Quand le printemps arabe accouche de journalistes en niqab à la télé égyptienne journaliste niqab Egypte


A lire et voir ici.

On ne peut qu’applaudir Mélenchon qui nous a dit et redit que la France devrait prendre modèle sur le printemps arabe (il a aussi regretté la victoire de Charles Martel qui nous aurait privés des avancées ennikabées de l’islam).

On ne peut qu’applaudir Houria Bouteldja et Tarik Ramadan qui ont consacré des heures à Bagnolet à expliquer à leurs ouailles que les banlieues devaient suivre l’exemple du printemps arabe.

On ne peut qu’applaudir les pseudo-journalistes/historiens/sociologues/spécialistes de l’islam qui se sont succédé sur les plateaux de télévision pour nous expliquer que l’islamisme en Egypte ou en Tunisie c’était une vue de l’esprit et que la charia était tout à fait anecdotique.

Mathieu-Guidere.gif

Le pire ? C’est que tous ces gens se réclament dans leur immense majorité de la « gauche » ou des valeurs de gauche, alors qu’ils trahissent de façon ignoble toutes ces femmes qui, en Egype, en Tunisie ou en Libye, sont en train de retrouver le chemin de l’enfer.

Adieu liberté, adieu épanouissement, les barbus, secondés par les ennikabées veillent. Une chape de plomb est en train de tomber de l’autre côté de la Méditerranée. J’ai peur et j’ai mal pour nos amies féministes et laïques et j’ai le sentiment de les trahir doublement en voyant que, même en France, depuis l’élection de Hollande, les ennikabées osent de plus en plus sortir et provoquer les forces de la loi en France, pour ne pas parler des enfoulardées. Si, au pays de Voltaire et de Simone de Beauvoir on voit ça et on ne fait rien pour combattre cette situation infâmante, nous trahissons doublement nos amies égyptiennes et tunisiennes.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


18 thoughts on “Quand le printemps arabe accouche de journalistes en niqab à la télé égyptienne journaliste niqab Egypte

  1. AvatarDorothée - Paulmest

    Si je doit faire un commentaire, on crie au loup pour PSA et 8000 licenciés. Au vue de cette tenue, combien dans la haute couture et le prêt à porter : un tsunami !

  2. AvatarEric

    Bonjour Christine,

    Cette chaîne ou les hommes sont interdits et/ou les invitées doivent aussi porter le niqab, il sera fait exception d’accueillir une femme ne portant pas le niqab mais le visage sera flouté.
    Je disais il y a deux jours que le ramadan se passait sans trop de pression, mais il est évident que depuis la prise de pouvoir de Mohamed Morsi, beaucoup d’hommes se croient autorisés à faire respecter une certaine « décence » dans les rues.
    Connaissant l’Egypte depuis 1992, j’ai vu le port du voile dans un premier temps se généraliser, puis depuis un peu plus de dix ans le niqab, surtout à Alexandrie ou je vis.
    Ce qui m’a le plus surpris c’est dans le sud, Louxor et Assouan avaient été préservé du niqab, mais il a aussi fait son apparition.
    Je ne sais pas comment tout ceci va finir, mais avec un regard extérieur, la marmite ne devrait pas tarder à déborder en Europe.

    Bonne journée,

    Eric

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Ce n’est pas réjouissant ni rassurant mais peut-être que les Français vont finir par faire sauter la marmite ?

    2. Avatarneon

      il est clair que c’est une fois de plus le Qatar et le royaume saoudien qui tirent les ficelles, comme le dit justement Eric, voilà une dizaine d’année que le niqab a fait son apparition en Egypte ramené des monarchies arabo-pétrolières par les travailleurs migrants egyptiens comme dividende d’endoctrinement. Le niqab a beaucoup progressé depuis avec + de 20% d’adhérentes – un chiffre quasi similaire au pourcentage des votes en faveur des salafistes d’An-Nour – c’est dire si la tendance s’est bien imprégnée. Face aux frères Musulmans qui vont être confronté à la réalité du pouvoir, aux choix douloureux et à la nécessité de lacher du lest, les salafistes entendent enfoncer le clou par rapport à leur parti rival et englué dans le même discours religieux. Dès lors, lancer une chaine pour niqabées, tel que déjà produit en arabie est annonciateur de la 2ème offensive niqab en Egypte. Et les voix discordantes dans ce pays ne feront qu’attiser plus encore les clivages en faveur du religieux et du niqab

  3. AvatarPhilippe

    Voyons le bon côté des choses, si la presentatrice est malade on peux facilement la remplacer.
    Depechons nous de rire car nous risquons de vite pleurer.

      1. AvatarPhilippe

        Je préfère tout de meme le journal des résistants et la charmante Christine Tassin à ces choses voilées.
        Seigneur pourquoi veulent ils cacher, modifier, émettre des lois religieuses aussi stupides ?
        Je suis plutôt croyant, sans suivre des textes pour autant mais c’est pas la question. Mais j’ai fais mienne une sourate musulmane « nulle contrainte en religion » mais pour moi c’est réel.
        Avoir des valeurs est une chose, se pourrir la vie en espérant gagner quelque chose est une absurdité.

        1. AvatarJallade

          Il faut être prudent avec cette citation partielle « nulle contrainte en religion », souvent utilisée par les adeptes de la « taqqyat », dont Dalil Boubakeur, dans le but de faire croire que l’islam est tolérant.
          Il s’agit du verset 256 de la sourate 2 : « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroît au Rebelle tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient » (Traduction Hamidullah). Hamidullah omet ici de traduire un article figurant dans le texte arabe, il ne s’agit pas de « religion » en général mais de « la religion », qui n’est pas autre chose que l’islam.

          Autre traduction (site Yabiladi) : « Point de contrainte en religion maintenant que la Vérité se distingue nettement de l’erreur. Désormais, celui qui renie les fausses divinités pour vouer sa foi au Seigneur aura saisi l’anse la plus solide, sans crainte de rupture… »

          Autre traduction (Sahih International): “There shall be no compulsion in [acceptance of] the religion. The right course has become clear from the wrong. So whoever disbelieves in Taghut and believes in Allah has grasped the most trustworthy handhold…”

          Le Tâghoût du texte arabe (Rebelle, satan, fausses divinités, saints, pierres, tombes) désigne tout ce qui est adoré en dehors d’Allah. Voir aussi ce commentaire : « Quiconque mécroit au Tâghoût, tandis qu’il croit en Allah, saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser » (l’anse la plus solide, « comme l’ont expliqué les savants », est l’attestation de foi « LA ILAHA ILLA LLAH »). Ce qui confirme qu’il n’y a pas d’autre religion que l’islam.

          Le sens de ce verset est qu’il n’y a pas de contrainte … pour ceux qui se soumettent à l’Islam, donc plutôt à l’opposé du sens que des gens intéressés lui prêtent, auprès des bobos.

  4. AvatarMichel (Bruxelles)

    Petit sourire :
    Melenchon a fait des petits en Belgique, via la constitution d’un mini-parti qui se présente comme un agglomérat de petits partis d’extrême-gauche, et habituellement rivaux.

    Comme belge (de résistance « royale » – royaume oblige ! lol) je verrais d’un assez bon oeil que les français évitent d’exporter ce genre de braillards – nous avons déjà notre propre production nationale de couillons, de conneries, … bref, on sature !!!

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Désolée, Michel, on a réussi à l’expulser de l’Elysée, de l’Assemblée Nationale… il est allé chercher gloire et fortune ailleurs !

  5. AvatarJeanne

    Il est de plus en plus évident que le printemps arabe va remplacer le choléra par la peste. Eric constate que des villes égyptiennes épargnées par le voile sont maintenant touchées. De mon côté, je n’étais pas allée à Paris depuis Noël: j’avais vu dans des arrondissements limitrophes pléthore de voiles mais jamais dans le 7ème, le 5ème ou le 14ème. Remontant la rue de Rennes, j’ai dû en croiser une bonne dizaine. On ne peut être qu’inquiet car après le voile, vient le nikab, l’abaya et la burqua, ce pourquoi le slogan « ni voiles ni burquas » est si percutant. Et puis, il y a encore 5 ans, le voile était un fichu, un foulard ou même une sorte de ruban torsadé pour les plus jeunes et l’on passait déjà pour un affreux jojo si on s’insurgeait. Maintenant, c’est véritablement un voile de bonne soeur qui vient recouvrir la poitrine et accompagne une tenue des plus strictes.

Comments are closed.