Démocratie, religion, femmes et Etats-Unis : le regard de l’écrivain égyptien Nawal El Saadawi


A lire, relire, écouter, cette interview pour Arte Journal. Quelle lucidité a cette femme au parcours admirable ! Nos journalistes feraient bien d’en prendre de la graine !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


3 thoughts on “Démocratie, religion, femmes et Etats-Unis : le regard de l’écrivain égyptien Nawal El Saadawi

  1. POLLETT DanielPOLLETT Daniel

    Nos journalistes, ils préfèrent nous raconter avec délectation que l’Union européenne a le Prix Nobel de la Paix et
    que les patriotes sont des fachos, alors que les revendications identitaires se multiplient face à la mondialisation, comme par exemple en Écosse, au Pays basque et en Belgique. Les Norvégiens sont bien mal inspirés de décerner ce Prix à une institution dont ils n’ont pas voulu avec juste raison. Ce Prix devrait être attribué à ceux qui expriment la raison et le bon sens, comme par exemple Nawal El Saadawi.

  2. AvatarDorothée - Paulmest

    Il fallait écouter Cdans l’air cet après midi. Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Bref, grâce à l’europe, nous vivons dans un monde de rêve, pas de chômage, pas de violence, un respect profond de nos cultures (je tousse), une paix royale, en définitif, on devrait leur lécher les pieds ! intoxiqué par un aliment ou un gaz, je comprend mais là ce n’est plus de l’intox mais du lavage de cerveau. Le karcher tant prisé par NS marche à fond ! Alors que faisons nous à lire l’info hors du politiquement correct, devrions nous penser que nous nous masturbons l’esprit, que nous sommes mytomanes ou autre maladie du cerveau. Alors il y a beaucoup de gens anormaux, en commençant par moi !

Comments are closed.