Noël en Algérie, c’était le bon temps, par Pierre


Merci à Pierre, un adhérent de Résistance républicaine, pour ce témoignage qui montre que la colonisation pouvait apporter des joies simples … et même le bonheur parfois !

J’ai connu mon épouse en 1961, elle était institutrice dans un bled du Constantinois, elle n’avait pour élèves que des filles qui venaient la chercher tous les jours à son logement et l’accompagnaient jusqu’à la classe, le plus souvent avec un bouquet de fleurs. A Noël, elle faisait décorer la classe comme le faisaient des millions de petits Français avec des Père Noël de papier, et dans un coin de la classe, il y avait un arbre symbolisant le sapin que ses élèves décoraient. C’était un joyeux moment de partage et d’amitié. Il n’y eu jamais de protestation de qui que ce soit et les enfants étaient heureux… Enfin pas longtemps. Autre temps autres moeurs.

Pierre

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

2 thoughts on “Noël en Algérie, c’était le bon temps, par Pierre

  1. Lucien

    Désole, Houda, mais je crois savoir que nombre d’algeriens regrettent amèrement le départ de la France, sinon pourquoi viendraient-ils chercher ici ce que le gouvernement algérien à été incapable de leur apporter ? je crois que certains etrangers ont maintenant fait en France mille fois pire que tout ce que nous avons pu faire à l’étranger.

Comments are closed.