Le culot et les mensonges éhontés de l’islamologue Gilles Kepel !


Il faut écouter le numéro de virtuose de l‘islamophilie qui a eu lieu sur les ondes de RTL le 12 février.

Gilles Kepel, le spécialiste es islam proclamé par les medias, y était venu présenter son dernier livre qu’il a eu le front d’appeler 93. Les mânes de Victor Hugo rougissent sous l’affront.

 

Quoi de commun entre les années révolutionnaires et le département gangréné par l’islam ?

Tout, ose dire Gilles Kepel !

Je vous recommande tout particulièrement le passage sur le halal, savoureux… IL n’y aurait selon Kepel  aucun besoin de halal en France, puisque les animaux ne sont pas égorgés par des mécréants et des polythéistes (ça c’est moi qui l’ajoute, pour résumer la prescription islamique que vous trouverez ici)  mais par des chrétiens et des juifs… En effet un verset autorise la viande venant d’un animal tué par un chrétien ou un juif, puisque ceux-ci sont croyants.

Kepel y va de son couplet rassurant, oubliant et que la viande qui a été assommée avant égorgement est interdite -même lien que ci-dessus) et qu’en France il y a plus de mécréants que de chrétiens et de juifs…

Par contre Kepel se garde bien de rappeler que les prescriptions islamistes permettent de ne pas manger halal quand on ne le peut pas, c’est-à-dire quand on est dans un pays non musulman…Mais non il est tellement préférable de dédouaner les gentils les salafistes qui ne verraient aucun inconvénient à ce que les musulmans, en France, ne mangent pas halal.

On s’en étouffe -de rire ou de rage-  ! Et on a envie de jeter la radio par la fenêtre quand on entend le spécialiste de l’islam prétendre que le halal est une opération commerciale et un marqueur identitaire pour nos pauvres musulmans abandonnés par la France dans les banlieues…

C’est d’ailleurs, forcément, à cause des banlieues et du manque d’éducation que les Tunisiens de France, comme ceux de Tunisie, ont voté majoritairement pour Ennahda…

Enfumage. Manipulation. Nos medias et nos spécialistes ne font pas honneur à la France de Victor Hugo, le républicain amoureux de la liberté, de l’indépendance de la presse et de la vérité.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.