Quand l’Union des Familles Musulmanes du 93 défie ouvertement la loi


 Voilà des associations qui ont pignon sur rue, qui reçoivent des subventions des pouvoirs publics et qui prennent le contre-pied de la loi au nom de l’islam.

On lira ce torchon intitulé « Le Niqab supérieur à jamais au dévoilement du visage » où l’on lit, entre autres aberrations, que l’épouse de l’auteur du texte aurait commencé à porter le niqab suite à de la « drague dans le métro  et des attouchements malsains malgré le port d’une ample djellabah et d’un foulard« .

De quoi en rester pantois.

En effet, ceux qui osent les attouchements malsains et les insultes sont plus que rarement des non musulmans pour la bonne raison que les non musulmans ont été habitués à respecter les femmes, et qu’ils puissent draguer, glisser un compliment, voire proposer de boire un café fait partie du jeu de la séduction, normale et qui n’a rien d’insultant, au contraire. Tandis que le coran incite à considérer les femmes non voilées comme des prostituées et à les traiter en esclaves sexuelles, et je reçois chaque jour des témoignages comme celui de la jeune cinéaste harcelée dans le quartier musulman de Bruxelles.

Quant au fait que quelqu’un puisse avoir envie de tripoter une femme en djellabah et en foulard… j’ose le mettre en doute ; il me semble que seuls des pervers polymorphes –donc forcément en très petit nombre- pourraient avoir de tels instincts. Il faut avoir faim face à de tels tue-l’amour, non ?

Bref, lorsque les choses auront changé dans ce pays ils faudra non seulement supprimer les subventions mais aussi interdire les associations qui font l’apologie de l’illégalité.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Quand l’Union des Familles Musulmanes du 93 défie ouvertement la loi

  1. Dorothée - Paulmest

    Et quand LILLE mais sa couche avec FR3 – A reprendre Christine, du nectar
    France 3 piégée par l’imâm Amar Lasfar de la mosquée de Lille
    http://www.dailymotion.com/video/xubs1h_france-3-sert-la-soupe-a-l-islam_news
    « Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté »
    Amar Lasfar cité dans « La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55
    « L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle » Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997
    Amar Lasfar est un Marocain né en 1960. Il dirige la mosquée de Lille-Sud, qui possède à son étage un lycée reconnu par l’état depuis 2004. L’imâm avait chaleureusement remercié Martine Aubry pour son aide à l’ouverture de ce lycée. Lasfar dirige la Ligue islamique du Nord, représentant l’UOIF dans la région. Quand six prédicateurs invités au congrès de l’UOIF ont été interdits de territoire en mars dernier pour incitation à la haine, Amar Lasfar aurait le vendredi suivant la polémique fait un sermon très méprisant envers Nicolas Sarkozy, et aurait affirmé que le voulant ou non, la France deviendra une société musulmane à long terme. L’emploi du conditionnel est une précaution car notre source, haut placée à la Police Nationale, nous avait communiqué la transcription uniquement par téléphone.
    Observatoire de l’islamisation-octobre 2012.

  2. Dorothée - Paulmest

    Et quand vous avez les guignolos qui passent à RMC :
    « Je ne sache pas que le Blanc comme moi ou comme vous soient particulièrement agressés » (Mamère/RMC)
    Publié le 16 octobre 2012 par Mnemic
    Invité de Jean-Jacques Bourdin, Noël Mamère (EELV) se désole de « la rupture des digues » et nie le racisme anti-blanc.
    « On n’osait pas dire un certain nombre de choses et on s’interdisait de les dire quand elles rejoignaient le discours de l’extrême-droite. » – Noël Mamère
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=WKApwxRh5yQ

  3. Dorothée - Paulmest

    Chez nous, de nombreux pauvres saoudiens : il y a une photo qui aurait le mérite d’être vu par l’ensemble des internautes.
    De nombreux riches Saoudiens polygames cherchent à s’établir au Canada
    Par la fraude, naturellement…

    Lire aussi :
    Canada : «Il faut bloquer l’immigration musulmane» (Salim Mansur)
    Les diplomates canadiens en Arabie Saoudite croient qu’un orage politique pourrait se profiler à l’horizon alors que plusieurs riches hommes saoudiens polygames cherchent à s’établir ici avec leurs nombreuses épouses.
    Les diplomates affirment qu’ils sont inondés de demandes de Saoudiens polygames nantis et qu’ils ont demandé des directives à Ottawa sur l’octroi de visas aux épouses.
    Jeff Rogers, le premier secrétaire de l’ambassade du Canada au Royaume d’Arabie saoudite, a déclaré que l’ambassade voit « régulièrement » des hommes polygames demander des visas pour voyager au Canada en tant que visiteurs, étudiants ou hommes d’affaires. « Ils ont parfois l’intention de voyager avec plus d’une épouse », a-t-il indiqué à des fonctionnaires d’Ottawa dans une note datant d’octobre 2011 obtenue en vertu de la Loi sur l’accès à l’information par l’avocat Richard Kurland. « Il arrive que les candidats déclarent leurs multiples épouses ».
    Rogers a écrit aux fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères que beaucoup d’hommes ne révèlent pas leurs mariages multiples au personnel de l’ambassade. « Un nombre inconnu de demandeurs nous cachent leurs mariages polygames. Des demandeurs donnent de faux renseignements sur leur état matrimonial dans les formulaires de demandes de visas », écrit-il, ajoutant que « selon les fonctionnaires de l’ambassade canadienne, des Saoudiens tentent de contourner le système. Ils produisent des demandes indiquant qu’ils ont une seule épouse ou sont célibataires. Les épouses supplémentaires produisent des demandes séparées ».
    Rogers a demandé des directives sur la façon de traiter les demandes de ces riches candidats. « Cette question doit avoir été posée et on a déjà dû y répondre. Nous comprenons qu’il s’agit d’une question politiquement sensible, dont les tribunaux sont saisis ».
    Source : Saudi Arabian polygamists seek Canadian home, canoe.ca, 13 octobre 2012. Extrait traduit par Poste de veille

  4. Dorothée - Paulmest

    Attendez, il v’a y avoir du renfort :
    L’Algérie est prête à envoyer des imams « formés » et « qualifiés » en France Rédacteur : Damien le 16 octobre 2012 à 10:45 Fil Info
    L’Algérie est prête à envoyer des imams « formés » et « qualifiés » en France, a déclaré ce dimanche 14 octobre le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, Bouabdallah Ghlamallah. « Nous sommes au service des musulmans de France et ce en accord avec la République française », a déclaré M. Ghlamallah à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre français de l’Intérieur, Manuel Valls, en visite à Alger. L’engagement d’envoyer des imams en France découle, selon le ministre algérien, de la volonté « d’aider les musulmans de France à pratiquer leur culte dans la sérénité ».

    Officiellement, la discussion a tourné autour de la situation des musulmans en France. « Nous avons évoqué avec le ministre français la situation de l’islam et des musulmans en France et à ce titre, nous avons convenu que l’Algérie doit répondre aux besoins et aux attentes des musulmans de ce pays », a indiqué M. Ghlamallah.

    De son côté, M. Valls a relevé le rôle « essentiel » que joue la Grande Mosquée de Paris, laquelle est « profondément ancrée dans l’Histoire de France ». « Cette mosquée est un beau symbole vivant, pas uniquement pour le passé, mais aussi pour le présent et l’avenir de l’islam dans notre pays », a indiqué M. Valls, soulignant que l’objectif de son pays est de « faire en sorte que les Français, les Franco?Algériens et les Algériens vivant en France puissent pratiquer leur culte de la manière la plus apaisée et la plus tranquille possible avec une volonté partagée de dépolitisation absolue de ces questions ». Le ministre de l’Intérieur français a déclaré récemment que son pays « a besoin d’imams français, d’imams formés, pour que ce ne soient pas des imams autoproclamés qui aujourd’hui fassent passer cette doctrine de haine ».

    Suite et source : TSA Algérie, merci à Miserecord

  5. Eric D

    Pour ma part dès que je vois une boite aux lettres ambulante, je n’ai même pas envie de la regarder. Quand tout cela finira? La gangrène gagne chaque jour un peu plus notre pays, à quand l’amputation?

  6. Dorothée - Paulmest

    Et si ils obtiennent le droit de vote, nous allons avoir celà :
    La première maire en hijab d’Europe est Bosniaque le 14. octobre 2012 – 20:54

    Il faudra dorénavant l’appeler « Madame, le maire », Amra Babic, 43 ans, écrit une nouvelle page lumineuse de la Bosnie, à jamais meurtrie par la barbarie crépusculaire des années 90 et du génocide de Srebrenica, mais aussi de l’histoire politique européenne en devenant la première édile voilée du Vieux Continent.
    L’Europe aura-t-elle les yeux de Chimène pour cette économiste de formation et mère de trois enfants que ses compatriotes ont plébiscitée sans sourciller, et sans même pointer du doigt son hijab, habituellement accusé de tous les maux, y compris d’altérer l’intelligence ? Nul ne le sait encore, mais pour l’heure, Amra Babic savoure sa triple victoire, en tant que femme, musulmane, et politicienne engagée sous les couleurs du Parti de l’Action Démocratique (SDA). Une victoire inédite, qualifiée de « modèle pour l’Europe et l’Islam », qui est aussi celle de la démocratie.
    « C’est une grande victoire de la démocratie. Mes concitoyens ont fait preuve d’un formidable esprit d’ouverture en votant pour moi, tout d’abord en tant que femme mais aussi en tant que femme qui porte un voile, et également en respectant l’islam », a déclaré celle qui se verra prochainement remettre les clés de la ville de Visoko, près de la capitale Sarajevo.
    Cette élection municipale, qui fera date, intronise premier magistrat d’une cité de 40 000 âmes une veuve, dont le mari a péri sous la fureur exterminatrice des Serbes en 1995, et qui s’est investie, des années durant, dans une association de familles de combattants musulmans tombés au front. « J’ai décidé de porter le voile après la mort de mon mari », se souvient Amra Babic, en soulignant combien sa foi l’a aidée à surmonter l’épreuve de la disparition de son époux.
    Après l’âpre joute politique, le temps est venu pour la grande gagnante des urnes d’être couverte de fleurs, les gerbes fleuries accompagnant les éloges. « L’islam est très clair en ce qui concerne la femme. Il lui permet de s’investir pleinement dans la vie publique et tous ceux qui interprètent correctement son message savent que c’est la vérité », a insisté Amra Babic auprès de la presse nationale.
    Confiante dans l’avenir, la nouvelle mairesse assure que son foulard ne constituera aucun obstacle. Mais l’Europe, et certains pays plus que d’autres, saura-t-elle dépasser son aversion passionnelle et politicienne contre le voile de la discorde ? Amra Babic se veut résolument positive à cet égard : « L’Europe comprendra que cela a à voir avec les gens qui respectent leur identité propre, mais qui sont assez tolérants pour respecter les droits des autres « , a-t-elle commenté.
    Les musulmans représentent le groupe religieux le plus important de Bosnie, soit 40% sur les 3,8 millions de citoyens. Seule une minorité de femmes arborent le hijab, ce qui fait dire à celle qui s’apprête à présider aux destinées de Visoko : « Je n’instrumentaliserai jamais la politique à des fins religieuses. Si j’ai suffisamment de force pour protéger mes droits, je vais redoubler d’énergie pour protéger les droits des autres », s’est exclamée Amra Babic, comme si elle prononçait une nouvelle profession de foi, mais sa légitimité a déjà remporté tous les suffrages et conquis les coeurs.
    sur le site de OUMMA.COM

  7. Dorothée - Paulmest

    Et la culture c’est comme la confiture, moins il y en a plus on l’étale :
    Les pays arabes à la rescousse de l’Unesco à la dérive le 14. octobre 2012 – 10:05 sur OUMMA.COM

    Les Etats-Unis avaient tempêté du haut de leur suprématie mondiale contre le coup de théâtre de l’Unesco qui, en octobre 2011, décida à l’unanimité de ses membres d’accorder aux Palestiniens un statut d’Etat membre de plein droit.
    Un vrai coup de Jarnac pour Washington qui, un an plus tard, a mis ses menaces à exécution : sa substantielle contribution financière, qui représentait 22% du budget de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture, a été gelée, mettant gravement en péril l’avenir de la structure.
    Acculée dans une impasse qui n’a jamais été aussi sombre, l’Unesco a commencé 2012 avec un trou de 116 millions d’euros, dans son budget de 505 millions d’euros. Un bien mauvais présage qui a sonné le glas de son rayonnement et de son essor : « Nous sommes confrontés à des circonstances très difficiles. Nous tentons de lever des fonds cette année mais ce n’est pas tenable à long terme. Nous ne fermons pas l’Unesco, mais les Etats membres vont devoir repenser l’avenir. L’Unesco va être paralysée. » a alerté Irina Bokova, la directrice générale de ce phare du brassage culturel en berne.
    Pour tenter de conjurer le sort et de sortir la tête de l’eau, un fonds spécial a été créé dont les bons samaritains sont l’Algérie, l’Arabie saoudite, le Qatar, mais aussi la Turquie et l’Indonésie, qui n’ont pas hésité à l’alimenter généreusement. A quelle hauteur la galaxie arabo-musulmane a-t-elle volé à la rescousse du radeau Unesco à la dérive ? Mystère, mais une chose semble de plus en plus acquise : parmi les grands argentiers de ce monde qui font bien des envieux, les pétrodollars providentiels de l’Algérie font briller les yeux de nombre d’institutions internationales frappées de plein fouet par une crise budgétaire.
    Nourrissant l’espoir que les Etats-Unis reviennent à de meilleurs sentiments et irriguent à nouveau sa structure tant sur le plan pécuniaire que culturel, Irina Bokova, qui a saisi à pleine main la bouée de sauvetage lancée par les pays arabes, continue toutefois de broyer du noir sur fond d’un coup d’éclat géopolitique de l’Unesco qui s’est avéré rédhibitoire: « Cela comble les trous, mais pas à long terme.Je pense que l’Unesco a été prise dans le chaos politique lié au conflit au Proche-Orient. Je trouve cela injuste »,a-t-elle déclaré depuis le siège parisien.

  8. AlainAlain

    Voici qui me fait bien rire: « l’épouse de l’auteur du texte aurait commencé à porter le niqab suite à de la « drague dans le métro et des attouchements malsains malgré le port d’une ample djellabah et d’un foulard« »

    car elle devrait aller sortir cette con.nerie aux femmes Égyptiennes qui ne cessent de se faire elles aussi attoucher sinon pire, aussi bien dans les transports que la rue…. bien qu’elles soient eniquabées. Et ces bien des musulmans qui en sont TOUS responsables. Alors l’enfumage, qu’ils se le mettent tous en guise de suppositoire car il y en a plus que marre! Et aussi plus que marre que ces associations pourrie soient subventionnées avec NOTRE argent.

  9. Dorothée - Paulmest

    Et on continue dans l’arrosage, on distribue l’argent que nous n’avons pas :
    Yamina Benguigui promet un million d’euros d’aide au PAM – Publié par France Presse Infos

    En République démocratique du Congo (RDC), dans la foulée du sommet de la Francophonie de Kinshasa, la ministre « française » en charge de la Francophonie s’est rendue lundi 15 octobre à Goma dans l’est du pays.
    Yamina Benguigui y a notamment annoncé un don d’un million d’euros au Programme alimentaire mondial (PAM). Pour dramatique que soit la situation des réfugiés en question, ce sont encore les travailleurs français qui vont devoir faire l’effort de sortir ce million d’euros d’un budget national déjà bien mal en point.

    Mais Benguigui n’a pas l’air d’accorder une grande importance à ce genre de considération. Elle dont le voyage à Kinshasa puis à Goma en Falcon 2000 aura couté 140.000euros à la France, avec l’aval de Matignon.

    Alors la question se pose : est-ce bien le rôle de la France que de dépenser des sommes qu’elle est censée ne pas avoir pour des affaires dont elle n’est pas responsable.

  10. Dorothée - Paulmest

    VIVE L’EUROPE : Iran, Syrie, Mali : l’Union Européenne veut se placer sur tous les fronts – Publié par France Presse Infos

    Ayant carrément opté pour un soutien à la rébellion islamiste, l’Union européenne (UE) a renforcé, ce lundi 15 octobre, ses « sanctions » contre le régime de Bachar al-Assad.
    Réunis à Luxembourg, les 27 ministres des Affaires étrangères de l’UE ont également évoqué le dossier de l’Iran et se sont engagés à assister l’armée régulière malienne dans ses tentatives de reconquête de la partie nord du Mali.
    Il est particulièrement rare de voir l’Union européenne (UE) hausser le ton sur autant de fronts simultanément. Vraisemblablement faut-il y voir une volonté de faire diversion quant aux « problèmes » rencontrés par la zone euro en focalisant l’attention sur une menace extérieure.

    À propos du dossier syrien, la liste des interdits de séjour s’allonge et compte désormais 181 individus et 54 entreprises privées ou d’État. L’embargo sur les armes inclut désormais des pays intermédiaires, susceptibles d’approvisionner le régime de Damas. Et la compagnie aérienne Syrian Arab Airlines est interdite de survol et d’atterrissage en Europe.

    Sur l’Iran maintenant, un régime d’embargo déjà très étendu est en vigueur contre le régime en place. Mais une interdiction de séjour de transit et un gel des avoirs en Europe ont été édictés ces dernières heures à l’encontre d’un ministre supplémentaire et de 34 nouvelles entreprises iraniennes, gazières ou pétrolières.

    Parallèlement, la Banque centrale iranienne se retrouve quasi coupée des circuits financiers internationaux alors que les transactions financières avec l’Iran sont tout simplement interdites sauf dérogation.

    Enfin sur le Mali, les Vingt-Sept s’engagent ouvertement dans l’assistance militaire à l’armée régulière malienne afin de soutenir celle-ci dans la reconquête de la partie septentrionale du pays, actuellement zone de non-droit aux mains d’insurgés islamistes.
    Avec RFI

  11. nonodu93

    en effet faut être complètement parano pour avoir envie de  » tripoter  » ces chauves souries voir autre belphegor
    comme nous disons en seine saint Denis 93 .
    cette gangrène gagne encore chaque jour .
    déjà stop !! aux subventions ( nos impôts ) a cette ses asso communautaristes et anti française !

Comments are closed.