Dites « 732 » ou « Charles Martel »… et vous risquez un an de prison


Voyage au pays de Kafka.

Ils ont tellement peur de la grogne populaire qui enfle chaque jour davantage qu’ils en perdent les pédales.

Il faut examiner les slogans retenus par le parquet comme incitatifs à la haine raciale, on y découvre que 732 et Souviens-toi Charles Martel en font partie…

 Ainsi se référer à notre histoire nous mènerait en prison.

Ainsi prendre comme exemple le 25 octobre 732 qui a vu les envahisseurs de la France repoussés nous conduirait en prison.

Bientôt, sans doute, prendre comme exemple l’appel du 18 juin 40 qui a vu De Gaulle appeler à lutter contre l’envahisseur nous conduira-t-il en prison.

 Il est interdit, en France, de considérer que notre pays pourrait être en danger et  d’attirer l’attention de nos concitoyens sur ce danger si ceux qui menacent notre pays le font au nom d’une religion.

 Pourquoi ? La loi protège le droit d’avoir une religion et pour mieux protéger ce droit interdit de fait la critique de quiconque agit au nom d’une religion.

 On remarquera que dans le cas des Identitaires de Poitiers il n’y a pas eu de slogans hostiles aux musulmans mais des slogans contre les mosquées…  et que cela suffit pour se retrouver en prison.
Ils ont donc franchi un nouveau cap, ils ont, de fait, entériné le delit de blasphème.

Oyez bonnes gens, il est dorénavant interdit de critiquer une religion en France. Il est dorénavant interdit de prononcer les mots « mosquée » et « islam » -sauf pour les encenser-.

 Conséquences :

Des Chinois, des Martiens, des Anglais…  envahiraient la France, on pourrait critiquer, tirer la sonnette d’alarme, pas de souci.

Des bouddhistes, des adventistes du septième jour   envahiraient la France, on ne pourrait pas le dire, le déplorer et appeler à se défendre, parce que les envahisseurs sont protégés pas la loi du moment qu’ils agissent en tant qu’adeptes d’une religion.

 Autrement dit les lois Pleven  et Gayssot  ont préparé le terrain pour nous ligoter définitivement et nous empêcher, par la menace judiciaire, de faire ce qui est notre devoir, défendre notre pays, si les agresseurs agissent au nom d’une religion. Comme si une religion ne pouvait pas nuire…

 Voltaire, reviens, ils sont devenus fous !

Christine Tasin

Voici en complément la lettre envoyée par Chantal Macaire à la Présidence de la République

Monsieur le Président,

C’est à se demander si nous sommes encore dans un pays libre, qui reconnaît la liberté d’expression, ou déjà dans une république islamique, régie par la charia !

De jeunes Français de Génération Identitaire -qui n’ont pas d’antécédents judiciaires- sont aujourd’hui placés sous contrôle judiciaire, alors qu’ils n’ont commis ni agression physique, ni vandalisme, ni viol, ni vol, ni violence, mais qu’ils ont juste exprimé leur ras-le-bol contre la politique d’islamisation de leur pays et ont réclamé un referendum.

D’autres jeunes « défavorablement connus des services de police » -selon l’expression consacrée-  ressortent libres des commissariats, après avoir brûlé des voitures, tendu des guets-apens aux forces de l’ordre, forcé des barrages ou caillassé des pompiers…
Pire encore, ceux qui ont récemment manifesté sur les Champs-Elysées contre le film sur Mahomet, en appelant à égorger les juifs, ne sont passibles d’aucune poursuite judiciaire (pourtant des vidéos existent, qui permettent de les identifier)…

Mais les jeunes identitaires encourent, eux, de lourdes peines -disproportionnées par rapport aux faits eux-mêmes…
A croire que dans la France socialiste, il est plus grave de mettre des tapis de prières sous la pluie que d’appeler au meurtre de ses compatriotes ! A croire qu’il est plus criminel de demander l’application des règles démocratiques (la consultation du peuple par voie référendaire) que de s’apprêter à commettre des attentats terroristes sur le sol national (témoin, les salafistes relâchés après le coup de filet opéré par Manuel Valls).
Les jeunes patriotes ont occupé une mosquée en construction (un chantier, donc) illégalement et n’ont pas requis l’autorisation de la préfecture pour leur manifestation, certes. Mais je vous rappelle que des clandestins ont occupé en toute illégalité des églises  (dont la Basilique Saint-Denis) et que des musulmans ont prié des années durant dans les rues, au mépris de la loi, sans que des sanctions n’aient été prises.
On leur fait également grief d’avoir évoqué Charles Martel et 732 : est-il donc interdit par la loi d’évoquer ce chapitre de notre Histoire nationale ? Ou bien prévoyez-vous une prochaine repentance pour que la France s’excuse d’avoir arrêté les Arabes à Poitiers en ce lointain VIIIème siècle ?
Evidemment, on les poursuit pour « incitation à la haine raciale », ce délit passe-partout qui permet de traîner n’importe qui devant les tribunaux, au mépris du bon sens puisque l’islam n’est pas une race et que l’ « incitation » en question ne peut pas être prouvée et qu’on ne peut pas en mesurer le degré  !  

Comment ne pas s’indigner devant cette inversion des valeurs, ce deux-poids deux-mesures, cette répression de la liberté d’expression indignes du pays des Droits de l’Homme ?

N’y a-t-il pas là un risque de monter les Français les uns contre les autres et de précipiter le pays dans un chaos de violences ?

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments distingués.

Ch. MACAIRE

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


28 thoughts on “Dites « 732 » ou « Charles Martel »… et vous risquez un an de prison

  1. Well

    Enfin des successeurs à Arsen Lupin.

    Arsen Lupin, notre Arsen Lupin, nous manquait depuis trop longtemps, mais nous voilà rassurés, car ce sont des milliers de trouvés 100 après. Quand on vous disait qu’on avait des chances pour la France !

    Rien à voir avec ces individus dangereux qui mouillent des tapis de prière. Ca c’est petit et lâche, ça mérite des sanctions fermes, Monsieur Valls.

    Non, les faits qui ont eu lieu hier dans l’Essonne, ça c’est la classe. Là, c’est en effet une voiture de police dégradée, et un policier frappé à la tête d’un coup de matraque. Ce n’est rien, ce n’est que la police me direz-vous, mais surtout, là où ça surclasse les petites frappes de Poitiers, c’est que les agresseurs des policiers, magnanimes, les ont laissé « se dégager ».

    Quelle classe quand même dans les cités. Revoilà enfin l’esprit chevaleresque d’Arsen Lupin dont nous étions privés depuis plus de 100 ans, et là où on ne l’attendait pas, dans ces cités tant décriées. Pas chez cette racaille d’Identitaires.

    Cette escarmouche entre 30 individus et 3 flics n’était finalement qu’un passe temps du petit peuple de la nuit pour tuer le temps, les nuits d’hiver sont tellement longues. Un simple jeu entre flics et voyous qui se connaissent, s’estiment et se respectent en habitués du terrain. On va pouvoir retrouver les grands récits d’aventure qui feront rêver la ménagère, qui en bonne citoyenne, au lieu d’occuper les mosquées, regarde fidèlement son 20 heures.

    On pourra même nous faire un petit film noir genre « flics et voyous, le retour ». Je vois déjà les dialogues :

    « Hé Vladimir, quand tu auras un moment, tu passeras me voir au poste, j’ai pas eu le temps de te délivrer un récépissé en me dégageant. »

    « T’inquiètes, mon pote, je sais que tu es réglo. Et ta caisse, tu t’es pas trop fait engueuler en rentrant ? ».

    « Arrête, la crise, j’ai cru que le patron allait tomber raide »

    1. resistancerepublicaine

      Bravo Pascal pour ce superbe texte, je vous l’emprunte, mais il m’aurait fallu, quand même, le lien du fait-divers originel

      1. Well

        C’est dans la presse gratuite de lundi 22 octobre, Metro et Direct matin. Seul ce dernier précise qu’il y a eu blessure. .
        Voici le texte intégral :

        Trois policiers pris à partie en Essonne.

        Trois policiers de la BAC ont été légèrement blessés, hier, après avoir été pris à partie par une trentaine de personnes dans une cité de Vigneux (91) alors qu’ils poursuivaient deux hommes suspectés d’effraction. le groupe d’individus était armé de pierres et de bâtons. Un des agents a été frappé à la tête d’un coup de matraque. les fonctionnaires ont dû faire usage d’une grenage de désencerclement et d’un tir de gomme-cogne pour se dégager.

  2. POLLETT DanielPOLLETT Daniel

    Le chaos de violences est déjà installé, c’est le prélude à la guerre civile et les irresponsables qui nous gouvernent sont les seuls à ne pas le savoir, c’est pourquoi ils continuent à persécuter ceux qui manifestent encore pacifiquement, mais la patience a des limites. Nous sommes dans la seconde phase du scénario expliqué par Youri Bezmenov. Le contraste est édifiant entre ce que risquent les citoyens ordinaires et les patriotes d’une part, et ce que ne risque pas la racaille d’importation. La normalisation prévue dans la quatrième phase a déjà son commencement avec le politiquement correct générateur d’inquisition, de censure et de désinformation. Il nous appartiendra de vaincre lors de la troisième phase.

  3. Resistant

    Problème : combien font
    365+12+24+131+200 ? Vous avez trouvé !?
    …..glasp, ça y est….sirènes hurlant à la mort dehors…la gestapolizei arrive….je quitte. biip..biip..

  4. robin hood

    L’immigration qui pose des problèmes en France est l’immigration musulmane qui est intolérante par rapport aux modes de vie contraire à l’islam, notamment la laicité neutre.
    Une immigration massive musulmane tend à remplacer l’identité européenne parce que les françaises et les français ne font plus d’enfants ainsi que les européens de souche.
    Nos politiciens expliquent que l’immigration est donc nécessaire car sinon notre système de retraite va s’effondrer. A leur place, si j’étais politiciens, face à ce constat, je mènerai une politique visant à inciter les français à faire des enfants par des aides financières importantes, qui devraient coûter moins cher que les 60 milliards d’euros dépensé annuellement pour accueillir et aider les immigrés en France.
    Face à l’immigration et la démographie importante des nouveaux européens, la culture d’origine des pays européens va se diluer, jusqu’à disparaître, si cette situation persiste.
    Ce qui est clair est qu’une immigration massive musulmane contribue à remplacer l’identité européenne.

    Peut être l’objectif est de remplacer une civilisation libre et critique par une autre qui se soumet plus facilement car elle est habituée à la censure de la liberté d’expression notamment avec tous les interdits de l’islam.

    Il est aussi flagrant que nos politiciens ne défendent plus la liberté d’expression, notamment en laissant s’appliquer deux lois censures : Pleven et Gayssot
    qui permet de juger une personne non pas sur des faits réels mais sur des pensées suspectes avec un jugement toujours subjectif et de ce fait non neutre.

    Ce que nous propose les politiques, c’est de faire confiance à la République. Toutefois, comment peut on avoir confiance face à une république qui par électoralisme fait des pas vers l’islam et interdit les apéros saucisson pinard dans l’espace public majoritairement musulman.

    Comment s’assurer, nous chrétien, laique, que si un jour les musulmans sont majoritaires en france, ils ne voudront pas changer la république et la démocratie par un état islamique ?
    Des inquiétudes apparaissent et c’est normal. Dans aucun pays où les musulmans sont devenus majoritaires, les autres minorités religieuses sont restés en sécurité.

    1. resistancerepublicaine

      Entièrement d’accord les allocations devraient être réservées aux Français et incitatives à faire des enfants. votre question finale ne se pose pas si un jourl e smusulmans sont majoritaires chez nous ce qui arrivera dans une génération à peine au train où vont les choses ils imposeront la charia et la France deviendra un état islamique

      1. pascal

        La France, Fille Ainée de L’Eglise ne peut pas et ne va pas devenir un état islamique.La Vierge Marie ne peut pas abandonner son Royaume aux mains de ses ennemis.

        1. kafirpride

          Ouais, on peut rêver…mais en face ce ne sont pas de doux rêveurs! ce n’est donc pas avec un rosaire que vous allez arrêter une rafale d’AK47.
          Alors si vous voulez que le ciel vous aide, commencez par vous mobiliser et le faire autour de vous.
          Ne perdez pas non plus de vue que chaque jour passé nous rapproche d’une confrontation devenue inéluctable et pour l’instant nous sommes loin d’être prêts, eux si!
          Ils ont:
          Des moyens financiers quasi illimités
          Une doctrine claire et éprouvée
          Une stratégie de conquête intelligente et sophistiquée
          Des territoires avec des bases nombreuses où ils sont « comme des poissons dans l’eau ».
          des commandos déjà infiltrés qui s’entrainent activement.
          Une masse de partisans mobilisable à tout moment.
          des stocks d’armes
          le soutien des pays de l’OIC
          etc…
          De notre côté:
          Des citoyens en proie au doute, sans vision d’un avenir clair.
          Des élites sans aucune vista stratégique, refusant de nommer l’ennemi.
          Une population peu au fait de la menace, voire incrédule en tout cas ignorante de la réalité islamique. Pensant que l’islam « c’est une religion comme les autres » et non pas une idéologie totalitaire, la pire que la civilisation ait à affronter.
          des complicités actives dans les milieux politiques et médiatiques qui leur donnent les moyens de nous préparer psychologiquement à accepter notre défaite.
          Les moyens que leur offre la démocratie pour nous faire prendre les vessies islamiques pour des lanternes démocratiques, liberté d’expression, accès permanent aux mé(r)dias
          le soutien des nombreuses associations d’idiots utiles qui voient en eux les nouveaux damnés de la terre avec qui il est si chic de fraterniser
          je m’arrête là, ça devrait suffire ,non? pour l’instant en tout cas;
          Bonne méditation et prières

          1. pascal

            Nos ennemis ne disposent que de moyens humains pour nous combattre et ces moyens sont dérisoires face à la Puissance du Seigneur qui est n’en doutons pas de notre côté.Ne soyons pas effrayés et gardons la foi.

  5. Resistant

    Ainsi, dans la France de 2012, un jour 4 jeunes montent sur un toit, celui d’un chantier de Mosquée, avec banderoles pour demander un référendum, avec des mises en examen, une dissolution proche de leur mouvement. De l’autre côté, nous voyons des expulsions forcées, vigoureuses et haineuses : et on laisse faire les maghrébins qui se font justice eux mêmes, en violant toutes les lois de la république….

    http://desouche.blogspot.fr/2012/10/roms-la-crainte-dun-nouveau-derapage.html

    « Il faut maintenant les protéger »

    Le scénario d’un nouveau coup de force des habitants est redouté par tous les responsables associatifs, d’autant que ces familles se sont installées ici sans autorisation. « On ne s’en sort pas », juge Caroline Godard, de l’association Rencontres tziganes. « Depuis jeudi soir, ils ont été extrêmement traumatisés par l’épisode qu’ils ont subi », ajoute-t-elle. « Il faut maintenant les protéger et faire en sorte qu’il puisse s’installer à un endroit convenable », conclut-elle.

    Voici la France de 2012…un commentaire ?

  6. Ma liberté de penser

    Donc, comme toujours, deux poids, deux mesures !

    D’un côté, les racailles impunies, qui se sentent pousser des ailes depuis quelques mois (merci flamby) et de l’autre des jeunes patriotes qui veulent rendre aux français laïques la liberté sur laquelle nous vivions depuis 1905…

    Mais… Comment une mosquée en cours de construction pouvait t’elle déjà être « garnie » de tapis de prière ?

    Cet endroit est « interdit au public » donc potentiellement dangereux pour quiconque se permettrait d’y rentrer… Nos jeunes identitaires ont sans doute fait attention à ne pas se blesser puisque tout s’est passé « en douceur »…

    Mais les tapis ? cela prouve bien que les musulmans viennent déjà prier dans un lieu encore interdit et pas encore « consacré » ni « inauguré » ! Alors !

    Donc les jours de prière, les ouvriers doivent quitter le chantier pour laisser la place, non ?

    Quel dégoût de voir ainsi tomber notre patrie aux mains de cette partie de la population qui ne veut pas s’intégrer, on en a des exemple tous les jours !…..

    Bonne journée Christine….

    1. resistancerepublicaine

      Oui c’est ahurissant comment des tapis de prières peuvent-ils se trouver sur un chantier interdit au public et comment peut-on poursuivre quelqu’un à causede ces tapis ????

  7. PLENT

    Concernant la construction des mosquées, je me souviens d’un fait arrivé en Alsace (à vérifier tout de même). Le moyen utilisé pour que la construction ne se fasse pas a été très simple, les gens en question ont utilisé le coran dans son expression direct, sachant que le porc est un animal impur dans cette religion, ils ont utilisé deux cadavres de cochons pour rendre ainsi « impure » la terre sur laquelle devait être construite la dite mosquée. Ainsi aucune violence et pas de construction. A voir.

    Quant à charles martel et 732, cela est tout simplement dans le programme de « démoralisation » du peuple et cela prend effet peu à peu. Je pense que le temps des courriers et des pétitions est dépassé, il faut pouvoir agir différemment et en nombre. N’oubliez pas que l’union fait la force, à nous de le prouver, qu’en pensez vous ?

    1. resistancerepublicaine

      il semble qu’ils aient trouvé le truc pour contourner la souillure du porc sur un chantier en construction et que cela n’empêche plus rien

  8. Eric D

    Bon, et bien puisque nous risquons un an de prison, je vais changer mon avatar et mettre Charles martel pour fêter l’anniversaire de la bataille du 25 octobre.

    1. AlainAlain

      J’ai rajouté cette belle date symbolique sur le mien, et elle y est pour y rester. On devrait faire imprimer des T-shirts avec cette belle date, une couleur de notre drapeau pour chaque chiffre, et les porter fièrement.

      Hors de question que je joue à leur sale jeu et me laisse intimider car mes racines, l’histoire de mon pays, ma patrie, JAMAIS je ne les renierais pour qui que ce soit, et encore moins pour les traîtres/vendus/collabos qui veulent notre disparition.

  9. kafirpride

    Chers amis,
    je ne peux m’empêcher de vous livrer ma réaction suite à la façon dont sont et seront désormais traités les Résistants:

    On peut remarquer que depuis que s’est levé le vent de l’islamo-lucidité et qu’à chaque évènement mettant en évidence directement (ou non) la réalité de l’islam, sa violence, son racisme, son incompatibilité totale avec notre culture et les lois de la République, les ténors, ou plutôt les castrats de la néo-pensée islamo-politico-correct déclenchent immédiatement un tir de barrage nourri dans notre direction, espérant ainsi retarder la prise de conscience générale par les citoyens.

    Plus se développe la prise de conscience populaire et plus leur réaction se fait brutale. Mobilisation immédiate pour diffuser la pire propagande islamo-correcte, la plus abjecte désinformation sans vergogne aucune dans les merdias. On a pu le voir aussi avec l’action de la 17° chambre (à se coucher devant l’islam) contre Pierre, Pascal et bien d’autres. On voit maintenant les résistants de Poitiers se faire traiter avec la plus extrême sévérité. Je ne peux m’empêcher en voyant cette fureur juridique à sens unique de penser, en entendant ce procureur au traitement des otages de Chateaubriand et aux sections spéciales qui s’ensuivirent, à ces magistrats qui prêtèrent serment au régime de Vichy…

    Nous somme de plus en plus un danger pour eux, n’attendons de leur part aucune mansuétude, aucune prise en compte de l’esprit de Résistance. Ils ont commencé à pactiser avec cet ennemi implacable qu’est l’envahisseur islamique et continueront tant qu’ils ne seront pas conscients des conséquences de leurs actes. Car n’en doutons point, un jour à l’instar des collabos de 40/44, ils devront en rendre compte au Peuple français en tant que traitres à leur Patrie et collaborateurs de l’ennemi.

    Qu’ils se méfient donc du Peuple français car si celui-ci est pour l’instant paisible comme l’eau qui dort, il est certain, l’Histoire nous l’a montré à maintes reprises, que son réveil sera d’une puissance comparable à celle d’un torrent en crue, imprévisible, brutale et dévastatrice.Et nul citoyen, attaché à son pays, à sa culture, son histoire et son incomparable joie de vivre ne pourra en contester la légitimité!

    Ils ont choisi leur camp, tant pis pour eux!

    Encore faut-il maintenant trouver les moyens appropriés pour les mettre face à leur responsabilité?

  10. dappe

    GENERATION IDENTITAIRE INTERDITE?????
    Pas les partis avec des politiciens ,Elus ,condamné pour vol, abus de bien sociaux,détournement de fonds publics,…………Eux pas ??????

  11. maginet

    ET HOP Déjà à l’époque de TINTIN : » Vous l’avez rêve  » HERGE l’a fait
    Ils vont bientôt interdire dans les rayons ces livres, une censure de plus.

    c’était à prévoir, les voleurs, ceux qui agressent les forces de l’ordre, ceux qui caillais-sent les voitures, qui agressent les citoyens, les dealers . VIVE LA LIBERTÉ.

    Mais la révolte et la haine je pense que les actuels dirigeants l’a cultive

  12. Dorothée - Paulmest

    Quand les cathos lillois offraient une mosquée à leurs frères de foi – Publié le 23/10/2012 (FDESOUCHE)
    | IL Y A 40 ANS | Une mosquée dans une chapelle ? Sacrilège ! C’est Charles Martel qu’on assassine !

    Le 20 juin 1980, l’imam «temporaire» Abderrahman Loughaieb, 75ans, officie lors de la première prière à la mosquée de Lille.

  13. BEN HUR MARCEL

    « La solution pour montrer aux politiques et surtout aux musulmans envahisseurs » que nous allons reconquérir notre pays est de « tagguer » 732, des croix de templiers et des Croix de Lorraine sur tous les lieux publics et sur les mosquées, d’arborer le drapeau Français sur nos demeures (comme font les Américains) Une démonstration de force, voilà ce qu’ils redoutent! C’est NOTRE FRANCE et nous allons la récupérer!

  14. Le pen

    Et Charles Martel arreta les sarrasins en 732. Mais il ne les supprima point. Ceux ci continuerent à sévir dans toutes la province de Guyenne (sud ouest actuel) pendant 8 siècles sous formes de bandes qui s’attaquaient aux voyageurs imprudents, ou effectuaient des razzias dans les fermes et villages isolés…

    lire le roman historique « fortune de France » de Robert Merles

Comments are closed.