220000 clandestins coûtent 588 millions d’euros à la sécu…


A lire, cet article du Figaro, qui est proprement hallucinant. On savait que l’AME, qui permet aux clandestins de se faire soigner gratuitement, ouvrait la porte à des excès mais la réalité dépasse l’imagination. Soins esthétiques, prescriptions pour toute la famille restée en Afrique, multiples consultations sans contrôle puisque pas de médecin référent, menaces et agressions des médecins pour que les bénéficiaires obtiennent ce qu’ils veulent, utilisation des consultations et opérations non justifiées médicalemnt pour se faire régulariser, surfacturation de certains hôpitaux qui allongent le délai de séjour des clandestins qui rapportent plus que les autres (mais peuvent mettre dehors au bout de 2 jours une femme de 80 ans opérée d’un cancer du sein… )…

 C’est ici le monde d’Ubu roi. Avec nos deniers. Quand nous sommes de plus en plus nombreux à ne pas pouvoir offrir une paire de lunettes à nos enfants ou à remplacer une couronne dentaire. Nous qui travaillons, nous qui cotisons, nous qui respectons la loi.

 Et ce gouvernement de pacotille, au lieu de mettre le holà, de durcir les conditions d’obtention de l’AME et la surveillance des excès exonère ses bénéficiaires du paiement des 30 euros de droit d’entrée ! Même ceux d’entre eux qui se comportent comme des sangsues. On ne me fera jamais croire que les fonctionnaires de l’Etat ne pourraient pas recevoir les mêmes témoignages que les journalistes du Figaro et que le gouvernement ne pourrait pas en tirer les conclusions qui s’imposent.

Mais « pas touche à mon étranger » semble être le mot d’ordre à Matignon. Pendant ce temps les jeunes Français ne peuvent plus bénéficier à l’étranger des études leur permettant de faire partie des élites, pendant ce temps les Français moyens vont payer plus de cotisations pour les heures supplémentaires effectuées qui compensaient un peu la stagnation des salaires orchestrée par Martine Aubry en échange des 35 h, sans parler des impôts supplémentaires dont ils devront s’acquitter.

 Mais Hollande-Ayrault se moquent comme d’une guigne de la croissance et du pouvoir d’achat. Il suffit de continuer à emprunter pour que les spéculateurs étrangers viennent les débarrasser du souci de prendre des décisions mal venues. Le marché décide. Le marché commande. Et Ayrault-Hollande n’en sont que ses pitoyables marionnettes.

 Christine Tasin

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “220000 clandestins coûtent 588 millions d’euros à la sécu…

  1. Dorothée

    Pour devenir riche et pouvoir s’offrir certaines prestations, restons pauvres. Une honte pour le français !

  2. bagheera

    Mon souci : l’efficacité !
    J’ai écouté Gilbert COLLARD à l’Assemblée demandant la suppression de l’AME. Je l’ai trouvé tiède … Peut-être l’Institution l’intimide-t-elle ?
    Ayant eu l’occasiion de visiter cette salle, j’ai été très déçue par rapport à l’image que j’en avais, et qui continue à être véhiculée, à la télé notamment. Un si petit amphi, presque ridicule, pour autant de prétention et de nuisances.
    J’ai lu quelque part, il y a quelque temps, qu’il fallait réunir UN MILLION de signatures pour demander (exiger ?) un REFERENDUM. Nous ne manquons pas de sujets.
    Arrêtons de bavarder et de nous disperser : si nous ne sommes pas capables de constituer une liste d’un million de résistants-patriotes (Marine en a bien réuni 6,5 millions pour dire non à Sarkosy), alors, il vaut mieux aller se coucher et attendre que le ciel nous tombe sur la tête en bons gaulois que nous sommes !

    1. resistancerepublicaine

      Mon souci est aussi l’efficacité. Nous devons continuer à informer autour de nous et donc à parler et écrire pour que nous ayons de million de gens en réseau, prêts à bouger. ça ne tombera pas tout seul !

      1. bagheera

        REinformer d’accord, car il y a beaucoup de résistance et de déni même chez les gens éduqués ; je le vois autour de moi quand je me fais traiter de « populiste » et que le silence est la réponse à ma demande d’explication !
        Ce que je voulais souligner c’est que les discours endorment, nous le savons bien ; cela donne bonne conscience et empêche d’agir. Il ne sert à rien de « stigmatiser » les indécis ; ils se mettront en marche d’eux-mêmes lorsqu’une consigne claire les motivera.
        Travaillons à construire ce réseau de personnes déterminées.
        Pour exemple, la ligue de défense des automobilistes a déjà réuni 500 000 signatures pour sa pétition sur les radars !

        1. resistancerepublicaine

          Une pétition ne construit pas un réseau… c’est toute la différence, et elle est de taille, par rapport au réseau que nous sommes en train de construire. Et si vous pensez que 500000 c’est beaucuop dans un pays qui compte sans doute au moins 40 millions de conducteurs, qui devraient être rassemblés là-dessus sur un message non clivant, indépendant des opinions politiques ou sociétales vous vous rendrez compte que réunir un million d epatriotes sur une pétition concernant l’islam c’est illusoire. la solution est ailleurs.

  3. Philippe

    Avant tout bravo pour votre site que je découvre à peine bien que lisant RL depuis longtemps déjà.
    Je surf peu sur le net car travailler 60 heures par semaine en moyenne laisse peu de temps pour s’informer (ré-informer plutôt)
    Je travail de nuit depuis 1992 avec tout ce que cela implique de surconsommation de café, de nourriture mal équilibrée et bien sur de soins non effectués par manque de temps et manque de moyen.
    En 2000 je me suis déchiré les abdominaux en chargeant ma remorque, j’ai gardé cette blessure deux ans avant d’être obligé de me faire opéré.
    Une semaine d’hospitalisation suivie de deux mois d’arrêt que j’ai réduit à quinze jours puisque mon employeur qui est aussi un ami perdait patience avec les intérimairecensés me remplacer.
    Et mes dents…un cauchemar, une publicité pour les campagnes anti tabac…je n’ai pourtant jamais fumé !
    Mes 60 heuresde boulot font vivre ma femme, nos trois filles et actuellement ma belle mère dont il à fallu médicalisée la chambre pour la maintenir chez elle.

    J’aime mon job, être routier est ma passion mais avoir un salaire finalement plutôt bon (2800€ environ) et être moins soigné que ceux qui n’ont jamais cotisé est dur à vivre.

    Une seule chose me console, c’est quel’état sera bientôt forcé de réduire ces aides et que leurs bénéficiaires vont mettre les émeutes en route sans aucun remerciement pour ce dont ils furent les ayants droits sans aucun devoir.

    Voir nos élus jetés en pâture sera un plaisir.

    1. resistancerepublicaine

      D’abord, un vrai coup de chapeau, Philippe, pour votre courage, votre détermination et votre abnégation. Ensuite merci de ce témoignage qui montre mieux que bien des discours la réalité de la vie de nos concitoyens. Je pense qu’avec ce gouvernement les aides seront les dernières choses à disparaître quand nous, qui nous levons tôt, ou qui ne nous couchons pas seront réduits au désespoir.

  4. Romuald

    Le nombre de 200.000 clandestins évalués par le Figaro ou je ne sais quel organisme est ridicule; rien que les clandestins algériens sont, sur le sol français, plus de 300.000 selon la CIMADE et Migreurop, 2 organismes de défense des clandestins que l’on ne pourra donc accuser de grossir les chiffres.

    Source, El Watan du 25/07/2011
    http://www.elwatan.com/-00-00-0000-133856_151.php

    (Il faut être inscrit, je copie-colle l’article :

    ——————
    Selon le rapport de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) du 9 avril 2010, le nombre de demandeurs d’asile s’est élevé en 2009 à 47?686, en progression de 12% par rapport à 2008.

    Un quart des demandes d’asile ont été acceptées en 2009?: 10 ?373 personnes. Le taux global d’admission des mineurs isolés est, lui, de 42,7%. Les demandeurs d’asile viennent principalement du Kosovo, du Sri Lanka, d’Arménie, de la République démocratique du Congo, de la Russie et de la Turquie. Les taux d’admission les plus élevés sont ceux des ressortissants d’Irak (82%), de Somalie (76%) et d’Erythrée (70%).

    Selon l’Office, l’année 2009 confirme que la demande d’asile a pris, depuis un an, une tendance vers la hausse et aucun élément, à ce jour, ne laisse présager une baisse des flux durant les années à venir. De leur côté, des ONG internationales de défense des droits des migrants, demandeurs d’asile et réfugiés, telles que la Cimade et Migreurop, font état de 9000 demandeurs d’asile nationaux sur plus de 300 000 sans-papiers algériens actuels en France. Ces demandes sont pour la plupart motivées par la contrainte sécuritaire, politique et d’atteintes aux droits de l’homme à laquelle vient se greffer l’homophobie, la toute nouvelle et insolite «tendance».
    —————–

    Les clandestins doivent être, j’en suis convaincu, entre 500.000 et 1 Mn en France.

    Ils bénéficient de tout un panel de droits, d’allocations diverses; il ne leur manque, finalement, que le droit de vote…
    Cf le site du GISTI, un site de soutien aux immigrés notamment clandestins, que ce site continue de désigner sous l’appellation gauchiste de « sans-papiers ».
    http://www.gisti.org/IMG/pdf/np_sans-pap-pas-sans-droits_5e.pdf

    1. resistancerepublicaine

      Merci de ces chiffres et infos complémentaires, il est clair qu’on cherche à nous rouler dans la farine

Comments are closed.