30% des femmes qui accouchent à l’hôpital de Saint-Denis sont excisées


Soit plus de mille par an… Et il y aurait en France 60000 femmes excisées, venues d’Egypte, du Mali, du Sénégal…

 Dorénavant on va leur proposer une chirurgie réparatrice et on ne peut que s’en réjouir, tant l’horreur vécue par ces femmes est insupportable.

 Mais…

 Mais comment se fait-il que l’on continue de favoriser le regroupement familial et donc une immigration de peuplement qui, parce qu’elle est massive, crée de nombreux problèmes dont nous nous passerions bien au moment où nous manquons d’argent, d’emplois, de postes dans la fonction publique, de logements et au moment où l’absence d’intégration des populations immigrées rend le vivre ensemble difficile, et c’est un euphémisme ?

 Que des femmes qui dont devenues françaises, parce qu’elles ont montré qu’elles choisissaient et aimaient la France, sa liberté, la protection -et la réparation- qu’elle offre aux femmes, puissent bénéficier d’une chirurgie réparatrice d’excision  entièrement gratuite, bravo !

Qu’une femme étrangère, qui porte le niqab et refuse la loi française puisse en bénéficier,cela me semble profondément anormal quand trop de Français et immigrés légaux qui travaillent sursoient à l’achat de leurs lunettes ou de leur prothèse dentaire, pour ne pas parler d’opérations chirurgicales refusées car ils n’ont pas les moyens de régler le forfait hospitalier…     Et puis, une femme qui  porte le niqab ne peut pas, objectivement, se plaindre d’avoir été excisée, c’est la même violence, c’est la même interdiction qui est faite aux femmes d’exister.  

 Or, le simple examen des chiffres laisse penser que c’est le cas de l’immense majorité des femmes traitées, elles sont toutes, forcément venues d’ailleurs, à l’âge adulté, puisque l’excision est interdite en France. Combien d’entre elles sont devenues françaises, de coeur et de papiers ? Et qui, au gouvernement, se pose la question du rapport entre voile et excision ?

C’est ce que le reportage ne dit pas. Comme d’habitude, les journalistes oublient que leur métier c’est, en principe, d’abord de l’investigation.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


6 thoughts on “30% des femmes qui accouchent à l’hôpital de Saint-Denis sont excisées

  1. Salazar

    C’est pour cela que les images (montrées à la télé) de femmes qui enlevaient leur voile me semblaient presque dérisoires -sinon publicitaires (cf. l’article de Parisienne). Neuf fillettes sur dix sont excisées au Mali. Et détrompez-vous, même interdite en France, l’excision se pratique. Les parents les plus respectueux de la loi vont faire exciser leurs filles chez eux. « Puisqu’on savait que c’était interdit… » disent-ils à l’infirmière qui constate l’infection.
    Mais, bien sûr, notre armée lutte contre les « terroristes », qui accessoirement ont imposé le voile. Ils oublient qu’en prime ces femmes-là subissent une mutilation. Et sans anesthésie, SVP!
    Et lorsqu’ils seront partis, tout restera comme avant, puisque c’est « dans la tradition ».

  2. Ma liberté de penser

    Quand je pense qu’il se trouve, en France, des salariés trop « pauvres » pour se faire soigner correctement les dents (pourtant très important) ou se payer une paire de lunettes (indispensables) et sont obligés d’avoir recours à un crédit pour payer les soins !

    Il me semble qu’il y a là, encore une fois, un gros problème…

    Par contre, bien sur, pour ces femmes, je comprends, bien sur que cette opération » soit nécessaire, mais…. comment dire sans me faire traiter d’islamophobe….

    Ces opérations ne devraient pas être prises en charges par nos impôts….

    Voilà, c’est dit…. zut alors pour les bien pensant….

  3. paul

    La France est certainement aujourdhui le pays le plus genereux au monde ,et avec le meilleurs systeme de santé
    pour les sans papiers et pour ceux qui ont la cmu….Mais c est devenu un systeme de soins tres insuffisant pour
    les gens ordinaires ,qui ont un salaire modeste et qui vont jusqu à refuser maintenant de se faire hospitaliser par
    crainte de ne pouvoir payer le ticket moderateur ou le forfait journalier…En effet de plus en plus de gens modestes
    dont un grand nombre de retraités ne peuvent plus se permettre de cotiser à une mutuelle…..Mutuelles qui coutent
    de plus en plus cheres tout en remboursant de moins en moins…
    Alors quand vous travaillez comme moi à l hopital , que vous etes confronté à ça tous les jours , que vous avez en
    face de vous Madame Doucouré ou Diallo comme c est le cas dans 90% des cas ,beneficiants de l AME pour
    accouchez , sortir le dernier Iphone de la poche ,tout en pestant contre le trop de paprasserie dans les hopitaux ,je
    vous assure qu il faut avoir les nerfs solides pour ne pas exploser..

    alors maintenant en plus il faut reparer les horreurs de l Islam …On en a pas finis

  4. antoine

    Les nazis avaient comme devise sur le fronton des camps de concentration : LE TRAVAIL REND LIBRE – DIE ARBEIT MACHT FREI.
    Les isslamistes ont comme devise sur le fronton des mosquées de concentration : LA SOUMISSION REND LIBRE – DIE UNTERWERFUNG MACHT FREI

  5. eiram

    la France a le taux le plus fort de natalité dans la communauté Européenne, mais si ces femmes excisées, donc issues de la religion musulmane, font de bons futurs islamistes, que faut-il en penser pour les racines républicaines et laïques?
    Et le retour de l’excision en Tunisie ne vous fait-il pas peur?

Comments are closed.