelle, équivalent nombre d’immigrés usurpant des emplois et nombre de chômeurs, ouvrait le champ au Front National et à des réactions symétriques guère mieux pensées

Donner à l’opinion des exemples, clamer la publique réprobation d’insidieuses pratiques, dénoncer et prévenir, tout cela est bel et bon : mais croit-on qu’on transforme les relations sociales en donnant des leçons de morale ? Il en faut une, le droit – pénal – doit passer. Mais acquérir un emploi, accéder au logement, sortir des ghettos, pratiquer paisiblement la religion de son choix, échapper à l’échec scolaire, se défaire de l’emprise des origines pour n’en garder que la fierté – tout cela ne peut s’obtenir par cette seule voie.

Depuis trente ans, voire depuis 1945, nous sommes obsédés par la nationalité – à un point tel qu’elle est devenue légalement, dans l’organisation actuelle, le terme obligé de l’intégration, ainsi réputée achevée par l’acquisition de la nationalité. Toutes les générations françaises, deuxième, troisième, quatrième, qui, aujourd’hui encore, par leur couleur, leur patronyme, leur foi, voire leur cuisine, leurs vêtements, leurs chants, sont rejetées, tenues à l’écart, cantonnées ou évitées, sont regardées pourtant comme ne relevant plus de la
politique d’intégration : discriminées peut-être, en échec social sans doute (on ne peut quand même nier cette évidence) mais non intégrées ?, certes pas, car françaises.

Encore plus périphérique, et stratosphérique même, l’invocation rituelle, chamanique, des Grands Concepts et V aleurs Suprêmes ! Empilons sans crainte – ni du ridicule ni de l’anachronisme – les majuscules les plus sonores, clinquantes et rutilantes : Droits et Devoirs ! Citoyenneté ! Histoire ! OEuvre ! Civilisation Française ! Patrie ! Identité ! France ! – on se retient, pour ne paraître point nihiliste ; dans quel monde faut-il vivre pour croire un instant opérante la frénétique invocation du drapeau ? Depuis quand Déroulède a-t-il résolu un seul problème social ? De quoi s’agit-il – où est la frontière à défendre, le Reich à combattre, l’ennemi à refouler ?

Le résultat de l’intégration n’est pas la disparition de l’origine étrangère réelle ou supposée, ni même son effacement, et encore moins son oubli ou sa négation. Chacun d’entre nous doit et peut demeurer fier de ses origines – dont il n’est, hélas, pas inutile de rappeler qu’elles nous font tous descendants de la seule race connue parmi les hommes : la race humaine.

Les difficultés sociales peuvent tenir à l’intéressé pour des motifs non objectifs, dus soit au sentiment personnel d’échec ou d’impossibilité d’évolution, soit au refus, pur et simple, rarement idéologique ou religieux, plus souvent fondé sur le ressentiment et le sentiment de la condamnation de la société à une relégation ou à un échec. Elles peuvent tenir au comportement
de la société d’accueil : exclusion par peur, discrimination par préjugés, réaffirmation identitaire, beaucoup plus rarement racisme pur.Mais la raison peut également tenir à des faits objectifs plus qu’à des comportements collectifs, ces faits mêlant histoire, géographie, sociologie : la concentration géographique des origines, la ségrégation spatiale des habitats, par strate sociale et origine… « 

 

Pour la suite, voir le sommaire ci-dessous et aller, au hasard, découvrir ce que le Premier Ministre a commandé et qu’il souhaitait obtenir. Sinon il aurait demandé ce rapport non pas à Thierry Thot (rapporteur de toutes les commissions crapuleuses depuis des années, google en dit pas mal…) à Malika Sorel, non ? C’est moi qui ai souligné en rouge…

 

1re PARTIE – REFONDER ………………………………………………………………………………………………………………….7
Pourquoi faudrait-il refonder la politique d’intégration ?…………………………………………………………………………9
Qu’est-ce que l’intégration ?…………………………………………………………………………………………………………………….11
Doit-on encore parler d’intégration ?……………………………………………………………………………………………………….12
Par quoi remplacer le concept d’intégration ? Par une politique de mise en capacité pour créer une société inclusive………………………………………………………………………………………………………………14
Faut-il conduire cette politique …………………………………………………………………………………………………………….15
Choix politiques………………………………………………………………………………………………………………………………………….17
Où en sommes-nous ?………………………………………………………………………………………………………………………………19
Que doivent être les bases de la nouvelle politique d’intégration ?………………………………………………………21
Dix axiomes sont proposés au débat pour forger une doctrine durable …………………………………..21
2e PARTIE – RENDRE CONFIANCE :
LES GESTES FONDATEURS D’UNE AMBITION………………………………………..27
La vérité des flux maintenant……………………………………………………………………………………………………………………29
Français naturellement, par l’école ou les enfants…………………………………………………………………………………30
Honneur aux braves…………………………………………………………………………………………………………………………………..32
Pour la dixième et dernière fois, achevons de renover les foyers
et laissons les immigrés vieillir en paix !…………………………………………………………………………………………………33
Notre histoire partagée est une memoire vivante …………………………………………………………………………………..34
Contrôle social des critères d’accès au logement ………………………………………………………………………………….36
Vérité face aux clandestins……………………………………………………………………………………………………………………….37
Des carrés musulmans dans les cimetières ……………………………………………………………………………………………39
5
Sommaire
LA GRANDE NATION
POUR UNE SOCIÉTÉ
INCLUSIVE
6
3e PARTIE – LES AXES DE LA REFONDATION…………………………………………………………………….41
Outils…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..43
Le devoir d’intelligence, de pédagogie et de critique ………………………………………………………………….43
Agir puissamment sur un territoire dans une République décentralisée……………………………………46
Agences……………………………………………………………………………………………………………………………………………49
Il faut sauver les associations…………………………………………………………………………………………………………52
Des fonctionnaires d’élite ……………………………………………………………………………………………………………….57
Thématiques ………………………………………………………………………………………………………………………………………………59
La politique d’intégration est la politique :
toute politique doit être politique d’intégration……………………………………………………………………………..60
Laissons prier les musulmans !………………………………………………………………………………………………………62
Culture : c’est aux fruits qu’on reconnaît l’arbre ………………………………………………………………………….66
Loger…………………………………………………………………………………………………………………………………………………70
Point de respect des jeunes sans respecter les vieux…………………………………………………………………73
CONCLUSION……………………………………………………………………………………………………………………………………..75
ANNEXES……………………………………………………………………………………………………………………………………………….77
annexe n° 1 : la lettre de mission …………………………………………………………………………………………………………….79
annexe n° 2 : liste des personnes auditionnées ……………………………………………………………………………………..81
annexe n° 3 : résumé analytique des principales propositions……………………………………………………………..85
annexe n° 4 : présentation des principaux acteurs de l’intégration………………………………………………………

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


20 thoughts on “Refondation des politiques d’intégration, disent-ils !

  1. AvatarMAIDON Norbert

    Chère Christine,
    Tu as PARFAITEMENT RAISON: ce TORCHON contient TOUTE l’ESSENCE
    de l’IMCOMPETANCE INTELLECTUELLE, et surtout…………..il……..PUE le souffre
    quand on le lit, on a envie de…………dégueuler.

    En cherchant sur internet, Thierry TUOT (sans H, et non pas THUOT) est….. (entre autre):

    – Diplômé de Sciences Po et ancien élève de l’ENA, Thierry Tuot est Conseiller d’Etat depuis 2000.
    – Grand serviteur de l’Etat, Thierry Tuot a été décoré de la Légion d’honneur, de l’ordre national du Mérite, des Palmes académiques, du Mérite agricole et du Mérite maritime.
    http://master.sciences-po.fr/droit/en/node/398

    Quand je vais au restaurant, et que je vois sur le MENU des noms de plat plus longs les uns que les autres,
    JE CHANGE VITE DE…..RESTAURANT, car je SAIS que……
    je vais PAYER CHER, et avoir devant moi……de belles assiettes bien décorées, mais désespéremment……..VIDES.

    On ne DEVRAIT JAMAIS……………….donner le POUVOIR ……………..à des INCAPABLES ……..surtout DIPLOMES:
    ils s’en mettent ….PLEIN les POCHES, …font les MALINS,…..et s’en VONT une fois que TOUT est …..CASSE

    1. AvatarJallade

      Ce qui sort de Sciences Po est plutôt pourri ; je suis malheureusement un tout petit peu concerné, familialement parlant. Avec l’ENA en plus, çà craint.

      « Mérite agricole » : il a fait planter du shit dans les jardins de l’Elysée ? Pour Cécile quand elle vient au conseil des ministres, ou pour lui ?
      Quand il vient faire sa cueillete nuitament, en goûtant ses produits, on l’entend chanter l’hymne algérien ; son passage préféré est celui-ci : « France ! le temps des palabres est révolu/Nous l’avons clos comme on ferme un livre/Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes »

      « Mérite maritime » : il a pondu un plan pour saborder la flotte française ?

  2. AvatarMichel (Bruxelles)

    Nous, les indécrottables souchiens issus du monde latin, avons eu « notre Momo bien à nous ».
    Rien à voir avec le momo bédouin à l’existence peu probable, … notre « Momo bien à nous », fréquentait Versailles et la cour de Louis XIV.
    Sous le nom de Molière, il écrivit en 1659, « les précieuses ridicules » … et aujourd’hui, cette comédie s’impose à nouveau.

    Remplacez le mot « raffinement » (objet de la comédie) … par refondation de la politique d’intégration,
    remplacez le nom de Gorgibus (personnage central des PP) … par Thuot,
    remplacez les noms de Magdelon et Cathos (fille et nièce de Gorgibus) … pour l’exemple, par Taubira et Duflot , … et la comparaison en devient lumineuse.

    Avec un sacré bemol malgré tout.
    Molière caricaturait les excès de la cour en faisant rire, …
    Thuot cherche à imposer son obsédante auto-flagellation et les vues fumeuses des bobos façon « terra nova », mais au prix des larmes de ceux qui la subiront,
    … et là, on ne rit plus.

  3. POLLETT DanielPOLLETT Daniel

    Si quelqu’un comprend quelque-chose à ce charabia dont certaines phrases ont la syntaxe plutôt douteuse, il pourra en faire la traduction au Premier ministre. Il ressort de ce qui est intelligible là-dedans qu’il est urgent d’attendre que le chaos soit définitivement installé afin de ne pas provoquer la guerre civile par anticipation. Ces étranges consciences prétendront ensuite que leur message si limpide (!) n’a pas été compris et que ce sont les fascistes, les égoïstes et les ignares qui auront déclenché les hostilités. Après le cheval dans les lasagnes, nous avons vraiment des ânes au gouvernement!

  4. LaurentLaurent

    J’ai raté ma vie, au lieu de suivre des études supérieures en technique de constructions industrielles, après un an de service militaire ou le dicton était « là où la logique fini , l’armée commence », j’aurais du suivre un cours sur la philosophie des éléphants à l’adolescence ce qui m’aurait permis d’être ministre. Preuve en est, mon entourage me voyant me révolter contre les injustices disait « tu ne peux être ministre tu as trop de diplômes » !

  5. AvatarJallade

    Pour la circonstance, ci-dessous (un peu écourté) texte paru sur RR le 25/11/2012 :

    A PROPOS DE L’INTEGRATION DES MUSULMANS

    D’abord, il faut savoir qu’outre l’aspect économique que l’on connaît de l’émigration (trouver du pognon en France, ou ailleurs), le soubassement est en fait une prescription coranique répétée : il faut émigrer, pour la cause d’Allah. L’émigration est liée directement à la propagation de l’islam, djihad aidant. On se limitera ici à quelques citations :
    Sourate 4, verset 100 :
    Traduction sur le site islamique Yabiladi (extrait): « Quiconque s’expatrie pour servir la Cause de Dieu trouvera sur la Terre de nombreux lieux où s’installer et vivre à l’aise… »
    Traduction Hamidullah : « Et quiconque émigre dans le sentier d’Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance… ».

    Sourate 8, Le Butin, versets 72 (partiel) et 73 :
    72. Ceux qui ont cru (les croyants, les musulmans), émigré et lutté de leurs biens et de leurs personnes dans le sentier d’Allah, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et secours, ceux-là sont alliés les uns des autres…
    73. Et ceux qui n’ont pas cru (les mécréants, les non-musulmans) sont alliés les uns des autres. Si vous n’agissez pas ainsi (en rompant les liens avec les infidèles), il y aura discorde sur terre et grand désordre.

    Ici, le Coran saoudien arabo-anglais de Mohsin Khan commente comme suit :
    « Ce qui est dit à propos de votre résidence (demeure, séjour) dans la contrée du Shirk (polythéisme i.e. la contrée où le polythéisme est pratiqué) … : Le Messager d’Allah a dit : quiconque (parmi les Musulmans) rencontre/rejoint, se rassemble, vit, et reste (de manière permanente) avec un Muschrik (polythéiste ou incroyant) et apprécie sa vie avec lui (le Mushrik) est comme lui (le Mushrik). » (The Book of the Djihad – Abou Daoud).
    Rappel : le chrétien, le juif, est un polythéiste, un mushrik (associateur), un infidèle etc..
    Le même commentaire est repris pour sourate 3 verset 149. Ceci interdit toute velléité d’intégration du musulman dans un pays non-musulman.

    Le verset 28 de la sourate 3 confirme :

    3.28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés (âwliyâ), des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux. Allah vous met en garde à l’égard de Lui-même. »
    Autre traduction : 3.28. Que les croyants ne prennent pas, à la place des fidèles, les négateurs pour alliés ! Quiconque le fera aura rompu toute alliance avec Dieu, à moins d’y être contraint par un péril à redouter. Dieu vous met en garde contre Sa colère, car c’est vers Lui que tout fera retour.
    Autre traduction : 3.28 Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Celui qui agirait ainsi ne serait plus en rien lié à l’égard d’Allâh, à moins que, de crainte, vous ne cherchiez seulement à vous protéger d’eux. Et Allâh vous met en garde contre Lui-Même, car c’est vers Allâh que le retour se fera. »

    Le mot walî, singulier de âwliya du texte, a les sens suivants : proche, ami, aide, partisan, allié, protecteur, maître, compagnon, associé, camarade, préfet…
    Ce verset interdit au musulman d’être proche/ami/subordonné etc… -selon le sens qui peut être donné au mot walî-, à un non-musulman, infidèle (kâfir).

    Un commentaire « théologique » de ce verset, sur internet : « Allah a ici interdit aux croyants de prendre les mécréants pour alliés, amis ou compagnons au lieu des croyants et ce même s’ils ont peur d’eux. Et Allah nous informe que celui qui fait cela n’a rien à voir avec Allah, c’est à dire qu’il n’est pas parmi les alliés d’Allah à qui la sécurité est promise pour l’au-delà, à moins que vous cherchiez à vous protéger d’eux, et cela est dans le cas où l’homme serait forcé d’être avec eux et qu’il n’a pas la capacité de manifester son désaccord. Alors, dans ce cas, il fait semblant de les fréquenter, mais il les haït et n’est pas d’accord avec eux en son cœur. » (« Les preuves au Sujet du Jugement Relatif à l’Alliance avec les Idolâtres » Soulaymân Ibn ‘Abdoullâh Al-Cheikh ; 3ème preuve sur 21…)

    Ce verset 3 :28 est reconnu comme étant le fondement de la « taqîya », dissimulation islamique.
    . « « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants », mais qu’ils se les gagnent par la douceur… et qu’ils se montrent de bonne composition à leur égard. » (Tafsîr At Tabarî).
    . « A moins que, de crainte, vous ne cherchiez seulement à vous protéger d’eux. » : « A moins que vous ne soyez sous leur domination et que vous ne craigniez pour vos vies. Dans un tel cas, vous pouvez verbalement montrer une certaine complaisance à leur égard tout en dissimulant votre hostilité et sans jamais les suivre dans leur mécréance ni les soutenir effectivement contre les Musulmans. » (Jâmi’ Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qurân).
    En clair, « l’amitié » d’un musulman pour un non-musulman ne doit être qu’une façade tant qu’il n’est pas le plus fort …
    Le musulman qui n’adopte pas cette conduite est « retourné à la mécréance » (comprendre : a apostasié) : « « Celui qui agirait ainsi ne serait plus en rien lié à l’égard d’Allâh » : suite à son retour à la mécréance, et il serait alors dégagé envers Allâh et Allâh serait dégagé envers lui. » (Jâmi’ Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qurân).

    Et, pour aller plus loin, le musulman en terre non-islamique a le devoir de la faire devenir terre islamique. C’est donc tout le contraire de cette « intégration » dont on nous bassine.

    POUR CONCLURE : LA NON-INTEGRATION DU MUSULMAN EN TERRE NON ISLAMIQUE EST UNE PRESCRIPTION DE L’ISLAM ; LES PAYS D’ACCUEIL -QUI EN ONT DEJA TELLEMENT FAIT NOTAMMENT SUR LES PLANS FINANCIER, CULTUREL, RELIGIEUX…- NE SAURAIENT EN ETRE TENUS RESPONSABLES.

    ET LES BOBOS/COLLABOS/DHIMMIS CONTINUENT A PLEURNICHER ET A S’APLATIR…

    1. AvatarSOUMAH Äissata

      Pour répondre à Jallade, voici des statistiques qui m’ont été transmises par un ami dans ma boîte e-mail. Le titre en est « Tocsin ». A lire jusqu’au bout et à méditer :

      Objet : Tocsin
      >
      > Dans son livre intitulé, Terrorism and Islam: The Historical Roots and Contemporary Threat (Esclavage, terrorisme et Islam: racines historiques et menace contemporaine), le Docteur Peter Hammond émet quelques observations relatives à l’islam quil considère comme .une menace :
      > « L’islamisation commence lorsque, dans un pays, les musulmans sont assez nombreux pour revendiquer des privilèges religieux. Quand des sociétés politiquement correctes, tolérantes et multiculturelles plient devant les exigences des musulmans en leur accordant des privilèges religieux, certains autres phénomènes tendent à s’insinuer dans la brèche », écrit-il, avant d’expliquer comment cela fonctionne :
      > Tant que la population musulmane ne dépasse pas 2% dans un pays donné, ils sont, pour la plupart, considérés comme une minorité pacifique et non comme une menace pour les autres citoyens. Cest le cas dans les états suivants :
      > Etat-Unis : 0,6% de musulmans
      > Australie : 1,5%
      > Canada : 1,9%
      > Chine : 1,8%
      > Italie : 1,5%
      > Norvège : 1,8%
      > De 2 à 5%, ils commencent à exercer un prosélytisme envers les autres minorités ethniques et les mécontents, recrutant souvent essentiellement parmi les détenus et les bandes urbaines. Cest ce qui se passe dans les pays suivants :
      > Danemark : 2%
      > Allemagne : 3,7%
      > Royaume Uni : 2,7%
      > Espagne : 4%
      > Suisse : 4,3 %
      > Thaïlande : 4,6%
      > Au-delà de 5%, ils exercent une influence démesurée, qui fonction de pourcentage de population qu’ils représentent. Par exemple, ils exigeront l’introduction de nourriture halal (pure suivant critères islamiques), procurant ainsi des emplois aux musulmans dans les métiers de l’alimentation. Ils aggraveront la pression sur la grande distribution pour qu’elle fasse figurer des produits halal dans ses rayons assortie de menaces en cas de refus d’obtempérer. Liste des pays où cela se produit :
      > Philippines : 5%
      > Suède : 5%
      > Pays Bas : 5,5%
      > Trinidad et Tobago : 5,8%
      > France : 8%
      > A ce stade, ils feront pression sur le gouvernement en place pour être autorisés à s’autogérer (dans les limites de leurs ghettos), en appliquant la charia ou loi islamique. L’objectif final des islamistes est d’instaurer la charia dans le monde entier. Lorsque la proportion de musulmans approche 10% de la population, ils tendent à protester contre leurs conditions de vie par une recrudescence des actes de délinquance. Dans la banlieue nord de Paris, on voit déjà des incendies de voitures. Tout comportement non musulman offense l’Islam et provoque soulèvements et menaces, comme à Amsterdam, en représailles contre les caricatures de Mahomet et les films sur l’islam. De telles tensions sont constatées quotidiennement, particulièrement dans les quartiers musulmans en :
      > Guyana : 10%
      > Inde : 13,4%
      > Israël : 16%
      > Kenya : 10%
      > Russie : 15%
      > Passé ce seuil de 20%, les nations peuvent s ‘attendre à des émeutes sous le moindre prétexte, la formation de milices djihadistes, des assassinats sporadiques et des incendies d’églises chrétiennes et de synagogues, comme en Ethiopie, où les musulmans représentent 32,8% de la population.
      > A 40%, les nations subissent des massacres à grande échelle, des attaques terroristes chroniques, et une guérilla permanente, comme en :
      > Bosnie : 40%
      > Tchad : 53,1%
      > Liban : 59,7%
      > A partir de 60%, ils font subir une persécution effrénée des infidèles de toutes les autres religions (y compris des musulmans non pratiquants), une purification ethnique sporadique (génocide), la charia comme arme de guerre et la Jizya ou impôt sur les infidèles. Cest le cas dans les pays suivants :
      > Albanie : 70%
      > Malaisie : 60,4%
      > Qatar : 77,5%
      > Soudan : 70%
      > Au-delà de 80%, attendez-vous quotidiennement à des menaces et une djihad violente, des opérations de nettoyage ethnique organisées par l’état, même des génocides, puisque ces nations expulsent les infidèles et tendent vers 100% de musulmans. C’est ce qu’on a connu, et qui se poursuit dans une certaine mesure dans ces pays :
      > Bangladesh : 83%
      > Egypte : 90%
      > Gaza : 98,7%
      > Indonésie : 86,1%
      > Iran : 98%
      > Irak : 97%
      > Jordanie : 92%
      > Maroc : 98,7%
      > Pakistan : 97%
      > Palestine : 99%
      > Syrie : 90%
      > Tadjikistan : 90%
      > Turquie : 99,8%
      > Emirats Arabes Unis : 96%
      > Avec 100% commence une ère de paix : « Dar-es-Salaam », la maison islamique de la paix. Alors, on est censé être en paix parce que tout le monde est musulman, les madrasas sont les seules écoles et le coran la seule parole divine :
      > Afghanistan : 100%
      > Arabie Saoudite : 100%
      > Somalie : 100%
      > Yémen : 100%
      > Malheureusement, la paix n ‘est jamais effective car, dans ces états à 100%, les musulmans les plus radicaux intimident, vomissent la haine et assouvissent leur soif de sang en tuant les moins radicaux pour toutes sortes de raisons.
      > De nos jours, 1,5 milliard de musulmans forment 22% de la population mondiale. Mais leur taux de natalité écrase ceux des hIndous, des bouddhistes, des juifs et autres confessions chrétiennes.
      > Les musulmans constitueront 50% de la population mondiale d ‘ici quelques années.

      A ce compte-là, il ne s’agit plus de l’intégration des Musulmans. Ce sont eux qui vont nous « intégrer » à leur manière…

      1. Avatarresistancerepublicaine

        Merci pour ce rappel. Les choses sont claires. Il ne peut pas y avoir d’islam de France ni d' »islam en France

  6. AvatarALI_B

    Les politiciens et les gens de science po ou l’art et la maniére de beaucoup parlé pour ne rien dire .
    Alors que tout est simple et se résume en peu de phrases que l’ont devrait faire lire aux nouveaux venus (et même aux anciens) histoire de rappeler aux gens ou ils sont :

    « Vous êtes en France donc sur une terre laïque de tradition latine , célte ou gérmanique (celon les régions).

    Acceptez de vous y faire et dans ce cas vous n’avez pas le droit d’imposer une religion X dans un pays Y , ou si vous souhaitez tant que ça un état islamique , libre à vous de quiter la France et d’aller allimenter les rangs des nouveaux islamistes en afrique du nord (qui ont surement besoin de main d’oeuvre). Si vous souhaiter faire manger hallal à plus de 60 milions de français , nous vous invitons immédiatement à quiter le pays. »

    Voila , le message est bien plus simple et bien plus clair non ? … alors quand je vois tout ces blablas , ça me fait incroyablement mal au crâne !

    A bientôt .

    ALI

    Tout ce blabla à pour but de noyer le poisson de nous désinformer , bref de nous enfumer les neurones .

  7. Avatarjarczyk

    Ces ânes nous prennent pour des cons! Heureusement,je suis allé à la Fnac de Vélizy et j’ai acheté le livre de Laurent Obertone,mis bien en évidence en haut de la gondole au rayon « essais, philosophie.. » Je me suis balladé une heure durant avec le bouquin (et d’autres)…manière de lui faire un peu plus de publicité,car je trouve que son auteur s’est bien mal défendu face à la meute des commissaires politiques, histrions bobos et « couilles molles » invités chez un certain Ruquier à ce coucher tard…aussi nuls intellectuellement qu’au lever.
    BJ
    ps ce livre peut donner des insomnies et des nausées…Et le sain sentiment de révolte chez le citoyen honnête;à lire donc de préférence dans la journée!

    1. LaurentLaurent

      Bien dit Jarczyk.
      Mr Obertone ne me connaît pas donc je fais sa pub pour une résistance bénévole contre l’ignorance et l’imbécilité.

      Si possible, il faut que les adhérents à RR essaient de glisser dans les journaux locaux des liens vers RR et parler du livre – mais non pas le Coran 🙂 – du livre , le livre que tout français devrait consulter.
      Le livre de L Obertone traite des domaines divers de la délinquance, on a donc souvent une occasion de le citer.
      Suite à un article (vu 840 fois) sur 8 voitures en feu:
      10/03/2013 à 16h45 | 1
      Pour ceux qui n’ont pas lu Obertone:
      On nous fait croire que la Corse sont les 2 dépt les plus criminels
      Or 93 2A 2 B
      Atteintes aux biens 59.7 25 27.2 etc

      mon journal régional relatait la cérémonie d’hommage au 1er soldat assassiné à Toulouse. je commentais par:
      10/03/2013 à 15h06 | 4
      On dirait que l’imam de Lille ne partage l’avis de Latifa Ibn Ziaten.
      Extrait de l’article de http://ripostelaique.com/lasfar-fait-comprendre-a-aubry-quil-est-le-nouv
      Il suffirait que les mosquées affichent qu’elles:
      -Appelent ses fidèles à une adhésion sans faille à la république française !

  8. AvatarValmi

    Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément.. Boileau.
    Un salmigondis de phrases creuses pour faire intellectuel, mais qui démontre pourtant après beaucoup de difficulté de compréhension, que cet individu, comme de nombreux parasites gouvernementaux n’a rien compris au problème, que ses commanditaires non plus, est que l’on est… « dans la m…. »

  9. AvatarRomuald

    Plus je lis, j’entends des idéologues nous vendre la fable du vivre-ensemble, de la diversitude, du multiculturalisme, de l’ultra-tolérance, de la repentance post-coloniale, de la victimisation de certains – des Vladimir, toujours les mêmes – plus je méprise non seulement ces idéologues, mais aussi celles et ceux qui, d’origine immigrée, se complaisent dans cette victimisation absurde.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Romuald j’ai supprimé toute la suite de ton commentaire pour en faire un post qui paraîtra sans doute vendredi…

    2. LaurentLaurent

      L Obertone l’explique bien.
      La victimisation page 322, on leur donne tout et même un peu plus. Pourquoi s’en priver ?
      Les gouvernements croient acheter la paix sociale à coups de réembellissement de quartiers aussitôt revandalisés par des sous-adaptés qui refusent notre culture.

Comments are closed.