Quand les supermarchés se mettent au ramadan, la France est en danger


Aujourd’hui c’est le premier jour du ramadan, période de jeûne d’un mois, qui se traduit, au grand dam des fondamentalistes par de « grandes bouffes » la nuit et des achats alimentaires drainant pour les magasins des profits incroyables, puisque les musulmans dépenseraient350 millions d’euros à cette occasion.

 Qu’on ne s’y trompe pas, contrairement à ce qu’annonce le titre de l’article référencé, ces 350 millions d’euros sont une goutte d’eau par rapport au coût du ramadan à la France.

 D’abord, en effet, si le ramadan rapporte tant c’est bien qu’il y a bien plus de 2 millions de musulmans pratiquants comme politiques et sociologues s’évertuent à essayer de nous le faire croire, malgré la multiplication des voiles, des barbes et des constructions de mosquées.

 Il semble bien qu’il y ait en fait entre 10 et 15 millions de musulmans en France (le groupe qui protestait contre la loi interdisant le voile aux nounous criait : « Hollande, nous sommes 10 millions« , et les chiffres de l’immigration montrant que la majorité de nos immigrés viennent de pays musulmans vont dans ce sens et au-delà puisqu’il faut y ajouter les enfants français nés de parents musulmans qui n’ont pas le choix et se retrouvent musulmans par naissance. Or, que les musulmans soient si nombreux en France n’est pas une bonne nouvelle dans un état démocratique, puisque l’islam impose la loi d’Allah et l’application des règles islamiques, soit la charia à tout « bon » musulman. Quand ils seront majoritaires, on peut s’attendre à ce que toutes les femmes soient obligées de se voiler, à ce que le halal soit généralisé partout et à voir interdite toute critique religieuse, sans parler des oeuvres d’art considérées comme impudiques et blasphématoires qui pourraient être détruites. Le trésorier de la mosquée de Roubaix l’a dit, le recteur de la mosquée de Lille, Amar Lasfar, l’a répété, sous une autre forme: « Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté »  (« La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55) 

   Dans la même veine, avant de réorienter sa stratégie de communication, il affirma : «  L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondent à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle ». Source : Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997 (Joachim Véliocas in « L’islamisation de la France« , éditions Gdfr. de Bouillon, déc. 2006, page 148)

Alors oui, comme le dit Amar Lasfar,  plus il y aura de musulmans en France, plus notre pays devra renoncer à la laïcité, à l’égalité homme-femme et à la primauté de la loi des hommes sur la loi de Dieu, sur la loi islamique. Inacceptable. D’autant plus inacceptable que notre pays et nos gouvernants ne cherchent plus à intégrer et encore moins assimiler les nouveaux venus musulmans, préférant jouer la carte du communautarisme et des accommodements raisonnables dans une course perdue d’avance puisque les immigrés arrivent toujours plus nombreux avant que les précédents ne se soient intégrés et fondus dans le moule français, créant des ghettos dont les Français d’origine sont trop souvent chassés.

Et on est bien obligés, puisque l’immigration, en France, est majoritairement d’origine musulmane, comme l’a rappelé Sarkozy entre les deux tours, de mettre en perspective les 350 millions que le ramadan rapporterait à la France et les 30 à 70 milliards d’euros que l’immigration coûterait à notre pays. L’insee vient d’ailleurs de confirmer que les prestations sociales assurent 21% du revenu des immigrés, contre 5,1% pour les non-immigrés et 5,4% pour les immigrés venus d’Europe…

 Ensuite, on évoquera les soucis que le ramadan amène dans les entreprises. Peut-on décemment confier la conduite d’un camion ou une opération à coeur ouvert à quelqu’un qui n’a pas mangé ni bu de la journée ? Peut-on décemment accepter que ceux qui ne sont pas musulmans ne puissent pas être prioritaires malgré leur situation familiale pour prendre leurs vacances en août en même temps que le ramadan ? Peut-on décemment accepter que les nuits de ramadan soient trop souvent synonymes de nuits blanches pour les voisins ?

 

Le coût social est énorme. Le coût économique est énorme. Et le coût pour la laïcité, le droit de croire ou de ne pas croire est énorme puisque la pratique du ramadan permet aux fondamentalistes d’avoir à l’oeil chacun des individus de la communauté musulmane et de les faire rentrer dans le rang. Plus question de boire un coup ni de partager le repas du collègue pour ces « nés musulmans » qui croyaient, les naïfs, qu’en venant en France ils allaient pouvoir vivre à la française. Pire encore, plus question pour les nés musulmans de se prétendre athées, apostats ou convertis à une autre religion. Ramadan fait foi.

 Alors, quand on voit cette débauche de publicité par les grandes enseignes pour le ramadan, on est écoeurés. On dirait bien que l’élection de Hollande a été le signal d’une islamisation triomphante et arrogante, qui pourrait expliquer la soudaine prolifération des emburkinées sur la voie publique et la propension de la grande distribution à arborer fièrement le halal et la célébration du ramadan. Exit « les saveurs d’orient » et autres métaphores, on annonce clairement la couleur : « halal » et « ramadan » partout !

 Puisque nous sommes encore plus nombreux à ne pas être musulmans, nous pouvons au moins protester, ne plus mettre les pieds dans les enseignes ou magasins qui dépassent la borne.

 Exemple de courriel que vous pouvez envoyer à vos magasins « préférés »…

 Monsieur le Directeur,

Je constate que votre enseigne (votre magasin) que je fréquente régulièrement fait une publicité éhontée au halal (au ramadan) et je ne saurais l’accepter. 

En effet, donner une telle place à un élément clé de l’islam revient à cautionner (pour ne pas dire que vous faites du prosélytisme), une religion qui impose la séparation hommes-femmes, le voile aux femmes, la séparation musulmans-non musulmans par des nourritures et même des cimetières différents et affirme la supériorité du musulman sur le non musulman. Cela n’est pas tolérable en France, monsieur le Directeur, alors j’ai le regret de vous informer de ma décision de ne plus fréquenter votre enseigne (magasin) dorénavant.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Quand les supermarchés se mettent au ramadan, la France est en danger

  1. Katouch53

    Je veux bien envoyer une lettre de ce genre mais il faudrait que nous soyons des milliers à boycotter ces enseignes ! L’autre jour chez Leclerc j’ai compté 40 foulardées et voilées ! en 1 heure de temps, il y a des moments ou je me demande si nous n’allons pas droit à la guerre civile… j’ai l’impression qu’il y a le feu et que nous en sommes à creuser un puits pour trouver de l’eau … Pessimiste peut être ?
    Ceci étant je dois reconnaître que j’ai remarqué aussi que depuis l’élection de Hollande l’islam relève la tête ! Il ne doit pas finir son mandat ce dingue… Il va nous emmener à la guerre.

    1. resistancerepublicaine

      Oui l’élection de Hollande leur a donné le sentiment que tout était permis et que la France était en train de s’islamiser… et la réalité montre qu’ils n’ont pas tout à fait tort ! Oui il y a le feu…

  2. Romuald

    Pub que j’ai prise en photo il y a 2 jours, dans un souterrain menant vers une voie RER à Aulnay-sous-Bois…

    http://imageshack.us/photo/my-images/140/20120717115955.jpg/

    Il m’a également été signalé par des collègues que dans des grandes surfaces du coin (93, 77, 95), sont vendus des exemplaires du coran, placés sous coque plastique (comme les jeux vidéos par ex) à l’entrée de ces grandes surfaces.

    Honte à toutes ces grandes surfaces qui, par mercantilisme, cèdent du terrain aux barbus.

    Sinon, à la cantine de Roissy CDG 1, premier jour du ramadan, quel calme aujourd’hui et que de places libres !
    Par ailleurs, j’ai aperçu toute la journée de nombreuses caricatures de barbus se rendant à la Mecque, toujours par Roissy CDG1.
    Cela promet en tout cas des retours qui chantent d’ici un mois !!!

  3. bagheera

    Ecrire des lettres pour tout et n’importe quoi, cela use le VERBE ; et personnellement, je crois de moins en moins à leur efficacité …
    Je signe encore des pétitions parce que cela RASSEMBLE et devient visible.
    Mais j’ai choisi l’action à mon niveau : j’ai fait des provisions avant le ramadan, et pendant la période, je boycotte mes enseignes habituelles : carrefour, auchan, Leclerc !
    Donc, je congèle ; et pour le très frais, j’ai 2 ou 3 producteurs bio au marché local.
    Je crois à la vertu des initiatives individuelles qui peuvent faire NOMBRE, et si les enseignes constatent que leur chiffre d’affaires de la période n’est pas aussi flambant qu’ils le croyaient parce qu’ils n’aiment que les additiions …. ils se remettront à rélféchir !
    Il nous APPARTIENT de ne pas être les moutons du ramadan ! Ne tardons plus à montrer nos dents de loups ! (Je crois avoir bien appris LA FONTAINE, ma foi !)

  4. EarlyHc

    Amis Résistants bonjour,
    J’ai été particulièrement choqué ces derniers jours par l’arrivée massive de prospectus consacré entièrement ou partiellement au Halal, toutes les enseignes s’y atèlle, quelle ne fut pas ma surprise quand dans un prospectus petit format de l’enseigne Match, entièrement consacré au Halal, de découvrir tout un tas de produits « halalisé » tel que le saucisson ou même les rillettes ! A quand une côte de PORC halal ?
    Au passage petit jeu de mots, le PORT de Zeebrugge (BE) vient d’être certifié halal, c’est donc le deuxième de l’Europe de l’ouest après Marseille (certifié en 2010).

    1. resistancerepublicaine

      Oui c’est à celui qui fera le plus de halal ! Ecoeurant ! Et le halal partout… Oui j’ai vu pour les ports halal je ferai un petit post là-dessus un de ces 4

  5. Zorro (ou sa soeur)

    Le supermarché où je fais mes courses s’est mis depuis quelques mois à faire un rayon halal… Je ne peux pas, financièrement, le boycotter : les autres supermarchés sont vraiment trop chers pour moi.

    Alors, je fais des petites opérations « saucisson », idée qui m’est venue grâce à des témoignages divers sur internet. Il suffit de mettre un saucisson (ou toute autre viande de porc) pris dans un des rayons « normaux », au milieu du rayon halal. Si vous êtres pris : la loi n’aura pas été violée, ça arrive à plein de gens, tous les jours, de remettre dans un autre rayon, un produit qu’ils renoncent à acheter… Vous risquez, au pire, une engueulade d’un employé ou du gérant.

    Bon, si vous voulez vraiment que le rayon halal devienne « impur » aux yeux des musulmans, il faudrait que la viande de porc soit en contact direct avec la viande halal. Ouvrir un emballage d’un produit qu’on n’achète pas, c’est une violation de la loi…

    Ce genre de petites provocations me fait un bien fou au moral (surtout que de plus en plus de gens font cela, à en croire différents témoignages sur internet) , en plus, s’il y a régulièrement ce genre de « problèmes » dans les rayons halal un peu partout en France, les gérants, plutôt que de les faire surveiller en permanence, les supprimeront peut-être.
    Mais à tous ceux qui peuvent boycotter ces supermarchés aux rayons halal : oui, faites-le, c’est sans doute encore plus efficace, car c’est juste de faire du fric qui intéresse ces gens-là !

Comments are closed.