Conseils à des parents désemparés devant les oeillères de leurs enfants, par Eva


A lire, la réponse d’Eva aux angoisses d’une patriote se désolant de n’avoir pas pu ouvrir les yeux de ses filles sur les dangers de l’islam

 Pour Muxu64:

Bonjour. Je ne crois pas que vous ayez failli dans l’éducation de vos filles. Simplement nous ne pouvons pas garder les enfants à la maison, nous sommes obligés de les scolariser. A l’école, ils subissent une sorte de formatage général, impitoyable avec ceux qui y dérogent. On leur serine à longueur de cours que du « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, sauf les occidentaux, coupables de tous les malheurs de la terre », et il y a des pans entiers de l’histoire de l’islam qu’on ne leur enseigne pas. Cela aboutit à un état d’esprit qui doit être difficile pour vous aujourd’hui.

Si vos filles aiment lire, je vous conseille deux livres qui m’ont permis d’ouvrir les yeux de bien des personnes qui avaient une vision idéalisée de l’islam. Ces deux livres ne coûtent pas cher, sont courts et écrits pour tous publics. Les enfants peuvent les lire à partir de l’âge de quinze ans. Il s’agit de:

JESUS ET MAHOMET, de Marc Gabriel, un ancien imam égyptien de la fameuse faculté de théologie islamique d’Al-Azhar, au Caire, qui raconte l’islam de l’intérieur, qu’il a abandonné depuis dans des circonstances dramatiques.
Aux éditions Ourania.

LE PRIX A PAYER, de Joseph Fadelle, un ancien musulman irakien réfugié en France, qui raconte d’une manière haletante (on ne peut plus lâcher ce livre une fois la lecture commencée) comment sa vie confortable de musulman bourgeois a basculé à cause d’une simple rencontre faite pendant son service militaire.

Vous pouvez commander ces ouvrages à votre libraire, ou sur internet.

Une dernière chose: si vos jeunes filles ont déjà une conscience féministe, ou bien ont déjà été confrontées à des attitudes machistes, vous pouvez les sensibiliser par ce biais, en leur parlant du statut inférieur des femmes en islam. Ne vous découragez pas, car le temps joue pour vous, vos filles comprendront certaines choses en mûrissant.

Bien à vous,
Eva.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


7 thoughts on “Conseils à des parents désemparés devant les oeillères de leurs enfants, par Eva

  1. AvatarDorothée - Paulmest

    Il ne faut surtout pas couper la communication, et ne pas baisser les bras quand bien même que celà soit difficile.
    Témoignage :
    ma fille agée aujourd’hui de 33 ans, ado, attirée par des non vladimirs. Très dure pour moi d’accepter ce phénomène, étant seule, j’ai joué la carte de la communication, je faisais venir ce jeune à la maison, mais il est vrai qu’à cette époque, l’islam n’était pas arriver à ce stade, j’entame des conversations avec ce jeune en présence de ma fille, la vie, la réflexion, etc… tous les sujets sont bon pour mieux déceler et les mettre en porte à faux. Et il faut partir du principe que le temps joue pour vous, plus le temps passe, plus le jeune réfléchit. Situation très dure, je l’avoue, mais j’ai gagné, rupture. Ouf…et hélàs un autre combat m’attendait, la drogue et tout ce que cela amène, alors j’ai continué le combat, je n’ai jamais coupé la communication, seul lien qu’il vs reste pour déceler à travers les mots, les gestes, les problèmes…Ce sont des combats très durs je le conçoit, se sont nos enfants, ns n’avons pas le choix. Aujourd’hui, je dors sur mes 2 oreilles, elle a retrouvée sa route, rejetée avec une force plus grande encore que la mienne cette population, ces vices (drogue) car souvent celà va ensemble, elle travaille, a une vie équilibrée. Donc courage IL FAUT SE BATTRE, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Bravo Dorothée pour ce témoignage et cette belle leçon de résistance qui paye grâce au dialogue

  2. AvatarMuxu64

    Merci à Eva, Dorothée et Christine pour leurs conseils et leur soutien.
    Mes filles aiment lire donc je vais acheter ses livres, les lire et les leur envoyer et je continuerai à abreuver ma cadette de mes mails recueillis sur RR et RL. Son père fait de même avec ses sources de son coté mais elles m’ont avoué ne plus lire ses mails….donc les miens doivent suivre le même chemin, tant pis,…..je continue.
    Pour le moment, vu la distance qui nous sépare (plus de 600kms) je n’ai guère d’autre moyen d’action donc je m’obstine en espérant, en priant !! que cela porte ses fruits ou qu’il y ait une prise de conscience…..un jour…..

  3. AvatarJean

    Nos enfants subissent un lavage de cerveaux dès l’école maternelle , il arrivera un jour ou on leur demandera de dénoncer leurs parents s’ils ont des propos anti immigration ou anti islam

    Ils auront été tellement formatés, que la plupart refusera d’ouvrir les yeux.

    Malgré le succès de la marche contre le fascisme islamique, je reste pessimiste pour l’avenir de notre pays, quand on connait le pouvoir de nuisance de nos ennemis ( je ne trouve pas d’autre mot pour les définir). Nous l’avons bien vu avec les ‘femen ’ (en mission commandée ?) lors de la manifestation contre le mariage pour tous.

  4. AvatarAnonyme

    Autre conseil : surveillez les cahiers de vos élèves, allez aux réunions parent professeur, ils disent souvent quels livres ils donneront à lire.
    Je me souviens d’un livre donné par un prof de Français. Pour motiver les élèves il parle « du quartier, emploi des mots djeunes, contient des prénoms Maghrébins, parle d’un couple métiss etc Il défend effectivement les filles face aux abus des garçons mais véhicule directement la « culture » banlieusarde et le socialisme indirectement. Lisez les sommaires des livres qu’ils donnent aux enfants et lisez quelques extraits dans le livre.
    Pensez à jeter un oeuil aux cours d’histoire des 5èmes censés parler de l’islam. Vérifiez les cours sur la guerre froide (4ème 3ème), ou souvent les 100 millions de morts du communisme ne sont pas même pas mentionnés ! Cour sur la 2nde guerre mondiale et l’esclavage aussi, expliquez leur la traite des blancs.
    Lorsque vous repérez une omission ou un mensonge expliquez leur immédiatement.

    La TV, pensez le soir à regarder de temps en temps en famille avec vos enfants ou ados des films historiques bien choisis, des émissions parlant de l’islam mais restant à leur portée, c’est à dire intéressantes. N’insistez pas trop non plus, faut pas les saouler non plus sinon ils se lasseront et n’écouteront plus ces émissions avec vous.

    N’oubliez pas leur éducation historique et politique, ne les laissez pas à l’abandon en pâture à l’école qui elle n’oubliera pas de s’occuper d’eux. Je me rappelle d’un enfant qui a appris au CP la chanson Renaud Manhattan Kaboul
    (extraits : « 2 étrangers aux bout du monde, si ressemblants, si différents  »
    « Petit Portoricain, bien intégré quasiment New-Yorkais »
    « pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle »

    « So long, adieu mon rêve américain,
    Moi, plus jamais esclave des chiens
    Ils t’imposaient l’islam des tyrans
    Ceux-là n’ont-ils jamais lu le Coran ? »

    Les dieux, les religions,
    Les guerres de civilisation,
    Les armes, les drapeaux, les patries, les nations,
    Feront toujours de nous de la chair à canon)

    IMAGINEZ CA IMPOSE PAR DES PROFS A DES ENFANTS ! ET LA LAICITE POLITIQUE A L ECOLE !

Comments are closed.