Il y aura forcément d’autres Mohamed Merah, sauf si…


Journal des Résistants du 22 mars qui remplace celui prévu vendredi 23 mars, avancé d’une journée, actualité oblige… A lundi prochain !

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Il y aura forcément d’autres Mohamed Merah, sauf si…

  1. AvatarOlivier

    La oumma est très clairement la 5eme colonne, et elle est parfaite : une façade de modération, avec le terreau fertile du projet Eurabia 1975, des gens qui dans l’ombre agissent sans cesse, sans relâche (à la manière de Mohamed Merad, elles font d’abord souvent silence, attendent le moment propice, pour faire feu d’exigences), sur tous les plans.

    Ils sont d’ailleurs en train de réussir, les mosquées poussent comme des champignons, des grandes villes sont conquises, par le biais de centaines de quartiers aussi, et leur prosélytisme se fait désormais au grand jour, par les voiles, les burqas, le halal imposé.
    Par la démographie, ils savent qu’ils sont victorieux au final.

    Mohamed Merad n’a été pour nous tous qu’un indicateur parfait de leur présence, un bug de leur stratégie. Il est un craquement de brindille dans la nuit silencieuse du grand méfait qu’ils s’apprêtent à commettre sur l’Europe entière.

    La oumma médiatique collaborationniste va faire à nouveau profil bas, sur l’Islam, selon le plan original de 1975, le temps que les ventres féconds de leurs femmes enflent, que le nombre grimpe un peu plus. Les idiots utiles feront le reste avec zèle, comme depuis plus de 30 ans.

  2. AvatarDurr

    Le terrorisme est un danger permanent, mais la France est menacé par bien d’autres aspect de l’islam, il y a, au seins même notre nation, des véritable gangs de cent ou deux-cent musulmans, qui brûlent des bâtiments et des voitures, qui agressent des citoyens Français chez eux, dans leur maison, au nom de leur croyances et de leurs convictions, et ceci est inacceptable. Je crains, qu’un jour, si le gouvernement ne fait rien d’ici là, une guerre civile éclate, opposant les citoyens comme nous, au extrémistes radicaux de l’islam. J’espère que ce jour sombre ne viendra pas, et que nous reprendrons en main notre pays avant.
    La nation Française est basé sur la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité, et elle ne mérite pas d’être pollué par des terroristes comme Mohamed Merah.

  3. AvatarEric

    Les circonstances de fin de cette histoire tragique sont sombres. on nous dit que M. Merah est sorti de sa salle de bain en tirant sur les forces de l’ordre. Un des policiers ayant reçu une balle dans son gilet prévu à cet effet est blessé, hospitalisé et aura de longues semaines de récupération. M. Merah lui, a réussi à supporter les rispostes de nos policiers d’élite ayant lui aussi un gilet, mais n’est pas le moins du monde blessé ou diminué par les impactes des tirs. On nous dit que les bruits de tirs en raffale provenait du fait que ce dernier tirait tellement vite que nous pouvions confondre les bruits des tirs de pistolets avec ceux des armes automatiques !!!!!!!!! (Témoignages dans les différents débats en direct) Chacun d’entre nous ayant reçu l’enseignement militaire obligatoire il n’y a pas encore si longtemps que ça pourra se rendre compte que cela est impossible ! Tout ceci me laisse perplexe !

  4. AvatarJean-Pierre

    Condamnés pour incitation à la haine contre les musulmans.

    Pourquoi pas partie civile contre le Coran pour incitation à la haine
    contre les juifs et les chrétiens, écrit noir sur blanc.

    Retourner les lois Gayssot/Pléven contre l’adversaire.

  5. AvatarRachida

    Prenez vos responsabilités, répondez de vos actes….ces enfants ont vu, trop tôt, trop jeune, leurs parents rentrer de journées de labeur harassantes et humiliantes..il n’est pas étonnant qu’une partie d’eux ait joué la carte de l’intégration sur un fond de vengeance…répondez de vos actes d’expropriation de leur terre, d’humiliation et de rabaissement de leur dignité, et de négation de leur histoire…en somme, vous payez les conséquences de vos aînés !

    vos enfants auraient fait la même chose si vous étiez passés par là, et j’entendrai même que vous ressentiez une fierté!

    En attendant, moi, fille d’immigrée d’origine arabo-musulmane…petite fille d’un vendeur de chevaux, petite-fille d’une femme qui accepté d’être déshérité pour épouser l’ouvrier agricole qu’elle aimait…

    Moi, fille d’une lignée d’amoureux, je récupère aujourd’hui vos enfants névrosés, en mal être, dans mes dîners mondains que j’organise….je récupère vos enfants, et mes laisse me dire comme ils souffrent,
    je récupère vos enfants pour me dire comme ils ne se reconnaissent pas dans les valeurs éducatives fumeuses que vous leur avez transmises….

    des femmes, belles, intelligentes, diplômées…ayant vu leur mère se battre dans les rues pour leur liberté, et une fois leur foyer retrouvé, se taire devant leur époux….

    des femmes, et des homms me dire la souffrance d’avoir été laissés seuls à un moment face à des yeux pervers de vos amis alcoolisés, mais ne trouvant qu’un père jouant un omerta pour préserver ses relations sociales…

    des femmes, et des hommes vomir leur clergé, et me faire comprendre dans leur yeux, avec toute la pudeur qu’il est nécessaire, que leurs main se sont autorisés plus qu’une prière sur eux…

    en attendant, je récupère vos enfants dépensant des centaines d’euros en thérapie, et apaisé quand je leur dis comment vous pardonner…parce que musulmane, intégrée, j’ai appris à reconnaître la faiblesse des hommes…avec ma culture arabo-musulmae !

    Je suis lettrée, cultivée, travaille pour la nation et guide mon préfet de région pour mener à bien les orientations son président…je suis appréciée par les pouvoirs politiques quant il s’agit d’alerter des risques de la dépendance en France ou de l’Alzeimer…quand je souligne que votre génération ne peut suporter dignement la dépendance de leurs parents, et de supporter le manque de solutions de petite enfance pour leur enfants et leurs petits enfants…avec un regard arabo-musulman !

    Alors pitié, ne vous trompez pas de combat, vos enfants vous regardent, ils ont déjà honte du legs que vous leur laissez, n’en rajoutez pas une couche en jouant aux djeunes en postant sur internet vos délires mondains…par pitié, excusez vous d’abord à vos enfants, avant de vouloir nous faire la moral sur la montée de l’intégrisme en France !

    Récit d’une fille diplômée de sciences économiques aux universités de lille et de Paris, aînée d’une fratrie de diplômés..et qui continuera à protéger ceux qui n’ont pas eu la chance que j’ai eu…celle d’avoir grandi dans un milieu mixte, où mes amis étaient des enfants de procureurs, de comptables d’institueurs…et d savoir qu’en France, je pouvais être autre chose que chauffeur de bus ou postier…et qui défend son identité française sur fond d’égalité et de fraternité !

    Quand je me dis française, c’est parce que je pense à Rousseau et aux lumières qui vous ont empêché de vivre dans la boue et sous la domination de la monarchie !

    Alors pitié, instruisez vous !

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Rachida, prenez vos responsabilités, répondez de vos actes.
      Enfant né dans une famille sans argent, sans culture, avec alcoolisme, sans père, je n’ai pas tiré sur celui qui n’avait ni ma religion ni ma couleur de peau pour me sentir exister. Quelle imbécile je suis ! Non, je me suis contentée de saisir l’immense chance que j’avais de vivre en France, de pouvoir aller à l’école, de pouvoir apprendre et donner un sens à ma vie. J’ai même fini, quel échec, par devenir, moi la fille d’une femme de ménage sans culture, agrégée de lettres ! Il eût été plus constructif, sans doute, de tuer les patrons de ma mère, ces sales bourgeois qui la payaient si peu pour le dur labeur qu' »elle effectuait ! J’aurais sans doute dû mettre des bombes à l’Elysée parce que ma mère, à l’époque, n’avait pas d’aides, pas de RMI, pas d’allocation de parent isolé…
      Eh bien, figurez-vous que ma mère, rentrée tard de journées humiliantes ( et à l’époque être femme de ménage ce n’était pas du gâteau) je n’ai jamais vu ma mère distiller la haine et m’obliger à lire les versets ignobles du coran la tête couverte d’un voile. Eh bien figurez-vous qu’elle m’a appris la dignité, la fierté d’être une femme, l’amour du savoir et a ancré en moi une certitude : « je suis responsable de ma vie », « c’est à moi de travailler, de faire les bons choix pour échapper au HLM, à l’alcoolisme, à la promiscuité, à la misère…. »
      Je vais vous étonner : ça marche !!!! Si vous saviez combien je suis épanouie, heureuse, bien dans ma peau…
      Mieux encore, je vais vous avouer à quel point j’ai souffert, toutes ces années où j’enseignais, de voir les filles musulmanes devoir se battre 10 fois plus que leurs frères, être limitées par leur famille, être interdites de sorties ou voyages scolaires, pleurer dans mes bras de peur du mariage arrangé possible au voyage d’été au Maroc ou en Algérie…
      J’ai hobnte pour vous, Rachida, de vous faire l’apôtre de ces tortionnaires.
      Mais je vous ris au nez, Rachida, devant le procès que vous essayez de faire de la France et des Français. S’ils étaient ce que vous prétendez, vous ne seriez pas en France, nous ne seriez pas prêts à payer très cher, voire à risquer votre vie pour venir chez nous, dans notre merveilleux pays. Et parce que notr e pays vous plaît trop et fait ressortir par contraste l’horreur de votre religion vous voudriez que tout le monde connaisse votre sort…
      Sans doute êtes-vous de ces enseignants qui trahissent la France et leur métier en expliquant aux élèves qu’ils devraient faire uen minute de silence pour un Mohamed Merah…
      Je ne vous salue pas. Vous êtes le fossoyeur de toutes ces adorables beurettes, pleines de vie et de rires qui vont devoir, grâce à vous se voiler, s’enfermer et vivre en éternelles mineures.

  6. AvatarMarie 21

    @ Rachida

    « Prenez vos responsabilités, répondez de vos actes »

    Quelle belle envolée.

    Nous attendons que vous le fassiez Rachida. Prenez VOS responsabilités dans les razzias des Barbaresques qui ont emmenés plus d’un millions d’esclaves européens (Chrétiens) dans vos contrées d’esclavagistes.

    Prenez VOS responsabilités dans votre incapacité à atteindre notre niveau de vie. Incapacité qui vous amène à venir mendier dans notre pays pour ensuite lui cracher à la figure.

    Prenez VOS responsabilités dans les actes ignobles d’assassins issus de votre « culture » et de votre « religion » mortifère.

    Prenez, une bonne fois pour toute VOS responsabilités et fichez nous la paix avec vos éternelles lamentations de pleureuses.

    Et si la France et les français vous déplaisent tant… QUITTEZ nous Rachida. La porte est grande ouverte. Personne ne vous retiendra croyez le bien…

    NOUS N’AVONS PAS BESOIN DE VOUS. Nous n’en avons JAMAIS eu besoin.

  7. AvatarEric

    Rachida

    J’en ai assez d’entendre parler d’une psuedo culpabilité que nous devrions ressentir quant à notre passage de plus d’un siècle en Afrique du nord. Je vous l’avoue : JE NE ME SENS COUPABLE EN RIEN. Les atrocités ont été commises dans les deux camps, c’est la guerre, c’est la folie des hommes. Résultat : des « colons » pour beaucoup nés là-bas sont expulsés, privés de leurs biens, vous récupèrez le pays et en quelques décennies…plus rien n’y pousse. Ce qui me dérange par contre c’est que maintenant on trouve normal qu’un ai expulsé quelqu’un d’origine française parce qu’elle n’était pas algérienne de souche alors qu’elle était née sur place et avait contribué par son travail à la prospérité de l’Algérie, et que l’on pratique le deux poids deux mesures en France car dès que vous êtes chez nous, plus rien ne peut faire que l’on vous renvoie d’où vous venez même si les raisons peuvent être légitimes. Pourtant les moyens utilisés ne ressemblent en rien aux votres, nous ne vous disons pas « la valise ou le cerceuil », à vous écouter on vous doit tout et on devrait jeter l’opprobre sur des générations pour des siècles et des siècles. Honte à nous pour l’enseignement, l’éducation dans les écoles et vos basses manipulations pour réécrire l’histoire. Je me confesse, je ne me sens coupable en rien et nous ne sommes pas dupes, la propagande n’a aucun impacte sur nous, vous nourrissez le feu de la division et de la haine.

  8. AvatarEric

    Juste une dernière chose !

    Vos propos au sujet de l’église sont répugnants, même si certains ont pu avoir des positions et des actes condamnables, vous n’avez aucun droit à cracher sur notre religion (car vous le faites entre autre par vos confessions bidons, à vous entendre tous les chrétiens jeunes sont victimes de pédophilie), même si nos pratiques sont moins ostentatoires que les votres, nos racines n’en sont pas moins nobles. Je ne suis pas pratiquant mais j’ai honte de voir et d’entendre les média laisser calomnier à tout va, pourriez vous me dire pour finir, qui sont les Abbé Pierre, Mère Thérésa et Soeur Emmanuelle qui oeuvrent pour les pauvres sans distinction de race et de religion chez vous ? Merci de parfaire ma culture.

Comments are closed.