Mohammed Achamlane interpellé ! Il était plus que temps…

Le chef de Forsane Alizza vient d’être interpellé, lors d’un coup de filet dans les milieux islamistes.

Résistance républicaine avait attiré l’attention du procureur de Limoges sur son discours haineux et dangereux, nous nous étions étonnés de la légèreté de la peine requise contre lui, nous nous étions scandalisés de son refus d’entrer dans la salle du tribunal parce qu’on lui demandait d’enlever son turban… Il avait perdu en appel,   mais pendant ce temps, Forsane Alizza continuait d’attiser la haine, d’encourager à la rebellion contre les lois françaises, notamment celle contre l’interdiction de porter le niqab, de recruter des soldats et d’annoncer la création de tribunaux muslmans pour faire respecter la charia en France…

Certes, il n’est jamais trop tard pour bien faire, mais il a fallu du temps et un certain Mohamed Merah pour que les pouvoirs publics osent s’en prendre aux islamistes de notre pays. En bref, il leur fallait la « caution » de la révolte populaire contre le massacre effectué à Toulouse et Montauban pour faire accepter à leurs alliés du Qatar et d’Arabie Saoudite la nécessaire éradication des terroristes islamistes…

Ecoeurant.

Combien de temps encore avant qu’on chasse de notre pays ceux qui défendent l’islam le plus fondamentaliste dont se nourrit le terrorisme ? Combien de temps encore avant qu’on chasse le Qatar du Paris Saint-Germain, de chez Lagardère et des hôtels particuliers achetés avec avantages fiscaux qui dépassent l’entendement ?

Quelque chose est pourri au royaume de France.

Nous votons dans trois semaines. Qu’on se le dise…

 

5 Commentaires pour “Mohammed Achamlane interpellé ! Il était plus que temps…

  1. Merci à vous tous.
    Depuis que j’ai découvert votre résistance à l’islamisation de la France, je reprends confiance.
    J’habite Sevran 93, je vois tous les jours des foulards et des burqas. Je ne vais plus au marché de Sevran car je ne me sens vraiment plus en France.
    Ne peut-on pas attaquer le pouvoir pour le mal être et la gêne que ces gens nous cause continuellement ?
    Je me sens agressée à chaque fois que je vois un barbu ou une burqa, c’est vraiment lamentable.
    Du fond du coeur je suis avec vous,.
    Encore grand Merci

  2. Il faut oser être ce que l’on est, dire ce que l’on pense et arrêter de se culpabiliser face à la sensure des « bien pensants », ne pas avoir honte de notre identité et continuer à vivre selon nos coutumes ou tout du moins de la façon qui nous est propre. Propre… ne plus être salis comme nous le sommes depuis qu’un germe de calomnies apparu début des années 80, s’est dressé en rempart fait de démagogie, une opération marketing qui s’est vite avérée délétère pour la nation, un marketing fait pour un homme, un parti qui rédéfinissait la notion de morale et qui boutait en touche tous ceux qui ne partageaient pas ce nouveau culte. Des opportunistes ont trouvé la faille, l’arme absolue pour s’implanter, s’imposer et nous brandir à chaque sursaut identitaire l’argument de la honte, du racisme de l’intolérance et tant d’autres encore. Notre premier réflexe fût d’essayer de nous disculper et ce par un refus idiot d’indépendance d’esprit, en adopant l’argumentaire légal défini et adopté par les média, artistes, bobos, mais le peuple lui n’a pas suivi longtemps. Le peuple plongé au quotidien dans la vraie vie et qui doit s’adapter en si peu de temps aux bouleversements imposés pour une paix sociale des plus riches, des plus chanceux. La France du bas, la France laborieuse, pense, parle et n’arrive pas à trouver la bonne démarche à suivre, éprise de justice, de tolérance, de partage, ne trouvant pas la juste mesure, vu que l’on a reçu un reformatage intellectuel jusque dans nos écoles. Les électrochocs d’actualités de ces derniers jours vont ils enfin mettre la nation devant ses responsabilités, va t elle comprendre que de nouvelles bases saines sont indispensables pour une vie juste et heureuse future.

    Nous votons dans trois semaines. Qu’on se le dise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>