Témoignages sur l’Aïd et la… désintégration !


Il n’y a jamais eu autant d’absences dans les rangs des élèves et dans ceux des enseignants que depuis Hollande a été élu.

Comme s’ils savaient que l’heure de l’islam religion reconnue, autorisée, encouragée, pour ne pas dire prioritaire était venue.

Parce que Hollande n’est pas fichu de rappeler que nous sommes un pays laïque et qu’il n’y a aucune raison pour que la religion, chose privée, de quelques-uns , justifie désorganisation et absences.

Aïd, ramadan, les vendredis …   C’est que les demandes de congé ou de rythme particulier des musulmans posent  de plus en plus de problèmes dans les entreprises.

C’est que les demandes des musulmans sont de plus en plus incisives, de l’ordre de l’exigence, comme si, en tant que musulmans, ils avaient droit à un statut à part, à des avantages particuliers.

Nous ne sommes plus que des dhimmis, grâce à nos dirigeants et à ceux qui  acceptent les desiderata des musulmans qui ne respectent pas nos lois et nos traditions. Certes il y a beaucoup de musulmans qui aiment la France et qui respectent nos lois mais leur silence est inquiétant et la minorité active se développe vitesse grand V.  Pour notre plus grand malheur et celui de tous ceux qui, nés musulmans, croyaient avoir trouvé en France terre d’accueil et de liberté.

Témoignage 1

Petite anecdote vécue hier soir à Roubaix:

Apres une bonne journée de travail, conclue par la lecture de mes journaux favoris (RR, RL entre autres) je décide d’aller boire une bonne Pils à la terrasse d’un café.

J’y rencontre une mère de famille que je connais, toute fière de me dire que sa fille de 10 ans venait d’avoir (une fois n’étant pas coutume) un super bulletin.

J’apostrophe la gamine qui jouait à proximité et lui dit :
« Alors miss, il parait que t’as eu des super notes ? »

« Ouais, j’ai eu des 17/20? me dit elle toute fière « et ils devraient nous donner les bulletins demain »
« Ben dis donc » lui dis- je « pour une fois tu vas être super contente d’aller à l’école demain ! »

Elle me répond: « non j’ai pas envie d’y aller, ça sert à rien, on va rien faire, y’aura plein d’absents »

Je me retourne vers la maman et lui demande pourquoi il y aura plein d’absents.

Elle me regarde comme si j’étais un extra terrestre et me répond: « Ben c’est l’Aïd ! »

J’ai envie de hurler mais je me contiens et je fais mine de ne pas savoir ce que c’est.
Alors elle poursuit : « Ben c’est pour les musulmans, c’est comme Noel, mais ils égorgent le mouton »

Je ne pousse pas le vice jusqu’à lui demander s’ il s’agit d’une école coranique mais je me fais bien préciser qu’il s’agit de l’école publique.

L’école publique…l’école de la Rrépublique !

Djill

Témoignage 2

        Ce  matin en arrivant au lycée, mon fils ( 17 ans ) :

– aujourd’hui, ça va être calme, il va manquer du monde

– Ah bon, pourquoi ?

– C’est  l’aïd

– … ?

Voilà, rien à ajouter, tout est « normal »

Nana

Témoignage 3

En cette journée de l’aïd al kébir, les écoles se vident.. A tel point que certains profs ne font pas cours et proposent des jeux aux quelques élèves qui sont allés à l’école…

 Témoignage perso : Hier, l’un de mes gamins m’a raconté un truc qui s’est passé à l’école. La maîtresse avait demandé aux élèves de leur faire un truc sur une feuille et l’un deux avait rajouté le drapeau tunisien. Elle lui demande alors pourquoi il dessine toujours le drapeau tunisien et il lui a répondu : « Parce qu’il reste de la place »  Elle lui a alors dit : « Tu es né en France, tu es donc français » Et l’autre a répondu : « Oui MAIS je suis tunisien » Les autres élèves ont suivi avec des « Oui MAIS je suis marocain », « Oui MAIS etc…. ».. La maîtresse a-t-elle voulu leur faire comprendre quelque chose ou n’a-t-elle rien compris à la réalité de l’intégration ( ou plutôt du refus de l’intégration ) ?

Charles Martel

Témoignage 4

Dans mon entreprise de transport routier, c’est  la galère, la majorité musulmane qui y est employée veut s’absenter pour l’Aïd…  On manque de personnel, mais le patron s’entend menacer de procès pour racisme s’il n’accorde pas le congé demandé. 

Le patron a confié à un de mes amis qu’il ne s’en sortait pas, voyant de plus en plus de gens qui; lors des entretiens d’embauche, exigent d’avoir leur vendredi et  un mois de congé pour le ramadan, quand certains ne sont pas carrément absents sans autorisation pendant le dit mois, passé au Maghreb… 

Patrick


Bon, ça vous décourage ? Alors un autre témoignage qui n’a rien à voir mais qui met du baume au cœur

 Chez les militaires, la rébellion gagne aussi du terrain. Je ne vais pas parler du bug dans le système informatique responsable de la paye des soldats qui les rend fous de colère depuis plus d’un an mais d’une action de résistance et de « désobéissance » au sein des unités partant en opex (opération extérieure).

 Un ami chasseur m’a donné aujourd’hui un catalogue de surplus militaire (USMCPRO.COM) et à la page 47 il y a des « Morale patchs » sorte de badges de tissu se mettant sur les tenues militaires. Et je lis : très en vogue dans les différentes armées…    Ils sont en anglais mais compréhensibles : « INFIDEL »    « WE DO BAD THINGS »   « SPARTAN MOLON LABE* »    « BEER DRINKING »   « PORK EATING INFIDEL » …  J’ai contacté un ami militaire (Forces spéciales)  et il m’a confirmé que de nombreux militaires portent ces « Morale Patch » lors des missions dans les pays islamiques car ils ne se font aucune illusion sur les ennemis et les « alliés » islamiques.  Le vent tourne et moi je suis en pleine forme.

 *Juste une explication historique sur « Spartan Molon Labé »  : Molon Labbé « venez les prendre » Réponse du Roi Léonidas à la demande de l’armée perse de leur remettre leurs armes à la bataille des Thermopyles.  Tout est dit !!!

Luc Forgeron

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Témoignages sur l’Aïd et la… désintégration !

  1. Well

    Nous autres athées sommes bien isolés. Plusieurs siècles de lutte contre la religion anéantis en 10 ans

    J’ai vu des collègues juives souhaiter « bon aïd » avec un grand sourire (factice ou sincère ?) aux élèves musulmans, et c’était sous Sarkozy. Je n’avais jamais entendu ce mot auparavant. Ces mêmes collègues qui prennent un congé pour je ne sais quelle fête juive dont j’ignore également le nom, quand les autres font cours.

    Je n’ai jamais compris ce genre de fayotage religieux avec les élèves, venant pourtant de collègues exigeantes.

    Sans compter le repas de fin d’année halal décidé dans le plus grand secret par l’intendant. La secrétaire seule au courant n’a pas osé protester. Heureusement qu’elle éventé l’affaire, je suis allé expliquer à l’intendant ce que voulait dire halal. La secrétaire s’est fait ensuite passer un savon, mais on a gagné (momentanément sûrement)

  2. Hélène

    Ceux qui travaillent en entreprise et « exigent » leur vendredi, j’espère qu’il ne leur est pas payé, ou alors, qu’ils viennent travailler le samedi ou le dimanche, et le jour de Noël en compensation de celui de l’aïd, ce serait la moindre des choses.

      1. nicolas

        Je confirme, cela ne se passe pas comme cela.
        En cas de refus l’arrêt maladie est de coutume, comme c’est le cas du moi du ramadam…
        Mais les statistique ethnique sont interdit … Comme de part hasard…

  3. POLLETT DanielPOLLETT Daniel

    Pour ce qui est de l’école, si cela arrivait à l’école d’une de mes filles, je ferais immédiatement une intervention plutôt bruyante pour exiger la normalité des cours même s’il y a des absents.
    Pour ce qui est de l’entreprise, voila une bonne raison de plus pour employer des Français qui vivent comme des Français, il faudra encore quoi pour le comprendre?

  4. Philippe

    Le témoignage de Patrick me fait sourire bien que je sois sincèrement navré pour lui.
    Je suis routier et mes journées font souvent 12h, 9 de conduite réelle plus les temps d’attentes et de paperasserie.

    J’avais voila quelques annees une navette de 650km au total, du bon boulot, remorque laissée le matin chez le client, chargée durant la journée je venais la reprendre le soir, faisais 325km d’une traite, la déposée dans un autre dépôt, faisais ma pause réglementaire (45min) puis je prenais l’autre remorque laissée le jour précédent et faisais le retour.

    Pas compliqué tout ca, mon client etait une très grosse entreprise pharmaceutique.
    Un jour un des responsables des transports à demandé à voir nos disques (ou on vois la conduite, les arrêts etc) et il à demandé aux musulmans (de la concurrence) d’expliquer pourquoi ils s’arrêtaient durant le premier trajet et donc perdaient du temps, et aussi, ne respectaient pas la clause qui demandait que la marchandise ne soit JAMAIS arrêtée sur des aires de repos (les produits pharmaceutiques étant chers)
    Réponse des musulmans, ils devaient faire la prière !

    Quelques semaines après, il y a eu de nouveaux contrats suite à des négociations de tarifs, de remises en conformité etc etc, et oh « surprise » mon entreprise à pu placer SEPT camions sur ce client, SEPT !
    Raison invoquée, notre efficacité et notre régularité ainsi que notre respect des demandes.
    Raison réelle, qui me fut avouée par un des responsables dont j’avais la confiance, nous n’avions AUCUN chauffeur musulman et donc il y avait la garantie qu’aucune prière ne viendrait ralentir les prévisions.

    Le plus drôle, c’est que c’était « faux » en effet je suis croyant (protestant) et avant de reprendre la route je demande toujours à saint Christophe de me permettre de ne pas avoir d’accident, mais bon, saint Christophe et moi nous nous connaissons depuis longtemps et donc ca prend très peu de temps.

    Bref pour ce qui est de la compétitivité j’adore l’islam car être meilleur qu’un musulman c’est extrêmement facile.

      1. Philippe

        En me relisant aujourd’hui je constate que j’ai oublié quelque chose et que j’ai été imprécis.
        Je parle de soir ou de matin mais ce n’est pas exact puisque les horaires pouvaient aussi bien être vingt heure à huit heure que l’inverse ou midi à minuit, ces transports n’etant interrompus que du samedi à 14h au lundi à 3h du matin.
        La précision est importante car les musulmans avaient demandé parfois à des chauffeurs non musulman de les laisser faire les nuits (peut être que leurs cinq prières ne sont que journalières je l’ignore)
        Évidemment les chauffeurs préfèrent tous rouler de nuit puisque la circulation est meilleure et que les heures de nuits sont mieux payées mais en tout cas jamais un chauffeur non musulman ne m’a jamais demandé de lui laisser ce qu’il y a de mieux pour son bénéfice personnel (sauf exception ponctuelle quand je n’avais pas d’enfant ou je faisais souvent les samedi matin pour permettre à un pote d’être avec ses mômes)
        Actuellement je fais (pour quelque temps encore) du transport frigorifique et je constate que pour ce maudit Aïd on ne me propose pas de transporter les moutons à livrer aux supermarchés, pas plus que des musulmans ne transportent de porc d’ailleurs. À noter aussi que mon chien roule avec moi (il est tout petit et attaché côté passager) il est adoré par tout les collègues que je croise sauf par la majorité des arabes.

  5. eric

    Logique comptable :
    Comment les écoles en France se vident elles alors qu officiellement il n y a que 10% d étrangers ?
    C est la preuve que les chiffres sont faux ou alors un grand nombre de la population est convertie à ce jour !

Comments are closed.