La Confrérie, enquête chez les Frères musulmans, par Laurent

La Confrérie : enquête chez les Frères musulmans from Raspail on Vimeo.


Merci à Laurent qui a pris le temps de décrypter la moitié de la video, ce qui permet aux gens pressés qui n’ont pas 53 minutes à consacrer au visionnage de celle-ci d’en avoir, néanmoins, la substantifique moelle…On pourra aussi lire le dossier sur le même sujet publié par Poste de Veille.

Il est intéressant de voir certaine biographies pour connaître les origines d’évènements vécus ou à venir :
Je viens d’écouter un reportage de la RTNF,La Une: biographie des Frères Musulmans (actuels patrons de l’UOIF)
Je vous transmets l’écrit des paroles de ce reporter au cas où la vidéo serait mauvaise.

NB je n’ai pu écrire qu’une moitié environ 29 minutes qui m’ont pris…6 H!!!

Sur RTBF la UNE http://vimeo.com/60321677

En Egypte, Hassan Al Bana en 1928 pose les fondements de la confrérie des Frères Musulmans (FM plus loin dans le texte) Disciple du salafisme il est le 1er disciple fondamentaliste basé sur les fondements du Coran.

En 10 ans il récolte 2 millions de fidèles. Son objectif, reconquérir le califat avant la conquête du monde. En 1936 il dessine le contour d’un nouveau totalitarisme : interdire, surveiller, punir.

Il veut implanter une théocratie de la gouvernance sous la loi islamique, la charia, il prône d’interdire toute mixité, crée une police des moeurs, le tout contrôlé par un parti unique. Les FM sont principalement concentrés sur l’éducation. Leur slogan, l’Islam comme mode de vie mais pas seulement comme croyance, pour Al Bana doit concerner tous les aspects de la vie et ils doivent être organisés par l’Islam.

Pour LAdaN Bouroumand, historienne Egyptienne, la propagande fasciste et nazie a marqué de son influence les FM.

Soutenu par les FM Nasser renverse le roi Farouk, intègre les Fm dans les instances révolutionnaires issues du coup d’état en même temps qu’il débauche ses cadres pour affaiblir l’organisation islamiste.
Un malentendu entre la confrérie et l’armée éclate au grand jour car Nasser a troqué le projet du califat islamique contre le nationalisme arabe, s’il a été un FM c’est avant tout un militaire.
Son ambition est de faire de l’Egypte la plus grande puissance régionale, un état nation moderne qui intègre la laicité occidentale. Les FM se sentent trahis. Le conflit entre eux et Nasser a perduré jusqu’à la tentative d’assassinat d’Abdel Nasser. Le 26/10/1954 à Alexandrie, alors qu’il prononce un discours, il est la cible d’un attentat fomenté par la confrérie.
Dans les jours qui suivent, 500 FM sont emprisonnés, parmi eux un des principaux intellectuels de la confrérie, Sayyid Quib, un nom qui sent le souffre, ses oeuvres étaient encore interdites sous Moubarak. En intégrant la confrérie FM il radicalise la pensée du fondateur H Al Bana et légitime le Djihad offensif pour imposer les règles de l’Islam.

Le Libyen Noman BenOtman est un ancien membre d’Al Qaida, proche de BenLaden en Afghanistan. Après les attentats du 11/09 il a quitté les djihadistes et s’est réfugié à Londres.

Si vous lisez Sayyid Quib dans son intégralité vous découvrirez que l’Islam que ce soit au niveau théorique et théologique ne peut exister sans le djihad c-a-d la guerre physique.

D’après Sayyid le djihad offensif est légitime Tant que la loi de Dieu n’est pas appliquée, l’humanité est malheureuse et donc le djihad offensif est valide tant que la charia n’est pas appliquée.

En 1965, pour le faire taire, Nasser le fait enfermer et passer devant un tribunal militaire qui le condamne à mort. Il déclare à sa soeur, mes mots seront plus forts si je meurs, ce qui arrive en 1966 après la publication de son livre « Allons sur la route de l’Islam ». Il y déclare la supériorité de la civilisation musulmane par rapport à l’occident et la nécessité pour l’Islam de régner sur l’humanité entière.

Il écrit « l’Islam a le devoir de faire respecter le règne de Dieu sur l’univers » Ce règne ne peut être valable que sous l’égide d’un régime islamique établi par Dieu à l’intention de tous les hommes sans exception.
A sa mort en martyr, une mort qu’il a lui-même voulue, de grandes manifestations ont lieu dans le monde musulman pour protester contre le Raïs et faire vivre la pensée révolutionnaire de Sayyid Quib. Une pensée encore largement majoritaire au sein de la confrérie qui inspirera tous les groupes du terrorisme islamique…

Comment la confrérie avait-elle fait pour essaimer en si peu de temps dans près de 80 pays?
C’est la question Palestinienne qui allait à la fois servir de moteur et de ciment à l’expansion des frères musulmans. Elle qui permettrait à l’Islam politique de rassembler au sein de l’islam politique les groupes les plus radicaux du sunnisme et de chiisme.

En 1953,après avoir combattu dans les 1ères guerres Israelo-arabes les FM organisent un congrès islamique à Jerusalem qui réunit toutes les tendances de l’Islam politique contre l’existence de l’état Hébreu.

Parmi les invités, il y a le fondateur des Fedayin d’Islam qui est une organisation d’obédience chiite violente fondée au lendemain de la seconde guerre mondiale en Iran par une INFIME minorité d’activistes qui veulent un gouvernement islamique, selon l’historienne, il s’apelle Navvab Safavi, il vient devant cette assemblée arabe et musulmane.

Ramin Parham, intellectuel et opposant iranien, RENVERSE les données du problème et fait de la question Palestinienne une question non pas nationale arabe mais une question islamique, ça concerne désormais toute la communauté musulmane.

Dés lors, la question d’Israël n’est plus une affaire de mauvais voisinage c’est un sacrilège. Car si l’ensemble de la région est considéré comme islamique, Israël ne peut être perçu que comme un corps étranger. Un obstacle à l’accomplissement du grand projet de la confrérie, la restauration du califat.

En 1954, un an après la conférence de Jérusalem, Safavi est invité au Caire par les FM. Les Fedayin de l’Islam seront appelés en Iran Harwan El mouslimin. De retour en Iran, Safavi essaye de faire assassiner le 1er ministre du Shah. Arrêté, il sera exécuté en 1955. Mais le groupe clandestin qu’il a créé lui survit, quelques années plus tard, ses partisans trouveront en l’Ayatollah Khomeiny leur nouveau leader (1979).

« La république islamique sera notre victoire. Gare au jour où Khomeiny me donnera l’ordre de la guerre sainte car ce jour-là, ni les fusils, ni les canons ne pourront m’arrêter » scandent les manifestants en 02/1979.
L’influence des fedayin de l’Islam sur l’Ayatollah est considérable et quant a lieu la révolution islamique en 1979 ce sont les idées de la confrérie qui se retrouvent au pouvoir.

Dans les discours de Khomeiny, la modernité occidentale adoptée par le Shah d’Iran ne produit qu’archaïsme et décadence, alors que la civilisation, le véritable progrès, seule l’islam peut l’apporter. Une interprétation à la lettre des thèse de Sayyid Quib.
« Nous voulons réparer les ruines produites par le Shah. Par ses agissements, le pays est devenu arriéré dans tous les domaines, nous devons réformer cela. En place du Shah nous voulons instaurer un état de justice islamique… »

Quel serait l’impact de cette révolution sur l’ensemble de la région dominée par un islam sunnite, je n’allais pas tarder à comprendre comme l’indique ce timbre à l’effigie du meurtrier d’Anouar El Saddate également imprimé par l’Iran (26?). Que sans la révolution islamique, l’assassinat du président Egyptien n’aurait pas eu lieu.
6/10/1981 2 ans après la révolution Iranienne, 2 Islamistes mitraillent la tribune présidentielle en criant « mort au pharaon » 7 victimes; ce que les islamistes reprochent au président c’est le traité de paix signé avec le 1er ministre Israëlien. En signant la paix avec Israël, Saddate a signé son arrêt de mort. Les frères musulmans se sont senti trahis par Saddate. Ce serait la branche salafiste des FM qui aurait exécuté Saddate.

Moubarak qui a formé son gouvernement après la mort de Saddate opère un vaste coup de filet dans les milieux islamistes, leurs organisations sont détruites et leurs leaders incarcérés.
Les salafistes sont traînés devant les tribunaux…
Al Djihad, l’organisation qui a perpétré l’assassinat a pour leader Al ZAWAERI. Il défie le pouvoir militaire et ses alliés occidentaux dans une diatribe menaçante et prophétique.
« Nous sommes le front islamique et la véritable opposition islamique au sionisme nous sommes le vrai front islamique contre le colonialisme le communisme et à l’impérialisme »
Aiman AL Zawaeiri celui-là même qui à la mort de Ben Laden en mai 2011 devient le numéro 1 d’Al Quaïda « et nous sommes prêt à toujours plus de sacrifices pour la victoire de l’Islam »

…Au caire UN RESEAU CARITATIF PERMET DE DISTILLER LENTEMENT mais sûrement leur idéologie.
L’aide sociale et les associations caritatives sont les principaux atouts de la confrérie….
(comme les aides duQatar aux banlieues???)

Gardons le moral!

Laurent

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


5 thoughts on “La Confrérie, enquête chez les Frères musulmans, par Laurent

La Confrérie : enquête chez les Frères musulmans from Raspail on Vimeo.

  1. JM Parnet

    Pour les 1000 adhérents de RR, le message est clair: les pays occidentaux dont les racines sont chrétiennes – et en particulier les pays européens – sont en guerre totale avec l’islam (une guerre que nos pays n’ont pas déclarée MAIS QUI A ETE DECLAREE PAR LES BARBARES CONTRE NOS PAYS EUROPEENS).
    Cette guerre, nous allons bien sûr la gagner, MAIS pour ce faire, il convient de convaincre RAPIDEMENT la majorité (trop!) silencieuse de nos pays européens. C’est ce à quoi RR s’emploie depuis 3 ans. Les résultats sont probants mais trop lents face au tsunami chaque jour plus violent favorisé par les profiteurs du système de l’immigration massive:
    – caciques UMPS,
    – bobos trop heureux d’avoir de la main d’oeuvre bon marché et docile (à l’usine: ouvriers; à la maison: nounous)
    – médias pour qui « la soupe est bonne ».
    Il convient donc de passer à la vitesse supérieure et seule une exposition médiatique renforcée (sondages type IFOP janvier 2013; actions coup de poing Bloc Id à la mosquée de Poitiers; manifestations très bien préparées – et surtout financées – dans une demi-douzaine de pays européens en même temps) nous permettra d’avancer dans le coeur des Français (et autres Européens) patriotes.

    1. resistancerepublicaine

      Nous travaillons d’arrache-pied à tout cela mais n’oublions pas que les manifestations les mieux préparées et les mieux financées ne servent à rien si elles ne rassemblent pas assez de monde, à nous de continuer notre patient travail d’information

    2. LaurentLaurent

      Mr Parnet Bonjour
      D’accord avec vous et petite parenthèse, les deux 1er paragraphes du reportage biographie des FM ont été un peu résumé, à savoir la PENSEE STRATEGIQUE de Al Bana au début, il pensait que UN SEUL HOMME était suffisant.

      En effet il s’agissait qu’un homme endoctrine sa famille qui endoctrine sa ville qui endoctrine la région…qui part à la conquête du monde même si cela prend du temps.

      C’est le PRINCIPE de la FOURMI, une seule dérange mais un nid peut causer des dégats.

      Remarquez quand il ya une agression dans le métro, un viol par exemple, les souchiens ne bougent pas alors que si des policiers contrôlent une enikabée, subitement ils sont encerclés de « patriotes de banlieues »(rappelez-vous Amiens) suivi selon l’humeur de ces handicapés du chapeau, d’incendies de voitures qui je suppose, vu la grande mansuétude de la patriote Taubira, seront remboursées PAR VOS IMPOTS.

      Comme dit JM Parnet contacter les sites Canadiens, Suisse, et tous les autres euopéens pour une action commune. Si rendez-vous dans les rues, là, la TV en quête de scoop va bouger.
      Convaincre RAPIDEMENT dit mr Parnet, en effet car si le droit de vote est attribué aux esquimaux et aux arborigènes, ont est pas sorti de la mosquée (euh de l’auberge) car les uns voudront réduire la température les autres l’augmenter….quoique ça ferait peut-être baisser le chômage!

  2. POLLETT DanielPOLLETT Daniel

    Ce reportage a le mérite de présenter la succession d’événements historiques qu’il est bon de se rappeler. On y observe très bien que l’islam n’est pas soluble dans la démocratie, un intervenant précisant en début d’enquête que la laïcité est contraire à l’islam. On comprend que les pays occidentaux auraient dû rester les alliés indéfectibles d’Israël et que l’ensemble du monde civilisé est en danger. On peut aussi faire le parallèle entre l’islamisation et la mondialisation, toutes deux reniant l’expression démocratique, la notion de patrie, la reconnaissance de la compétence territoriale et la légitime propriété des peuples souverains. Un autre parallèle intéressant à retenir est la popularité des mouvements islamistes liée directement et pas innocemment à la multiplicité et l’efficacité de leurs organisations caritatives, tout comme l’avait fait le parti nazi avec ses soupes populaires, lui aussi initiateur d’une nébuleuse d’organisations noyautant la société toute entière. Dommage que le journaliste pose en fin de reportage la question de l’évolution de l’islam vers les valeurs des démocraties occidentales. La réponse est pourtant clairement exprimée tout au long de son intéressant travail.
    Peut-être s’agit-il d’une précaution de circonstance afin de ne pas « stigmatiser », une fois de plus.
    « À mal nommer les choses, on ajoute du malheur au monde » disait Albert Camus…

    1. resistancerepublicaine

      Bravo Daniel pour cette synthèse absolument parfaite à l’usage de ceux qui n’auraient pas eu le temps de tout regarder

Comments are closed.